Le showman Monfils relève la France
Photo Panoramic

Le showman Monfils relève la France

Après une première rencontre décevante qui opposa Tsonga à Wawrinka, Gael Monfils a ramené un premier point à l'équipe de France en dominant Roger Federer.

Pour le deuxième acte de cette première journée de finale, La Monf doit se défaire du deuxième joueur mondial en la personne de Roger Federer. Nous assistons à une rencontre qui s’oppose à tout point de vue à la précédente. Bien plus d’impact, de sérieux et d’explosivité pour montrer autre chose. Le parisien ne tergiverse pas et va de suite chercher très haut un Federer qui ne fait que subir dans cette partie. Le 23ème joueur mondial va nous gratifier de certains coups dont il a le secret en clouant son vis à vis sur sa ligne de fond de court. Comme depuis l’US Open, le fantasque joueur français peut parfaitement s’appuyer sur une première balle efficace à toute épreuve (ndlr : 9 aces réussis sur la première manche) ce qui lui permet de remporter le premier set sur un cinglant 6-1.

On pourrait croire, comme tout bon français qui se respecte, que l’excellent début de match va freiner les ardeurs du deuxième joueur français mais il n’en n’est rien. Ce dernier va être encore plus agressif ce qui va amener le public a (enfin) y croire un peu plus. Comme toujours, la Monf se sert de cette atmosphère pour attaquer encore et toujours face à un Federer qui n’arrive pas à inverser la tendance du moment où le joueur tricolore vient encore de prendre la mise en jeu du suisse. Toujours dans cette recherche d’agresser, d’harceler son adversaire, Monfils remporte ce deuxième set avec une certaine facilité qui est dû à un sérieux de chaque instant lorsqu’il doit être mettre à mal Roger Federer. Le français conclut cette manche sur un 6-4. Le salut de l’héros de ce début de soirée ? Un service qui oscille à une vitesse de 220 km/h de moyenne et des coups droits toujours aussi bien fouettés. Federer est bel et bien spectateur de cette rencontre.

Le troisième et dernier set montre un Federer plus entreprenant qui souhaite rattraper son retard. Un duel commence à exister mais la Monf va vite éteindre ce début d’alerte. Pour le jeu du 3-2, le français va enchaîner des points qui montre un suisse complètement médusé et qui ne peut qu’admirer la qualité du tricolore. Le français enchaîne encore et toujours pour remporter ce dernier set 6-3 synonyme de victoire en 1h45 de jeu.

A Lille, nous avons pu voir une Monf qui était remonté à bloc pour le plaisir des yeux face au deuxième joueur mondial. Beaucoup diront que le match était faussé par une blessure au Master mais Gaël n’a rien lâché pour réaliser la performance qu’il a effectué. On retiendra le chemin parcouru depuis quasiment deux ans où, rappelons le, la Monf n’était qu’à une anonyme 122ème place à l’ATP. Une belle relance et une victoire référence pour cette fin de saison haletante. Aujourd’hui, qu’on se le dise, le meilleur joueur français c’est bel et bien lui.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter