Argentine : la faute de Messi ?
Photo Panoramic

Argentine : la faute de Messi ?

Depuis 2010 et la dernière coupe du monde, Lionel Messi est devenu le "plus grand joueur" de la planète. Malgré une santé un peu fragilisée depuis un an, c'est tout un peuple qui comptait sur lui. Retour sur ce mondial un peu particulier.

“Nul n’est prophète en son pays”, Lionel Messi fait certainement partie des quelques rares exceptions à ce dicton. En effet, le numéro 10 de la Celeste a mis du temps a convaincre ses compatriotes. Pendant des années, Leo n’était que la star du FC Barcelone. Celui qui en sélection éprouvait toutes les peines du monde à confirmer son génie. Pas assez décisif, pas assez tueur. Pas assez leader aussi. Son capitanat a été remis en doute à de nombreuses reprises. Mais il a fait face à tout cela. Et depuis maintenant 2 ans, il est tout simplement une idole. L’espoir était de taille à la veille de cette coupe du monde chez l’ennemi Brésilien.

C’est un Messi en pleine forme qui arrive au Brésil sans nul autre objectif que celui d’être champion du monde. En effet, après avoir loupé plusieurs mois de compétitions avec Barcelone, il est en pleine forme. Preuve sa fin de championnat, où il a marqué plusieurs buts décisifs qui ont fait garder espoir aux supporters Blaugranas. Mais ça, c’est une autre histoire que le Camp Nou veut oublier. Un Messi en jambes, voilà ce qui fait rêver une Argentine qui croit en ses chances dur comme fer, peu importe les obstacles sur sa route. Rêver encore une fois, comme avec Maradona.

Le groupe de l’Argentine est largement abordable pour ce prétendant au titre déclaré. Et c’est un Lionel Messi décontracté que l’on peut voir en conférence de presse. Il sait qu’il n’a jamais briller en coupe du monde. Il sait que ce sacre tient notamment à lui.

Un premier tour à 3 victoires (Bosnie,Iran et Nigéria). Puis l’élimination de la Suisse, la Belgique et enfin les Pays-Bas avant de tomber face a l’Allemagne. Statistiquement, Messi auteur de 4 buts en 7 matches fait mieux que lors des ses deux précédents tournois. Mieux, mais peut-être pas assez.

Alors est-ce sa faute si l’Argentine n’a pas accroché une 3e étoile sur son maillot. Peut-être que oui, mais peut-être que non également. Car il est vrai que si l’on a pas eu droit au Messi buteur de Barcelone, son repositionnement sur le coté y est pour quelque chose. Sabella a préféré laisser l’axe à un autre attaquant comme Higuain.

Messi a rendu beaucoup de services car on l’a vu jouer dans des zones peu habituelles. Il est venu au milieu de ses récupérateurs et est parti de plus loin. Le problème reste le même : à Barcelone, l’équipe joue pour Messi qui est en pointe. En Argentine, c’est plus difficile. Il n’a pas également de Xavi ou Iniesta pour lui offrir des passes plus que décisives.

Ses compères d’attaque, Lavezzi, Higuain ou encore Aguero, ne sont pas connus pour leur art de la passe décisive. En parlant d’eux, combien de buts l’attaque de la Celeste a-t-elle marqué en dehors des 4 de Messi ? 2. Higuain et Rojo qui est un défenseur. Alors la faute de Messi peut-être, mais aussi et surtout la faute à un collectif offensif inexistant.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter