Le Brésil sous pression
Photo Panoramic

Le Brésil sous pression

C'est dans un climat social explosif que va débuter la coupe du monde de football au Brésil.

Nous y sommes. Ce soir, le mondial 2014 ouvrira ses portes. Le pays du football, la terre sacrée du ballon rond sera le centre du monde pendant un mois.

Le Brésil affronte en match d’ouverture une équipe de Croatie à sa portée mais qui n’a pas volé sa place à la coupe du monde.

Les joueurs auriverdes n’auront pas le droit a l’erreur et devront dès ce premier match donner le ton du favori qu’ils sont.

Car si le Brésil est favori tous les quatre ans, cette coupe du monde ne peut pas, ne doit pas leur échapper.

Car si la fête et la joie seront de rigueur sur le terrain et en tribune autour des stades l’ambiance est toute autre.

Depuis des semaines, un mouvement social sans précédent secoue le pays. Des travailleurs, des pauvres battent le pavé sans relâche pour hurler leur souffrance au monde entier. Manque d’hôpitaux, de logements ou d’école. Et pendant ce temps, l’État dépense des milliards d’euros pour le mondial.

Même au pays du ballon, le football n’excuse pas tout.

L’équipe nationale devra se réconcilier avec son peuple. Et cela ne passera que par la victoire finale le 13 juillet.

Les Brésiliens supporteront-ils cette pression, cette épée de damoclès au dessus de leur sélection ?

Neymar et ses coéquipiers devront reconquérir tout un peuple. Car si en plus des retards de travaux (stades, aéroport…), des grèves et des manifestations, les stades sont vides de supporters, le mondial brésilien sera un vrai fiasco. Un Titanic footballistique. Un bel écrin mais qui sombre à la fin.

Cette coupe du monde a tout pour être l’une des plus belles de tous les temps. Elle pourrait être un festival sportif et, espérons, le un ciment social… Le Brésil a sur les épaules le poids d’un peuple en souffrance. Un poids qui ne s’envolera que si Thiago Silva soulève le graal mondial dans un mois.

Les 32 équipes sont dans l’arène. Les joueurs sont prêts pour cette grande fête. Que le meilleur gagne. Bienvenue au Mundial do Brasil 2014.

  1. avatar
    12 juin 2014 a 16 h 56 min
    Par Michel Perideau

    Excellente analyse comme souvent… Fais nous vivre le mondial a travers ta connaissance du ballon… Vivement le prochain article Seb vidal

  2. avatar
    12 juin 2014 a 21 h 24 min
    Par Jo

    Joliement écrit et encore une fois dans le mille!
    Heureusement que l’esprit du foot et de la cdm sauvent le plaisir de cette célébration!
    Vivement un autre article! Quel sujet cela va être?

  3. avatar
    17 juin 2014 a 12 h 41 min
    Par Mouscron

    Très bonne analyse, merci !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter