Tour de France 2017 : le parcours et les étapes-clés
Photo Panoramic

Tour de France 2017 : le parcours et les étapes-clés

Le 18 octobre dernier, le parcours de la prochaine édition du Tour de France a été présenté. Le lieu du départ avait déjà été annoncé : ce sera Düsseldorf en Allemagne le 1er juillet 2017... avant une arrivée toujours prévue sur les Champs-Elysées le dimanche 23 juillet.

Il y aura 21 étapes, 2 contre-la-montre individuels et bien sûr 2 jours de repos. Au programme cette année, 3516 kms attendent les participants.

Après un contre-la-montre lors de la première étape, le peloton se dirigera vers la Belgique pour arriver à Liège. La 3ème étape amènera les coureurs en France avant de repartir au Luxembourg. Le 4 juillet, à partir de l’arrivée à Vittel, le Tour ne quittera plus l’hexagone. Cette année, il passera par les Vosges, le Jura, les Pyrénées, le Massif Central et les Alpes. Le second et dernier contre-la-monte aura lieu lors de l’avant-dernière étape de cette édition à Marseille. Ce Tour semble être moins montagneux mais les organisateurs ont programmé, comme lors de l’étape 9, plusieurs ascensions de grand col.

Chris Froome va essayer de défendre sa couronne et l’équipe Sky va tenter de gagner son 5ème tour en 6 ans. Mais pour cela, certaines dates et étapes seront extrêmement importantes.

5 étapes importantes

Après le contre-la-montre et deux étapes de plat séparées par une arrivée en hauteur à Longwy, les coureurs auront droit à la première grosse étape du Tour lors du 5ème jour avec un parcours entre Vittel et La Planche des Belles Filles.

C’est la 3ème fois que La Planche des Belles Filles sera une arrivée. Les deux vainqueurs précédents se nommaient Chris Froome et Vincenzo Nibali, ce qui montre bien le calibre de coureurs qu’il faut être pour gagner au sommet de l’ascension. La montée de 5,9 kms n’est pas la plus longue mais son pourcentage pouvant atteindre les 14% risque de mettre les coureurs les moins en forme en difficulté.

Après ce premier test, l’étape 9 sera le très gros rendez-vous, à la veille d’un jour de repos, Les cyclistes, toujours dans le Jura, auront fort à faire lors de ces 181 kms avec trois grands cols et une arrivée à Chambéry.

Le col de la Biche fait son apparition dans le Tour de France avec 10,5kms à 9%. Le Grand Colombier arrivera moins de 20 kilomètres plus tard. Une ascension par la face la plus difficile, avec des portions à plus de 22% et une moyenne de 9,9%…

La journée se termine avec une dernière ascension, le Mont du Chat, semblable à la précédente avec 8,7 kms et 10,3% de moyenne, mais son importance sera sa descente à seulement 25 kms de l’arrivée.

Ensuite ? Une arrivée dans un aéroport ! C’est ce qui attend les participants de cette 12ème étape. 214 kms entre Pau et Peyragudes en dents de scie, avec le col de Menté et le Port de Balés qui vont étirer le peloton. La dernière ascension avec des parties à 16% mettra tout en place pour un magnifique final.

Chris Froome a remporté le Tour de France l’année dernière mais a perdu toutes ses chances de remporté la Vuelta le mois suivant sur une étape similaire à celle qui reliera Saint-Girons à Foix, lors de la 13ème étape le 14 juillet. Cette étape sera extrêmement courte, seulement 100kms, mais il y aura 3 cols à gravir. Au lendemain d’une étape difficile, il ne faudra prendre celle-ci pour une partie de plaisir avec le Col de Latrape, le Col d’Agnes et pour finir le Mur de Péguère avec ses portions à 18%.

Lors de l’étape de la Vuelta de la saison passée, plus de 90 cyclistes avaient fini hors-délai. Une tactique de course parfaite de Quintana lui avait permis d’accentuer son avance tandis que Froome s’est retrouvé isolé de ses coéquipiers. En espérant que les leçons seront tirées…

Les Alpes auront encore leur importance à quelque jours de l’arrivée. L’étape 17 sera longue de 183kms à travers l’Isère, la Savoie, les Hautes-Alpes entre La Mure et Serre-Chevalier.

Quatre ascensions au programme. La première est le Col de la Croix, une montée de 24kms de long. Il sera suivi par le Col de la Croix de Fer avant un enchainement Col du Télégraphe et Col du Galibier, de retour pour la première fois depuis 2011. 12 kms de long et 7% pour le Télégraphe alors que le Galibier couvre une distance de 17,7kms avec une descente de 18kms amenant directement à l’arrivée à Serre-Chevalier.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter