Le Maroc peut savourer !
Photo Panoramic

Le Maroc peut savourer !

Discrets mais efficaces, pas foudroyants mais épatants, les Lions de l’Atlas, grâce à un collectif fort et une détermination remarquable, se sont qualifiés samedi pour la Coupe du Monde 2018, la 5e de leur histoire !

2-0, c’est sur ce score que les Marocains ont officiellement obtenu leur prestigieux billet pour pouvoir participer à la plus grande compétition mondiale. 30 minutes, c’est le temps qu’il leur a fallu pour atteindre ce résultat. 5 minutes, c’est l’intervalle entre l’ouverture du score de Nabil Dirar et le but final du capitaine Mehdi Benatia. Ces chiffres sont déterminants car ils permettent de venir bloquer de façon radicale toute déclaration qui aurait pour but de remettre en question la qualification du Maroc.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes ! 

Alors oui, c’est anticiper une chose qui n’aura peut-être pas lieu, et qui n’a certainement pas lieu d’être, mais sait-on jamais ! Et puis, ces chiffres n’ont pas ce seul objectif. Ils sont aussi là pour démontrer le très bon travail défensif de l’équipe. Avec aucun but encaissé lors des 6 matchs des éliminatoires, le Maroc peut se vanter d’être la seule nation dans ce cas. Dans un groupe où rôdent Pierre-Emerick Aubameyang, Gervinho ou encore Salomon Kalou, le défenseur de la Juve Mehdi Benatia peut se satisfaire de la rigueur défensive de ses coéquipiers.

Du côté de l’attaque, Khalid Boutaïb (4 buts) et Hakim Ziyech (2 buts) se sont distingués. Avec un bilan de 3 victoires et 3 nuls, les hommes d’Hervé Renard terminent en tête avec 12 points. Un bilan propre pour certains, plutôt juste pour d’autres, mais qui serait surtout bien différent sans le sélectionneur français…

Hervé Renard épate ! 

Qui aurait pu prédire un avenir comme le sien ? Le natif d’Aix-les-Bains, en Savoie, a effectué sa carrière en tant que défenseur en intégralité en France : d’abord à l’AS Cannes, puis au Stade de Vallauris pour finir au SC Draguignan. Ce n’est qu’en devenant entraîneur et sélectionneur qu’il est parti découvrir le football à l’étranger. Après une pige peu convaincante à Cambridge United, le Français va s’imposer en Afrique.

Vainqueur de la CAN en 2012 avec la Zambie puis avec la Côte d’Ivoire en 2015, une forme de respect et de reconnaissance envers lui s’est inévitablement installée sur tout le continent africain. Avec cette qualification en poche pour le prochain mondial en Russie avec le Maroc, son estime et sa cote de popularité ne risquent pas de diminuer. Bien au contraire, Hervé Renard rentre un peu plus dans l’histoire. « Le sorcier à la chemise blanche », par son charisme et sa forte personnalité, a su transmettre à ses joueurs des notions de solidarité et de combativité. Ces valeurs seront-elles suffisantes pour briller en juin prochain en terre russe ? Réponse prochainement.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter