March Madness : La folie a repris ses droits
Photo Robert Gusick

March Madness : La folie a repris ses droits

La March Madness porte bien son nom cette année, avec deux numéros un éliminés avant la Sweet Sixteen, Virginia et Xavier, et un numéro 16 qui bat un numéro pour la première fois du tournoi… ces deux premières rondes ont été à la hauteur de l’événement.

L’information de la première ronde, et du tournoi, est l’élimination de Virginia, numéro 1 et favori, par le numéro 16 UMBC, avec la manière. Pour résumé, les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur un score égal, puis les Retrievers se sont dit qu’ils avaient une chance. Après une première période lente et pauvre en points, ils ont accéléré et ont imposé leur rythme à des Cavaliers sonnés qui ont été impuissants. Certes les Retrievers ont été éliminés face à Kansas State 50-43, dans un match très défensif, mais ils peuvent se targuer d’avoir marqué l’Histoire de la March Madness.

UMBC aura été une cendrillon le temps de deux matchs, mais d’autres verront la Sweet Sixteen. En premier lieu, Loyola Chicago. Classés 11e, ils ont battu Miami (6ème), puis Tennessee (3) 63-62 sur un tir de Clayton Custer avec 5 secondes à jouer. Autre surprise dans la section South, Nevada (7) a remporté son duel face à Cincinnati (2) 75-73 en revenant d’un déficit de 22 pts. Nevada rejoint la Sweet Sixteen pour la première fois depuis 2004. Il faut également retenir l’élimination d’Arizona (4) jeudi par les Bulls de Buffalo. Samedi, ces derniers affrontaient d’autres Wildcats, cette fois deux de Kentucky, mais ces derniers ne sont pas tombés dans le piège 95-75.

 

Deux numéros un éliminés

La section West aura perdu ses deux premières équipes Xavier et North Carolina dimanche. Florida State est revenu dans les dernières minutes du match d’un écart de 12 pts pour finalement l’emporter 75-70… ce résultat a comme un parfum de revanche pour Seminoles. Il y a un an, les rôles étaient inversés et le numéro 11 Xavier éliminait Florida State du tournoi avant la Sweet Sixteen. Pour la quatrième fois du tournoi, deux numéros un ne verront pas dans la Sweet Sixteen (1981, 200 0, 2004).

La section West continuera sans North Carolina (2) qui a été dominé par Texas A&M 86-65. Très tôt dans le match, les Aggies ont pilonné la raquette des Tar Heels et ont pris une confortable avance. Les Tar Heels ont été incapables de revenir, incapables d’installer une défense qui avait fait d’eux une menace cette année. Dans le reste de cette section, la logique est préservée, Gonzaga (4) et Michigan (3) joueront la semaine prochaine.

 

Les Orange en embuscade

Du côté du Midwest, la surprise est venue de Syracuse (11). Après avoir défait TCU (6) vendredi, les Orange ont battu Michigan State et avancent vers la Sweet Sixteen. Retenons que Syracuse s’était à peine qualifié pour le tournoi en obtenant la 68e (et dernière) place qualificative… encore une fois c’est bien la célèbre défense de zone de Syracuse qui a déjoué ses adversaires. Les Blue Devils de Duke, facilement qualifiés pour le prochain tour, ne sont sans doute pas très excités à l’idée de les affronter. Encore une fois c’est une déception pour Michigan State, sorti avant la Sweet Sixteen pour la deuxième année consécutive.

Dans cette même section, Kansas (1) a assuré sa qualification en l’emportant face à Penn et Seton Hall. Son adversaire sera Clemson (5), gagnant du duel contre Auburn (4).

Enfin, il n’y a eu qu’une surprise dans la section Est, la sortie de Wichita State (4) contre Marshall (13) en première ronde. Le rêve de Marshall n’aura duré qu’un match. West Virginia a emporté leur duel, 94-71, et rencontrera Villanova (1). Dans l’autre partie du tableau, Purdue (2) affrontera Texas Tech (3).

 

En résumé, exit Xavier et Virginia, favoris du tournoi. La belle histoire de la Cendrillon UMBC aura été de courte de durée, mais cette équipe est rentrée dans l’Histoire de la March Madness. Sous l’œil attentif de Sœur Jean-Dolores Shmidt, les Ramblers de Loyola Chicago (université catholique) tenteront d’atteindre l’Élite eight. Les Orange de Syracuse ont fait une entrée fracassante. Enfin, avec l’élimination de leurs numéros 1 et 2, les sections South et West sont complètement bouleversé et de nombreux fans ont sans doute déjà perdu le Bracket Challenge.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter