Jonas – Mitroglou, retour d’un duo qui vaut de l’or
Photo Panoramic

Jonas – Mitroglou, retour d’un duo qui vaut de l’or

Si Benfica a –presque- tout ravager lors de la saison 2015-2016, c’est en grande partie grâce à Jonas et Kostas Mitroglou. Un duo offensif hyper-efficace qui pourrait figurer parmi les plus mythiques de l’histoire du club. Parce que c’est bien connu, le bonheur se vit et se partage à deux.

Le 07 janvier 2016, lors d’une rencontre de Liga NOS, le SL Benfica se déplace dans le nord du Portugal, du côté du Vitória de Guimarães. Une nouvelle fois depuis son retour de blessure le 03 janvier, Jonas est titularisé à la pointe de l’attaque au côté de Kostas Mitroglou. Cette rencontre se scelle par une victoire 0-2 des Benfiquistas et une entente retrouvée. Entre « Jonas Pistolas » et « Mitrogolos ». Le premier, buteur en début de rencontre puis auteur d’une passe décisive pour le second qui achève l’adversaire du soir. Des retrouvailles qui ne peuvent que réjouir les supporters de Benfica et qui tombent à point nommé.

 

Jonas « Pistolas » et MitroGolos

Lorsque le Brésilien arrive librement à Lisbonne depuis Valence en 2014, c’est dans la peau d’un attaquant sur la pente descendante. Cependant, il met tout le monde d’accord dès la première saison en claquant 31 buts en 35 rencontres. De quoi être performant même à 31 ans, et malgré les critiques, d’avoir été crucial dans la quête du « bicampeonato » -second titre de champion en VF-. Sauf qu’il ne compte pas s’arrêter là et il continue sur sa lancée, en faisant même mieux. Titulaire dans 33 des 34 matches de Benfica, il participe dans toutes les rencontres du club en championnat… et marque 32 buts. C’est simple. Lorsqu’il marque, son équipe gagne (5 rencontres où il ne marque pas : 4 défaite et 1 match nul). Plus qu’un redoutable buteur, Jonas se mue également en chef des armées. Il participe à 44 des 88 buts de son équipe en championnat lors de la saison 2015/2016, avec 32 buts et 12 passes décisives. Parmi tous, un but ressort. Celui marqué en toute fin de rencontre lors de la 27ème journée à Boavista. Un but dans le temps réglementaire qui permet aux Benfiquistas de garder la tête du classement et de se tenir éloigné du Sporting Portugal (second à 2 points). A la fin de la saison, il est même à la lutte avec Higuaín, Suárez, Lewandowski et C.Ronaldo pour décrocher le soulier d’or européen.

C’est qu’en débarquant dans la capitale portugaise à l’été 2015, Kostantinos Mitroglou à la lourde tâche de remplacer Lima, ex-buteur providentiel du SL Benfica. Une mission ô combien délicate pour le Grec. Effectivement, le début de saison est pour le moins compliqué et Mitroglou ne plante que 5 buts et peine à s’adapter. Mais le technicien portugais Rui Vitória croit en ses capacités : «  Il possède des caractéristiques qui peuvent nous aider. Il pourrait être très important pour nous ». Finalement, il prend de bonnes résolutions pour l’année 2016 et au début de celle-ci, tout change. Il réalise une seconde partie de saison fantastique. En effet, une fois que la machine « Mitrogolos » -Mitrobuts en VF- est lancée, elle devient presque inarêtable. Ce sont 15 buts en 16 rencontres. Dont le fameux et unique but du derby éternel face au Sporting Portugal dans la course au titre (25ème journée) qui permet aux Aguias de s’adjuger la tête de classement, place qu’ils ne quitteront plus jusqu’à la fin de saison. Ce qui permet au club d’être titré pour la 35ème fois de son histoire du titre de champion de Portugal et la troisième fois consécutivement. Tous les supporters de Benfica – et ceux du Sporting Portugal également- ont encore en mémoire ce but. Depuis cette réalisation symbolique, qui vient conclure une saison 2015/2016 à 25 buts, Mitroglou jouit d’une notoriété à part entière du côté des Benfiquistas. En chiffres, il dispute 32 rencontres de championnat sur 34 possibles. Autrement dit, il devient illico un indéboulonnable du onze de l’entraîneur portugais. Kostas Mitroglou achève sa saison de prêt à Benfica avec un total de 25 buts pour 45 rencontres disputées. Quelques jours seulement après le dernier match de la saison et aidés par la forte pression des supporters du Benfica, les dirigeants du SLB lèvent l’option d’achat de 7 millions d’euros. Peu pour un attaquant avec un tel rendement. Ils avaient flairé le bon coup avec l’obtention du prêt du joueur. Car Mitroglou c’est bien plus qu’un goleador.

 

Association retrouvée

Du haut de son mètre 86, derrière ses bras entièrement tatoués et sa « barba » -barbe en VF- tout droit inspirée du rappeur La Fouine, Kostantinos Mitroglou est un véritable renard des surfaces. Par son caractère sur le terrain, son inimitable sérieux, sa sérénité face aux cages et sa célébration où il ne demande qu’à être adulé, Mitroglou déchaîne les passions au Portugal. Son allié offensif également –même davantage-, par sa simplicité. Chaussette basse tel Rui Costa –actuel directeur sportif du club-, un fouetté de balle effrayant, une vivacité toujours élevé malgré ses 32 ans et une efficacité redoutable face au but adverse. Les deux attaquants sont utilisés communément au front de l’attaque et à la pointe d’un 4-2-2-2 de Rui Vitória dont Pep Guardiola a récemment fait l’éloge. Au côté du serial buteur brésilien Jonas (droitier) en faux n°9 qui se déplace avec légèreté comme un félin tant autour, qu’à l’intérieur de la surface adverse, Mitroglou en pivot, permet de fonder une association monstrueuse. Ils s’éclatent littéralement sur la pelouse. Et les défenses adverses par la même occasion, comme touchées par le tsukuyomi d’Itachi Uchiwa lorsqu’un des deux se trouvent en position de but. Ils forment lors de la saison 2015/2016, un des duos d’attaquant les plus prolifiques d’Europe avec un total de 61 buts (36 pour Jonas, 25 pour Mitroglou). En 1 an et demi, ce duo affiche un total de 66 buts TTC.

 

Avoir un attaquant qui plante plus de 30 banderilles en championnat sur une saison est un luxe que peu d’équipes peuvent s’offrir. Avoir un lieutenant pour épauler ce dernier et le suppléer si nécessaire dans le rôle de buteur est une rareté qui n’appartient qu’aux tout meilleurs, et force est de constater que dans ce domaine, Benfica fait, avec sa paire Jonas-Mitroglou, partie de l’élite offensive européenne. Rien qu’en Liga NOS, l’an passé, les internationaux brésilien et grec comptabilisent 52 buts à eux deux (32 pour le premier, 20 pour le second), formant un duo terrible. Néanmoins c’est un atout fort que le club ne dispose pas en ce début de saison. Effectivement, Jonas est blessé depuis le début du mois de septembre. Mitroglou est lui associé avec Gonçalo Guedes, Rafa Silva ou encore José Gomes mais ne trouve pas ses marques. Année de confirmation pour l’attaquant Grec et il est parti sur les mêmes bases que la saison précédentes avec 5 buts dans la première partie de saison. Heureusement pour le club, qu’il a pu compter sur une grande diversité de buteurs (34 buts) depuis le début de la saison. Pas de doute que le retour de blessure (au pied) de Jonas devrait provoquer un électrochoc dans la saison du Grec. Son rendement depuis le retour de ce dernier le prouve bien. C’est certain, les deux joueurs se subliment. Et le blason de leur club par le même temps. Le retour de Jonas (71 buts et 20 passes décisives en 90 matches) rime avec une association offensive providentielle retrouvée –probablement l’une des plus efficaces dans l’histoire du football portugais- pour le SLB en vue de la seconde partie de saison. Et le technicien portugais Rui Vitória ne peut qu’être ravi « Le duo de devant, c’est une richesse pour n’importe quel entraîneur. C’est un couple très combiné, nous avons des joueurs de qualité énorme » confiait-il à l’issu du match face au Vitória de Guimarães. Cela tombe à pic, de grosses échéances arrivent, comme le 1/8 de finales de Ligue des Champions face au Borussia Dortmund, la ligne droite pour le quatrième titre de champion de Portugal consécutif –qui serait historique- et les coupes nationales dans lequel le club est toujours engagé.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter