Andy Delort, re-Tours gagnant ?
Photo Panoramic

Andy Delort, re-Tours gagnant ?

Prêté dans les tous derniers instants du mercato hivernal par le club anglais de Wigan, Andy Delort est de retour. Véritable coup de poker réalisé par les dirigeants tourangeaux, Delort aura la lourde tâche de confirmer ses performances de l’année passée, au sein d’un effectif Ciel et Noir en difficulté.

Lundi 2 Février 2015, 23h58 : c’est officiel, Andy Delort est prêté à l’effectif tourangeau jusqu’à la fin de saison.

Dernier contrat à être homologué par la LFP, le Tours FC est parvenu à faire revenir son buteur vedette pour les quatre derniers mois d’une saison compliquée. A cet instant, les Ciels et Noirs pointent à la 17ème place de Ligue 2, à égalité de points avec Niort, 18ème et premier relégable.

Des débuts difficiles à Wigan

A l’issue d’une saison pleine l’année passée (24 buts et 8 passes décisives) sous le maillot tourangeau, Andy Delort attire les convoitises. Lens est sur le coup mais la situation financière du club nordiste ne leur permet pas d’enrôler la nouvelle pépite de Ligue 2. Delort s’engage finalement avec Wigan, ex-pensionnaire de Premier League anglaise pour un transfert avoisinant les 4 millions d’euros. Mais tout est loin de se passer comme prévu pour l’ancien ajaccien : seulement quelques petites apparitions sous le maillot des Latics en Championship (deuxième échelon anglais), et aucun but au compteur. Malgré de très bonnes prestations avec l’équipe réserve (7 buts en 4 matches), l’attaquant ne parvient pas à gagner sa place au sein de l’équipe première.

Le mercato hivernal, une opportunité à saisir

Désireux de retrouver du temps de jeu, Delort fait part de sa frustration dans les médias. La nouvelle période de transferts lui ouvre alors de nouveaux horizons. Mais les deux petits matches joués avec Tours en début de saison (août 2014), réduisent les options. En effet, la législation ne lui permet pas de porter les couleurs d’un troisième club dans une même saison. Une aubaine pour le Tours FC qui accélère alors les négociations. La MLS (championnat des Etats-Unis), n’étant pas régulée par la FIFA, Philadelphie se positionne également pour faire signer l’ancien numéro 9 tourangeau.

Delort choisit alors le Tours FC, pour le plus grand bonheur de ses supporters. Un choix du cœur certainement, mais pas uniquement. Le buteur arrive dans une équipe qu’il connaît bien, six mois seulement après l’avoir quittée. Preuve de sa motivation, les dirigeants tourangeaux annoncent même une baisse de près de 50% de son salaire pour pouvoir rejoindre l’effectif Ciel et Noir.

16 Mai 2014 : « Je reviendrai »

Delort avait promis qu’il reviendrait à la Vallée du Cher à l’issue du dernier match la saison passée (victoire 3 à 0 face à Clermont, avec un triplé à la clé en guise d’adieux). Il ne pensait certainement pas être de retour aussi vite.

La course au maintien est désormais lancée pour Delort et consorts. Espérons que la fin de saison soit aussi prolifique que l’année dernière pour AD9, et que ce prêt lui permettra de se relancer, en retrouvant ce sens du but qui a fait tellement de bien au TFC l’année passée…

Gildas BRIAND

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter