Le pic de Dante
Photo Panoramic

Le pic de Dante

Le Bayern de Munich, récemment sacré champion du monde des Clubs à Marrakech, doit en grande partie son sacre à son défenseur coiffé d'une "afro". Actuellement au pic de sa carrière, retour sur le parcours atypique du défenseur brésilien.

Dante Bonfim Costa Santos, de son nom complet, c’est d’abord une allure reconnaissable sur n’importe quel terrain de football. En effet, mesurant 1m88 (pour 85 kilos), Dante arbore la coupe “afro” la plus connue de Bundesliga et concurrence sans rougir celle des Belges Marouane Fellaini (Manchester United) et Axel Witsel (Zenith St Petersbourg) au niveau européen.

Cependant, Dante est aussi l’un des rares francophones au sein du Bayern Munchen, avec Ribéry (Français), Van Buyten (Belge) et Shaqiri (Suisse). Une spécificité du Brésilien que l’on doit à sa carrière passée en bonne partie en France et en Belgique.

C’est à l’age de 19 ans que Dante démarre sa carrière professionnelle à l’Esporte Club Juventude, club du Campeonato Gaucho, basé dans la ville de Caixas do Sul (non loin de Porto Alegre, Etat du Rio Grande do Sul). Dante reste une saison à la Juventude (2002/2003) où il a l’occasion de jouer 22 matchs et porter le maillot vert et blanc. Mais à l’instar de nombreux Brésiliens, Dante accepte l’exil européen et se retrouve la saison suivante transférée au LOSC, lors du mercato d’été 2003.

Néanmoins, la période nordiste de Dante n’est pas couronnée de succès. En l’espace de 2 ans et demi (d’août 2003 à janvier 2006), le Brésilien ne prend part qu’à 12 rencontres avec les Dogues. Et c’est fort logiquement qu’il est prêté au mercato d’hiver 2006, au club belge du Royal Charleroi en Jupiler Pro League. En 6 mois en Belgique, Dante participe à 12 matchs (pour 1 but marqué), ce qui conduit le club de Charleroi d’opter pour l’option d’achat et de transférer définitivement le joueur au mercato d’été 2006. La saison 2006-2007 commence plutôt bien pour les zèbres de Charleroi (ils finiront la saison à la 5ème place) mais aussi pour Dante, qui après de bonnes prestations et 12 matchs supplémentaires joués, va au mercato d’hiver 2007 rejoindre les rangs du vice-champion de Belgique : le Standard de Liège.

Pour l’anecdote, Fellaini et Witsel sont aussi passés par le Standard de Liège, club où les joueurs à coupe “afro” ont souvent brillé. Ainsi, le parcours de Dante à Liège est aussi le début de des premiers succès. A l’issue de sa première saison, Dante participe à 15 matchs en Jupiler League, aidant son club à finir à la 3ème place, mais aussi à 4 rencontres de Ligue Europa. La saison suivante (2007/08), Dante joue 33 matchs en tant que titulaire dans la défense liégeoise et gagne son 1er titre de champion national avec le sacre du Standard ainsi qu’une Supercoupe de Belgique face à Anderlecht.

Par la suite (saison 2008/09), Dante participe à 2 matchs de Ligue des Champions face à Liverpool lors du 3 ème tour préliminaire. 2 matchs nuls à l’issue du temps réglementaire, mais qui verront la défaite à Anfield Road des “reds” de Belgique à l’issue d’un but après prolongation. Reversé en Ligue Europa, les “Standardmen” se vengent un mois plus tard sur l’autre club de Liverpool, en éliminant Everton pour accéder à la phase de poules. Le défenseur brésilien prend part à 5 rencontres, contribuant au passage à la 1ère place du Standard de Liège dans sa poule (groupe C) devant notamment les clubs du VFB Stuttgart, de la Sampdoria de Gènes ou du FC Séville (double vainqueur de l’épreuve 2 ans auparavant). En championnat, Dante confirme sa place de titulaire en participant à 15 matchs avant d’opter pour un choix plus que surprenant lors du mercato d’hiver 2009 : un transfert en Bundesliga.

Janvier 2009, le club du Borussia Monchengladbach annonce la signature du défenseur brésilien Dante pour les 4 prochaines années contre un montant de 3 millions d’euros. Club nouvellement promu en Bundesliga, M’Gladbach compte sur le Brésilien pour se maintenir en 1ère division. Mission réussie pour Dante, qui contribue au maintien de son club grâce à 3 buts marqués pour 10 matchs joués, le Borussia finissant à la 15ème place à 1 point du 1er relégable.

Lors de sa 2ème saison en Allemagne (2009/10), Dante joue 32 matchs et le club se classe à la 12ème place. La saison suivante (2010/11) Dante ne participe qu’à 18 matchs à cause de blessures qui entraînent la chute du club à la 16ème place (1er relégable) ; il ne devra son salut dans l’élite qu’à l’issue favorable des barrages face au VFL Bochum. Sa dernière saison au Borussia fut la meilleure de toutes avec 33 matchs joués et une très belle 4ème place en Bundesliga. C’est ainsi que les performances remarquées du Brésilien attirent l’appétit de gros clubs et l’ogre bavarois ne laisse pas passer l’occasion.

Juillet 2012, Dante rejoint le Bayern de Munich pour 3 ans contre la somme de 4,7 millions d’euros. C’est la consécration pour lui qui rejoint là un club de classe mondiale, en espérant obtenir la médiatisation nécessaire pour être sélectionné avec la Seleçao. Dante fait partie de l’équipe victorieuse du Bayern de Jupp Heynckes, remportant au passage un magnifique triplé C1-Coupe-Championnat lors de la saison 2012-2013. Des performances remarquées qui conduisent le sélectionneur Scolari à lui offrir sa 1ère cape lors du match amical à Wembley : Angleterre-Bresil, le 6 février 2013. Par la suite, Luis Felipe Scolari lui maintiendra sa confiance en le sélectionnant pour la Coupe des Confédérations 2013, qu’il remporte au Brésil face à l’Espagne, championne du monde, sur le score sans appel de 3-0.

A 30 ans, Dante Bonfim Costa Santos est au “pic” de sa carrière, ajoutant dernièrement une Supercoupe d’Europe face au Chelsea de Mourihno et un Championnat du Monde des Clubs face au Raja de Casablanca où il marqua le premier des deux buts de la rencontre.

2013, une année en or pour Dante. Maillon essentiel du Bayern de Pep Guardiola, le défenseur brésilien veut absolument remporter la Coupe du Monde 2014 dans son pays ! Faisant la paire avec un Tiago Silva indéboulonnable en défense centrale, il devra redoubler d’efforts et maintenir des performances de haute volée avec son club pour écarter son principal concurrent : David Luiz. David “Tahiti Bob” Luiz est lui aussi connu pour sa coupe de cheveux originale. Espérons pour le bien de la Seleçao que la concurrence en défense ne termine pas en crêpage de chignons !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter