Présentation de l’Australie, premier adversaire de la France au Mondial
Photo Panoramic

Présentation de l’Australie, premier adversaire de la France au Mondial

A l'aube de la 21e Coupe du monde qui se déroulera en Russie, zoom sur le premier adversaire de l'équipe de France : l’Australie

Samedi 16 Juin 2018. Il sera 12h quand l’équipe de France affrontera son premier adversaire : l’équipe d’Australie. Un premier match jugé facile par la plupart des spécialistes où il faudra assurer une large victoire face une équipe qui n’aura rien à perdre et qui espérera s’offrir un résultat de prestige contre l’une des meilleures nations mondiales. Voila tous les enjeux de ce premier match de poule du groupe C.

Comment l’Australie s’est qualifiée pour la Coupe du monde ? 

L’Australie a la particularité de disputer sa qualification dans la zone asiatique. Cette nation a dû faire face à un véritable parcours du combattant afin de décrocher sa place pour le Mondial.

Apres une première phase de groupe maîtrisée contre de faibles nations (Jordanie, Kirghizistan, Tadjikistan, Bangladesh), les Australiens terminent en tête de leur groupe en remportant 7 matchs avec quelques scores fleuves (5-1 / 7-0 / 5-0) et en ne concédant qu’une seule défaite face à l’équipe de Jordanie (qui terminera deuxième). La légende Tim Cahill termine meilleur buteur de sa sélection lors de cette phase de groupe avec 8 buts à son compteur

La seconde partie des qualifications a été un peu plus délicate. Le groupe composé du Japon, de l’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, de l’Irak et de la Thaïlande promettait aux océaniens une issue plus compliquée. En effet, malgré une victoire lors de leur dernier match contre la Thaïlande, les Australiens ont concédé la seconde place de ce groupe, directement qualificative, à l’Arabie Saoudite (qu’ils avaient battu auparavant). Terminant à égalité de points, c’est à la différence de buts que les Saoudiens ont accroché le précieux ticket. Au final 5 victoires, 4 nuls et 1 défaite face aux Japonais ont placé les compagnons de Cahill dans cette situation difficile. Cette déconvenue n’éliminait toutefois pas les Australiens.

Le 4e tour de barrage consistait simplement à affronter le 3e de l’autre groupe de cette qualification asiatique. Ainsi l’Australie s’est retrouvé face à l’équipe de Syrie. Au terme d’un match retour très tendu, l’inévitable Tim Cahill a offert la victoire à ses partenaires en prolongations.

Mais l’histoire ne se termine pas là pour les océaniens. Un dernier match aller/retour les attendait contre l’équipe du Honduras. Après un match aller se terminant sur le score de 0-0, l’équipe d’Australie s’est qualifiée à domicile devant près de 77 000 spectateurs grâce à un triplé de leur milieu de terrain évoluant en EFL Championship : Mile Jedinak. Cette victoire 3-1 a propulsé les Australiens vers leur 5e phase finale de Coupe du Monde et surtout leur 4e d’affilée.

Les joueurs clés

Tim Cahill : la légende. Meilleur buteur et deuxième joueur le plus capé de l’histoire du pays, Cahill est sans conteste l’atout majeur de son équipe. Du haut de de ses 38 ans, ses 104 sélections et ses 50 buts, il s’apprête à jouer sa 4e Coupe du Monde. Il représente à la fois l’expérience et le talent. L’équipe des Pays-Bas se rappelle encore de son incroyable but il y a 4 ans au Brésil. Un joueur imprévisible dont il faudra se méfier afin d’éviter la mauvaise surprise.

Aaron Mooy : La solidité. Apres un début de carrière européen puis un retour en Australie, Aaron Mooy est depuis la saison 2016/2017 un homme-clé du côté de Huddersfield, évoluant en Premier League. Il a notamment permis à son équipe de connaitre la montée. Ses bonnes prestations se sont confirmées cette année puisqu’il a réalisé une saison pleine. Son équipe a terminé à la 16e place du très relevé championnat anglais, assurant ainsi son maintien. Un joueur complet, très bon physiquement et efficace balle au pied.

Mile Jedinak : Le joueur d’expérience. Il n’a pas encore l’âge de son ami Tim Cahill mais Jedinak a déjà beaucoup de vécu dans le monde du football. Il joue depuis 8 ans dans le championnat anglais (Premier League et EFL Championship) et a croisé de nombreuses stars du football mondial. Ce milieu défensif a l’expérience des grands matchs. Il l’a notamment prouvé avec son triplé face au Honduras.

Que faut il attendre pour la France ?

Sur le papier, c’est un match très abordable pour l’équipe de France. Cette équipe australienne connaît quelques faiblesses au niveau défensif et c’est à ce niveau que le rapport de force devra pencher du côté de nos Bleus. Toutefois, il faudra se méfier des fulgurances possibles afin d’éviter le match piège. Ce match sera une excellente entrée en matière pour nos Français, qui devront faire preuve de beaucoup de sérieux face à une équipe qui s’est vaillamment donnée les moyens de participer à cette magnifique fête du football…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter