Federer : le bon moment pour un changement de raquette ?

Depuis Hambourg, Federer teste une nouvelle raquette. Mais, alors qu'il souffre d'une blessure, a-t-il choisi le bon moment pour ce changement ?

“J’en ai marre de toute cette tension ! Je n’y suis pour rien moi. La victoire était dans mes cordes, c’est lui qui s’y prend comme un manche. Si ça continue, j’me casse ! J’ME CASSE !” Des mots durs, violents, prononcés par la nouvelle raquette de Roger Federer à l’issue de son élimination à Gstaad (3/6 4/6), dès son entrée à lice, face à Daniel Brands. Devant son public, “le Roi” s’est montré bien loin de son trône face à l’Allemand. Pour preuve, son pourcentage de première balle plus que faiblard (53%). Il faut dire que “Rodgeur” n’était pas en pleine possession de ses moyens. “J’ai des problèmes sérieux au dos”, a-t-il lâché après la défaite. “Une semaine avant Hambourg, la douleur est revenue (…) Je devais prendre des anti-inflammatoires la semaine dernière à Hambourg à cause de la douleur.” Et, une fois débarqué dans la charmante petite bourgade de Gstaad, la douleur ne s’était toujours pas dissipée. “Je savais en abordant ce match (contre Brands) que cela allait être difficile (…) Cela se jouait vraiment à peu de chose pour que je déclare forfait”, a déclaré “RF” en prenant toutefois soin de préciser que ses “problèmes ne doivent rien enlever au mérite de Daniel (Brands).” Bien dit, Roger. T’auras le prix du fair-play.

Conscient de ses problèmes de dos, le Suisse a-t-il choisi le bon moment pour tester une nouvelle raquette ? Car, s’il a décidé de jouer, à la surprise générale, à Hambourg et Gstaad, c’est aussi pour roder cet outil doté d’un plus grand tamis. Un changement qui n’est peut-être pas définitif, comme il l’a confié avant le début des hostilités sur les courts de la charmante petite bourgade de Gstaad. “J’ai besoin de voir si c’est la bonne décision”, a-t-il expliqué. “Je ne sais pas encore si je l’utiliserai (sa nouvelle raquette) pour l’US Open. Je dois encore y réfléchir.” Or, lorsqu’on est diminué physiquement, les sensations sont moins bonnes, forcément. Les performances aussi. Inconsciemment (oui, je me la joue psy), “le Maestro” risque d’associer ses derniers matchs médiocres à son nouvel instrument. Et donc décider de revenir à l’ancien modèle suite à un jugement faussé par une condition physique en berne. Pourtant, passer d’un tamis de 580 cm² (le plus petit du circuit) à un autre de 632 cm² (standard, utilisé par beaucoup de joueurs) semble être un choix plein de sagesse. À bientôt 32 ans, l’homme aux 17 titres du Grand Chelem n’a plus la vivacité et le petit jeu de jambes d’antan (bien que celui reste très bon). Résultat, avec un tamis aussi petit, Federer multipliait les frappes décentrées ces derniers temps. De bon gros “bois” comme on dit dans le jargon (ce qui permettait au joueur du dimanche de flatter son ego à coup de “Hey, Je boise aussi bien que Federer !”). Le passage à 632 cm² permet de régler ce problème, tout en octroyant un (léger) gain de puissance. Mais qui dit gain de puissance dit aussi perte de précision. Or, le Bâlois a fait de la précision sa marque de fabrique. Habitué à jouer très près des lignes, il sait qu’il doit s’adapter et prendre un peu plus de “marge d’erreur” avec les limites du court s’il veut continuer avec sa nouvelle raquette. Sinon, les fautes directes risquent de s’enchaîner, et, à force, ce pourrait bien être la raquette de Roger qui décide de changer de joueur.

  1. avatar
    31 juillet 2013 a 13 h 15 min

    Oui, Federer a retenu la leçon de Sampras. Pete après avoir pris sa retraite a changé de raquette et il a regretté de ne pas l’avoir fait avant. Qui dit plus grand tamis dit plus de puissance et plus d’effet sans trop se fouler.

    Maintenant en effet, très bizarre de tenter ça en été, normalement on le fait à l’inter saison!

  2. avatar
    3 août 2013 a 6 h 49 min

    Forfait à Montreal, Federer a admis jouer depuis un moment chargé aux corticoïdes à cause de son dos.

    Espérons quand même qu’il sera au point pour l’US Open sinon ce sera du tout cuit pour Murray.

  3. avatar
    4 août 2013 a 0 h 18 min
    Par tonton

    J’aime bien l’article qui traite nadal d’imbecile,un imbecile sans genie,ce qui est contradictoire avec l’avis de “vrai” specialiste,les avis de grands champions du passe,señores 12 GC dans la poche d’un bourrin,arretez de faire rire,certain n’ont pas conscience de ce qu’a realise rafa…12 GC et 22 MS,rafa a un poignet privilegie comme tous les genies de ce sport,attention rafa prepare la saison sur dur meticuleusement,en remportant l’US open il il sera considere comme le meilleur tennismen de l’histoire,rafa est imprevisible,capable de tout

  4. avatar
    4 août 2013 a 0 h 38 min
    Par tonton

    fed c’est le passe,il ne reviendra plus,il faut etre realiste,c’est le momemt de la retraite,ont se souviendra de lui comme le joueur ayant le plus beau palmares,mais pas d’un joueur ayant remporte des batailles epique contre de grands joueurs…20 a 10 face a nadal,en 2007 ce fut la derniere fois ou il gagna face a nadal en GC,c’est le joueur le plus plastique et elegant du circuit mais en aucun cas le meilleur,nole a plus de GC que tous les tennismen reuni de la periode federer,il a profiter de l’inexistence de rivaliter ce chanceux

  5. avatar
    5 août 2013 a 8 h 29 min

    ouais tonton, perso j’espère que Nadal gagnera encore mais physiquement il a l’air cuit…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter