Julian Nagelsmann, le magicien d’Hoffenheim
Photo Panoramic

Julian Nagelsmann, le magicien d’Hoffenheim

Nous sommes le 11 février 2016. Le TSG 1899 Hoffenheim lutte pour sa survie en Bundesliga et voit son entraîneur, le Néerlandais Huub Stevens, démissionner pour raisons médicales. Ce dernier est remplacé par Julian Nagelsmann qui, à 28 ans, devient le plus jeune coach de l'histoire du championnat d'Allemagne. Celui qui ne devait être intronisé que cette saison a réussi un véritable tour de force : en quelques mois, il a d'abord maintenu le TSG en première division avant de transformer Hoffenheim en un candidat crédible à la Ligue des Champions. Portrait d'un entraîneur prodige qui a conquis l'Allemagne du foot.

Il ne devait devenir l’entraîneur numéro un d’Hoffenheim qu’à partir de la saison 2016-2017. Julian Nagelsmann fut malgré lui en avance sur ses temps de passage, étant donné la situation du TSG, relégable au moment de son intronisation, devenu par l’occasion plus jeune entraîneur de l’histoire de la Bundesliga. Lors des treize dernières journées de la saison 2015-2016, Nagelsmann parvient à obtenir le maintien du club de Bade-Wurtemberg en première division à l’issue d’une saison éprouvante. La suite a tout du conte de fées.

A ce jour, Hoffenheim occupe la 4e place de Bundesliga avec seulement 2 points de retard sur le podium. Avec une avance de 4 points sur ses poursuivants, le TSG croit de plus en plus à une qualification pour la Ligue des Champions, chose impensable quelques mois auparavant. Et son entraîneur est loin d’être étranger à cette réussite.

Si Julian Nagelsmann s’est rapidement tourné vers les bancs de touche, c’est car celui-ci n’a pas percé dans le monde professionnel en tant que joueur. Défenseur central, il ne joue aucun match professionnel et intègre les équipes réserves de Munich 1860 et d’Augsbourg, club avec lequel il se blesse au genou lors d’une rencontre U19 face à l’Eintracht Francfort. Celle-ci le contraint à raccrocher les crampons à l’âge de 20 ans. Cependant, lors de son passage à Augsbourg, il fait la connaissance de Thomas Tuchel, alors entraîneur de l’équipe réserve du club bavarois. Le dernier nommé va faire naître la future vocation de Nagelsmann.

Ses premiers faits d’armes, Julian Nagelsmann les réalise avec les équipes de jeunes du TSG en remportant le championnat d’Allemagne U19. Les dirigeants d’Hoffenheim savent qu’ils possèdent une pépite et n’hésitent pas à le faire monter en grade. Devenu entraîneur adjoint de l’équipe première à 25 ans, Nagelsmann continue son apprentissage en compagnie de Markus Gisdol. Suit alors l’annonce de son intronisation pour la saison 2016-2017 en tant que coach principal du club en octobre 2015, avant sa nomination express en février en remplacement de Huub Stevens qui avait lui-même succédé à Markus Gisdol.

Lors de sa présentation, le bavarois de naissance a annoncé la couleur : « Je relève un sacré défi que la situation actuelle de l’équipe au classement alourdit bien sûr encore. Mais cela ne me fait pas peur du tout. Je suis prêt… » Alexander Rosen, manager général d’Hoffenheim, explique la décision de son club : « Nous savons que c’est une étape audacieuse, mais nous voyons en lui un immense talent et nous voulons lui donner sa chance »

La saison 2015-2016 terminée, ayant le maintien en poche, Julian Nagelsmann peut enfin se concentrer sur l’exercice suivant. Profitant d’un mercato malin et réussi (arrivées de Kerem Demirbay, Kevin Vogt, Andrej Kramaric, Sandro Wagner, Lukas Rupp et Benjamin Hübner), l’entraîneur d’Hoffenheim peut ainsi construire une équipe complète avec de nombreuses qualités physiques et footballistiques. Ce dernier peut également s’appuyer sur ses incroyables qualités tactiques, décrites par Jeff Strasser :

«Il a une grande intelligence tactique et est très rapide dans ces décisions… Il m’a notamment impressionné quand il a réalisé ses examens écrits pour passer son diplôme UEFA Pro. On avait à chaque fois trois heures de temps et il terminait tout ça en deux temps trois mouvements. Je me suis toujours demandé comment il faisait… Quand on parle tactique avec lui, on sent qu’il est très clair dans ce qu’il recherche. Et lors des premiers matchs qu’il a coachés, on a vu qu’il savait développer plusieurs systèmes tactiques, cela prouve qu’il sait s’adapter aux différentes situations.»

Par conséquent, Hoffenheim peut évoluer aussi bien en 3-5-2 qu’en 4-4-3, en passant par un 4-1-4-1 ou un 4-2-3-1. Le TSG pratique cette saison un jeu tourné vers l’offensive dont la marque de fabrique est un important pressing, qui tient à cœur à Nagelsmann car comme il le dit : « Le chemin vers le but n’est pas long si tu récupères le ballon très haut ». Le résultat de l’exigence du coach des bleu et blanc est immédiat : le TSG 1899 Hoffenheim a été le dernier club invaincu des cinq grands championnats européens et n’a connu sa première défaite que lors de la 18e journée de championnat (2-1 à Leipzig). Oui, le club de Bade-Wurtemberg n’a perdu aucun match lors de la phase aller de la Bundesliga.

Emmenée par ses cadres tels Sebastian Rudy, Niklas Süler (les deux premiers devraient même rejoindre le Bayern Munich cet été), Ádám Szalai, Sandro Wagner ou encore Andrej Kramaric, la formation d’Hoffenheim est aujourd’hui plus que jamais candidate à la C1 puisqu’elle occupe la 4e place du classement, avec 2 points de retard sur le 3e, le Borussia Dortmund, et 4 points d’avance sur le 5e, le Hertha Berlin.

Aujourd’hui, Julian Nagelsmann le démontre : le talent n’a pas d’âge. A 29 ans, le travail qu’il réalise actuellement avec Hoffenheim est en tous points remarquable. Retenez son nom, on devrait en reparler dans un futur proche…

  1. avatar
    12 mars 2017 a 5 h 11 min
    Par Nicolas

    On dirait le frère jumeau de Koziello celui qui joue à Nice.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter