Baseball France : Sénart crée la surprise !
Photo Panoramic

Baseball France : Sénart crée la surprise !

Les Templiers de Sénart ont remporté le Challenge de France de baseball, compétition regroupant les huit équipes du championnat de D1... de quoi parfaitement lancer le suspense à l'amorce de la deuxième moitié de saison.

C‘est peu dire que Rouen était ultra-favori de la compétition. Les Huskies dominent le baseball français depuis une décennie et ce Challenge de France organisé en partie sur leur terrain Pierre-Rolland devait leur permettre d’asseoir encore un peu plus leur emprise.

Les huit équipes de D1 étaient réparties dans deux poules pour ce mini-tournoi calé dans le long week-end de l’Ascension. La poule A mettait aux prises, à Rouen, l’équipe hôte au Paris Université Club (PUC), aux Arvernes de Clermont et aux Ducks de Saint-Just Saint-Rambert, les 1e, 6e, 7e et 8e du classement actuel. La poule B était beaucoup plus relevée à Montigny-le-Bretonneux avec les Templiers de Sénart (2e), les Cougars de Montigny (3e), les Barracudas de Montpellier (4e) et les Lions de Savigny-sur-Orge.

Auteurs de 14 victoires en autant de rencontres de D1 cette saison, les Huskies ne laissaient aucune chance aux Ducks pour leur entrée en matière. Victoire 13-2 sans trembler face à une équipe qui découvre l’élite cette saison et qui n’a pas encore remporté le moindre match. Un début réussi pour Rouen que l’on sent en bonne forme pour remporter un 9e Challenge de France. Sur ce même terrain de Rouen jeudi, Clermont signait la première surprise en battant le PUC 6-4, alors que les Auvergnats avaient concédé deux défaites face aux Parisiens en saison régulière. Surprise également du côté de Montigny où les Cougars s’offraient le scalp de Sénart 4-2 après que Montpellier ait battu sans trembler Savigny 11-6.

Première victoire de la saison pour les Ducks

En ouverture de la deuxième journée, les spectateurs ont eu droit à un festival offensif et à un match de 4h15 au suspense insoutenable. Le PUC prenait un rapide avantage 7-0 face aux Ducks avant que ces derniers ne grignotent leur retard petit à petit pour revenir à une longueur (6-7). Les Parisiens reprenaient leur marche en avant pour mener 13-9 avant la 9e et dernière manche. Mais dans un incroyable sursaut d’orgueil et bien décidée à aller chercher sa première victoire en élite, l’équipe de la Loire s’arrachait pour inscrire 9 points et passer en tête pour la première fois du match au meilleur moment. Le PUC inscrira bien 3 points en fin de 9e manche mais la victoire revenait à Saint-Just 18-16 ! Une rencontre marquée par 26 hits, 8 erreurs et 8 lanceurs appelés sur le monticule !

Pas de surprise en revanche pour Rouen qui continue de se balader pour son deuxième match, conclu sur l’écrasant score de 23 à 3 face à Clermont. Du côté de Montigny, Sénart se reprend bien en battant Savigny 12-6 pour s’offrir le droit de disputer un troisième match décisif pour la qualification en demi-finale. Un billet que Montpellier décroche, comme Rouen, dès son deuxième match après avoir battu Montigny sur la plus petite des marges 2-1.

Opposés à leurs voisins clermontois, les petits poucets de Saint-Just abordaient la rencontre avec un moral gonflé à bloc après leur exploit de la matinée. Une partie qui tenait toutes ses promesses avec un duel très équilibré puisque les Ducks menaient 6-5 à l’entame de la 7e manche. Dans celle-ci, les Arvernes vont profiter du manque de profondeur de la rotation de leurs adversaires pour s’envoler. Menés 16-6, Saint-Just se voyait déclarer perdant par la commission arbitrale de la compétition pour avoir utilisé un lanceur qui n’avait pas eu les 24h de repos obligatoire entre deux présences sur le monticule. Match gagné sur tapis vert par Clermont 9-0. Suspense également à Montigny jusqu’à la 7e manche avec un score de 4-2 pour les Barracudas. Les Cougars malgré leur public ont alors explosé, concédant 8 points dans les deux manches suivantes pour une défaite finale 12-4.

Deux home-run pour Sénart qui élimine Rouen devant son public

Les demi-finales programmées samedi sur le terrain de Rouen promettaient beaucoup. Usés par leur duel de la veille au soir, les Arvernes ne parvenaient malheureusement pas à inquiéter Montpellier, impressionnant depuis le début de la compétition. Qualification des Héraultais pour la finale 16-5.

La 2e demi, vrai affiche de ce Challenge, mettait aux prises les deux premiers de D1. Début de rencontre idéal pour les Huskies qui mènent 3-0 après 3 manches mais Rouen va alors concéder 3 points dans la 4e avec notamment un home-run à deux points de Leo Jiminian. Pas abattu par cette égalisation, Rouen reprenait l’avantage 4-3 en 5e manche mais dans la foulée, Sénart calmait les ardeurs du public normand avec 4 points marqués dans la 6e. Les Templiers ajoutaient deux nouveaux points en 7e et 9e manches avec un nouveau home-run, signé cette fois Felix Brown. Victoire et qualification pour la finale des Franciliens à la surprise générale, 9-4, grâce à la superbe performance de leur lanceur Dylan Barrow, auteur d’un match complet (9 manches lancées).

Sénart / Montpellier c’est donc l’affiche de cette finale du Challenge de France qui offre une place en Coupe d’Europe la saison prochaine au vainqueur. Enjeu capital pour ces deux équipes car le deuxième sésame européen mis en jeu cette saison pourrait revenir à des Huskies que l’on imaginera très revanchards dans les semaines à venir. Sur la lancée de leur grande performance en demi, les Templiers prenaient l’avantage dès la 1e manche (1-0). Egalisation de Montpellier dans la 3e par Perdomo, auteur d’un triple dans cette manche. C’est dans la 5e que Sénart va prendre un avantage décisif grâce à un home-run à deux points de Peyrichou. 3-1 puis 4-1 dans la 8e après un nouveau point. Les Barracudas vont proposer un dernier effort avec un point inscrit dans la 9e mais il n’y aura pas de remontada et ce sont donc les Templiers qui s’offrent leur 3e trophée du Challenge de France… et une place en Coupe d’Europe.

Sénart est récompensé de ses efforts puisque c’est l’équipe qui a disputé le plus de matchs pendant la compétition (cinq en quatre jours). Avec ce succès, les Templiers mettent la pression sur Rouen avant la deuxième moitié de saison. On attend leur première opposition en saison régulière dès ce dimanche. Montpellier a aussi montré qu’on pouvait compter sur les barracudas cette saison. Le suspense de ce championnat de France est relancé !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter