Usain Bolt, l’étoile des Caraïbes
Photo Panoramic

Usain Bolt, l’étoile des Caraïbes

L'année 2017, celle durant laquelle de grands champions tirent leur révérence. Après Xabi Alonso, Philipp Lahm ou encore Francesco Totti en football, Camille Lacourt en natation, l'athlétisme perd Usain Bolt. Le roi du sprint a couru sa dernière course samedi soir à Londres. Malgré la déception d'une fin aux couleurs du bronze, Usain Bolt a réalisé des performances hors-normes. Retour sur une carrière en or.

Usain Bolt. La simple évocation de son nom suffit à électriser le public. Son échec dans sa course vers l’or samedi n’y changera rien. Avec un chrono de 9s95, le Jamaïcain s’est classé troisième, laissant l’or à l’Américain Justin Gatlin. Une situation qui ne s’est produite que très peu de fois dans la carrière de “l’éclair”.

Cinq échecs

Samedi soir sur la piste du stade Olympique de Londres, Usain Bolt n’a connu que le cinquième revers de sa carrière sur 100m. Une preuve de sa domination incroyable.

En 2008, à Stockholm, le Jamaïcain est devancé par son compatriote Asafa Powell d’un petit centième de seconde. Deux ans plus tard, toujours dans la capitale suédoise, c’est Tyson Gay qui vient voler la vedette à la star, blessée ce jour-là. En 2012, c’est chez lui à Kingston qu’Usain Bolt est devancé par Yohann Blake lors des sélections olympiques. Enfin, Justin Gatlin coiffera deux fois la légende du sprint sur le poteau : à Rome en 2013 et ce samedi 5 août 2017 à Londres.

Cinq échecs qui n’ont eu aucune incidence sur les performances de l’athlète lors des grands événements.

Un champion hors du commun

A peine passé pro, le jeune Usain Bolt fait déjà parler de lui. Il est le premier junior à courir le 200m en moins de vingt secondes (19s93). Mais c’est en 2008 que la fusée Bolt explose. Spécialiste du 200m, il s’invite sur le 100m avec une seule idée en tête : faire tomber le record du monde d’Asafa Powell (9s74). C’est chose faite à New-York pour son cinquième 100m seulement. Il devient le neuvième recordman du monde de l’épreuve reine de l’athlétisme en 9s72.

Les Jeux Olympiques de Pékin le révèlent au monde entier. Il devient champion olympique du 100m et bat son propre record du monde. Sur 200m, il établit un autre record du monde. A Pékin, Bolt est sur le toit du monde. Il domine ses adversaires avec une facilité incroyable et il ne laissera plus une course lui échapper jusqu’à cette dernière sortie à Londres. 100m, 200m, 4x100m, il rafle tout, étant sacré triple champion olympique à Londres et Rio.

Quand il apparaît sur l’écran géant des stades, la foule est hystérique. Usain Bolt sort avec une défaite mais surtout avec 8 médailles d’or olympique, 11 titres planétaires et 7 records du monde. Tout le monde aurait rêvé d’un autre adieu, d’une autre couleur pour sa dernière sortie. Michael Jordan a dominé le basket, Pelé le football. Bolt peut être considéré comme un de ces grands champions qui laisseront à jamais une trace dans leur sport et un vide immense pour tous les passionnés.

Comments are closed.

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter