Federer peut-il remporter la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Rio ?
Photo Panoramic

Federer peut-il remporter la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Rio ?

En 2012, quelques semaines après avoir remporté son 17e et dernier titre du Grand-Chelem face à Andy Murray sur le gazon du court central de Wimbledon, Federer s’était retrouvé au même endroit et face au même adversaire pour briguer cette fichue couronne de lauriers sur laquelle il lorgne depuis l’an 2000 (date de sa 1ère apparition aux Jeux Olympiques). Hélas, les dieux de la petite balle jaune avaient choisi le camp écossais ce jour-là, RF ne repartant finalement qu'avec l’argent autour du cou…

Dès le lendemain de la finale des Jeux de Londres 2012, le Maestro avait rassuré ses fans en annonçant qu’il poursuivrait (au minimum) sa carrière jusqu’à l’échéance brésilienne de 2016. Dans maintenant moins d’un mois, à Rio de Janeiro, « Rodgeur » a donc de nouveau rendez-vous avec l’Histoire pour tenter d’inscrire à son immense palmarès la seule grande ligne lui faisant toujours défaut. Mais le joueur suisse a-t-il encore les moyens, à 35 ans (il les fêtera au début de la quinzaine olympique), d’aller chercher le seul titre majeur qui lui manque?

Oui, il l’a encore dans la raquette !

Incontestablement moins fringant que par le passé, Fed pointe néanmoins toujours au 3e rang mondial. Qui plus est, son récent parcours à Wimbledon (demi-finale) démontre que le niveau de jeu de l’Helvète reste excellent. En outre, plusieurs paramètres inhérents au contexte de l’épreuve portent à croire que RF aura bien une carte à jouer au mois d’août. D’une part, le tournoi olympique se dispute (à l’exception de la finale) au meilleur des 3 sets, un format moins éprouvant physiquement qui convient assurément mieux à « Papy Roger ». D’autre part, la chaleur, autre élément a prioricompromettant pour le Suisse, ne devrait pas non plus être trop accablante en cette période d’hiver austral du côté du Brésil.

De surcroît, de nombreuses absences notables parmi les membres du Top 50 ont considérablement contribué à alléger le tableau masculin des prochains Jeux. De fait, entre les non-sélections des uns et les forfaits (pour blessures ou ceux liés à la présence du virus Zika en Amérique Latine) des autres, des joueurs de 1er plan tels que Raonic, Isner, Querrey, Kyrgios, Tomic, Thiem, Lopez, Verdasco, Gasquet, Dolgopolov ou encore Berdych (pour ne citer qu’eux) manqueront à l’appel ! Du fait de ses défections en pagaille, on peut imaginer que le scénario du dernier Wimbledon, où RF a dû se coltiner un « top-player » du calibre de Cilic en quart, ne se reproduise pas. Par conséquent, le Bâlois (qui sera tête de série N.3 à Rio) peut espérer un parcours plutôt clément au moins jusqu’en demi-finale.

Enfin, alors que d’aucuns pensaient que la compétition se déroulerait sur terre-battue (« la surface-reine du tennis brésilien » dixit Gustavo Kuerten), l’organisation de l’olympiade carioca a finalement opté pour un revêtement en dur (Decoturf). Une surface plutôt rapide (la même qu’à l’US Open) à laquelle le jeu offensif de « Fédé » s’adapte plus aisément qu’à l’ocre. En somme, cet été, voir (enfin) « Rodgeur » se parer d’or en simple demeure donc une option tout à fait envisageable.

 

Non, ce n’est plus vraiment dans ses cordes…

Même en voulant rester optimiste, force est de constater que le Federer de 2016 n’a plus les mêmes armes que celui de 2012. Premier constat, l’ex-N.1 mondial n’a remporté aucun titre cette saison, du jamais vu pour lui depuis plus de 15 ans ! Une statistique alarmante qui s’explique en grande partie par ses problèmes de plus en plus récurrents au dos, ainsi qu’aux genoux. Démontrant le poids des années, ces signes clairement annonciateurs d’un chant du cygne imminent n’augurent, malheureusement, rien de bon dans la perspective des Jeux. De plus, si les 5 premiers tours des J.O. se disputent bien en 2 sets gagnants, la finale masculine demeure le seul match du tournoi olympique à se jouer au meilleur des 5 manches ! Et là encore, le bât blesse pour le Bâlois qui éprouve de plus en plus de difficultés à dominer son vis-à-vis pour conclure la rencontre dès lors que celle-ci s’éternise. Dernier exemple en date de cet état de faits, à Wimbledon, lors du duel perdu par RF en 5 manches face à Raonic, alors que le Suisse menait pourtant 2 sets à 1…

Second point négatif, pour peu que le coffre du banquier de Bâle tienne le coup et qu’il soit aussi épargné par les pépins physiques, l’obstacle N.1 qui risque à nouveau de se dresser devant « Rodgeur » se nomme… Novak Djokovic !!! En 2015, Fed avait en effet atteint la finale de 3 tournois majeurs (Wimbledon, US Open et Masters Cup). Mais à chaque fois, il avait subi l’impitoyable joug de l’épouvantail serbe. Eliminé prématurément à Wimbledon, nulle doute que Djoko (qui visera lui-aussi un 1er sacre aux J.O.) arrivera gonflé à bloc au Brésil. En fonction du tirage au sort, et si les deux hommes tiennent leurs rangs, les routes de l’actuel et de l’ancien N.1 se croiseront donc, potentiellement, soit en demie, soit en finale. Et là, sauf miracle… tout le monde connait déjà la fin de l’histoire !

Enfin (outre Djoko), Murray, Nadal, Wawrinka, Nishikori, Cilic, voire même Del Potro et Tsonga (entre autres) nourrissent eux-aussi de grandes ambitions pour le rendez-vous olympique à venir… Bref, pour toutes ses raisons, la tâche s’annonce tout de même très compliquée et l’on peut ainsi légitimement douter de la capacité du Suisse à aller au bout de son rêve doré.

 

Records et statistiques de Federer aux Jeux Olympiques

En partant de ce postulat, c’est certainement par le passé que le Maître a laissé filer sa plus grande chance d’être un jour sacré champion olympique en simple. De fait, plus qu’en 2008 ou 2012 (éditions pour lesquelles Nadal et Murray semblaient presque programmés pour gagner), c’est probablement à Athènes en 2004, une année où le tableau olympique en solo semblait particulièrement abordable (voir palmarès ci-dessous), que Federer (qui était déjà N.1 mondial à l’époque) aurait dû en profiter pour graver au moins une fois son unique nom sur le toit de l’Olympe…

 

 

En revanche, même s’il n’a jamais décroché le graal suprême aux Jeux, RF y détient malgré tout plusieurs records :

·  Federer deviendra à Rio le seul tennisman de l’Histoire à avoir pris part à 5 éditions des J.O. (Sydney 2000, Athènes 2004, Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016), il dépassera par là même les précédents de Goran Ivanisevic et Andrei Pavel qui comptent, chacun, 4 participations.

·  Federer est le joueur qui a gagné le plus de matchs en simple aux Jeux avec 13 victoires remportées sur 4 olympiades différentes (2000, 2004, 2008 et 2012 donc). Le second de ce classement est Fernando Gonzalez avec 10 matchs gagnés.

·  Federer a gagné une médaille d’or en double (en 2008 à Pékin avec Stanislas Wawrinka) et une médaille d’argent en simple (en 2012 à Londres). Un record, dans l’ère-open, qu’il partage avec Fernando Gonzalez.

·  Federer a atteint 2 fois les demi-finales de l’épreuve de tennis des J.O. en simple (d’abord en 2000, où il sera privé de la médaille de bronze par le Français Arnaud Di Pasquale lors de la petite finale, puis en 2012) . Autre record partagé avec Fernando Gonzalez, mais aussi avec Novak Djokovic.

 

Le double-mixte, sa meilleure chance ?  

Bien qu’il ne soit pas interdit de rêver à la plus belle des breloques, la meilleure opportunité de glaner à nouveau une médaille d’or pour « FedEx » serait, logiquement, celle de ne pas négliger ses associations en doubles : d’abord avec son compère habituel (Stan Wawrinka) chez les messieurs, mais également en mixte avec Martina Hingis (actuellement N.1 mondiale en double chez les dames). Preuve que leur binôme peut fonctionner, rappelons-nous que Martina et Rodge avaient déjà joué et même remporté ensemble la Hopman Cup en 2001. Sur le papier en tout cas, la paire de légendes helvétiques, que Fed et Hingis reformeront à l’occasion des Jeux, aura fière allure… Attention toutefois, pour le vétéran suisse, à ne pas « se cramer » en voulant tenter le coup à fond sur les 3 tableaux !

 

Lionel Ladenburger

  1. avatar
    24 juillet 2016 a 9 h 08 min

    Salut Guga,

    Dans ce que tu dis, il y a tout de même quelque chose d’un peu triste pour Roger : qu’il s’agisse d’un 18ème succès en GC ou d’une victoire aux JO de Rio, tout le monde semble d’accord pour ne le faire gagner qu’en l’absence de gros bras. Quand on parle de Federer, il ne faut pas oublier de qui on parle…

    Oui, Roger est probablement, à ce jour, le plus grand joueur de tous les temps. Ceux qui pinaillent sur ses résultats actuels doivent se rappeler que le sommet de sa carrière remonte à 10 ans désormais… En 1987, Pat Cash, 22 ans, avait vaincu Connors, 35 ans, en demi-finale à Wimbledon. Qui soutiendrait aujourd’hui que Cash est un meilleur joueur que Connors ?

    • avatar
      25 juillet 2016 a 17 h 47 min
      Par Guga57

      Salut Vincent,
      Effectivement, le constat que je fais est un peu triste mais je pense qu’il est lucide. Sans denigrer en rien Federer (dont je suis fan avant tout), il me semble que si on veut le revoir triompher un jour dans un tournoi majeur (grand-chelem, masters cup ou jeux olympiques), il faudra quelques circonstances favorables par rapport aux adversaires qui seront sur sa route. Sur un match, a l’exception de Djoko peut-etre, je dirai que RF peut encore battre pratiquement tout le monde. Le souci c’est dans la repetition des efforts maintenant pour lui. Je reste par exemple persuade que le Suisse serait (au moins) aller en finale cette annee a Wimbledon s’il n’avait pas du enchainer Cilic et Raonic dans la foulee…

      • avatar
        26 juillet 2016 a 1 h 20 min

        Guga, en fait tu me tends une perche pour livrer le fond de ma pensée. Si toutes les circonstances que tu décris étaient réunies, et si Roger allait au bout d’un GC, ce serait certes un 18ème titre, mais il serait, selon moi, obtenu au rabais. Le tennis masculin est sous l’emprise du Big 4 depuis des années, et encore aujourd’hui cela se voit au classement ATP. Tout prétendant au titre va devoir se coltiner deux, voire trois joueurs du quatuor infernal. Et si ça n’est pas le cas, c’est que ce titre aura été beaucoup plus facile à obtenir que tous les autres, et cela en relativisera la portée.

        En arrivant en quarts, Federer ne doit pas s’attendre à tomber sur des quiches. Cilic, puis Raonic, étaient à leur place compte tenu de leurs tableaux respectifs, et encore Raonic a t-il bénéficié de la défaite de Djoko dans sa partie de tableau.

        C’est cette difficulté, immense, qui donne aux victoires en GC de Del Potro et de Wawrinka leur légitimité.

        Le 18ème GC de Roger qu’il faudrait pleurer, c’est Safin à l’AO 2005, Nadal à Wim 2008 ou encore Del Potro à l’US 2009, à des époques où il dominait vraiment le tennis. Mais ce sont aussi trois matchs monumentaux de sa carrière, qui donnent une valeur immense à la performance de ses adversaires.

        • avatar
          27 juillet 2016 a 12 h 23 min
          Par Guga57

          Je comprends ton point de vue Vincent !
          Maintenant, a 35 ans, je pense que meme si RF parvenait a gagner un 18e GC sans rencontrer Djoko, Murray ou Nadal, ca resterait une performance hallucinante. Et puis une fois a la retraite, qui se souviendra que RF aurait gagne son dernier GC contre Nishikori, Goffin ou Djokovic ? Maintenant, vu que RF est forfait pour le reste de la saison 2016, les chances de le voir un jour remporter ce fameux 18e GC s’amenuise de maniere exponentielle. Fed ne reviendra pas a la competition avant debut 2017, il aura peut-etre encore une petite chance a Wimbledon l’annee prochaine, mais personellement je pense que c’est definitivement cuit cette fois. Ca sent (malheureusement) de plus en plus la fin de carriere…

  2. avatar
    24 juillet 2016 a 22 h 15 min
    Par Alban

    Bonjour Mr BEIN, moi je souhaite que vous embauchiez GUGA 57, ses analyses tennistiques sont toujours très pertinentes!!!!

    Croisons les doigts pour RF et le titre olympique

    • avatar
      25 juillet 2016 a 17 h 49 min
      Par Guga57

      Merci pour ton commentaire Alban LOL

      Puisse la redaction de beINsports t’entendre !!! ;)

  3. avatar
    25 juillet 2016 a 14 h 45 min

    Les arguments pro et anti sont valables et pertinents, je suis d’accord avec Guga, mon coeur va parler, je pense que c’est possible, Roger rêve de faire péter un dernier gros truc (n’oublions pas la Coupe Davis en 2014), en grand chelem, je le dis dans un article, le format des 5 sets semble rédhibitoire, donc aux JO ça peut être the place to do it… Un tirage au sort sympa le met dans la moitié de Djoko qu’il doit donc affronter en 2 sets gagnants, et rêvons un peu, si il bat le serbe, sa confiance sera t’elle qu’il ne craindra personne… J’ose y mettre une pièce, qu’est ce que ce serait bon qu’il gagne la médaille d’or !
    Mon pressentiment quand même, je ne sais pas pourquoi ne me le demandez pas , je vois une grosse surprise, un tournoi un peu comme en 2004 avec des outsiders qui vont très loin, genre Cilic, Isner, Tsonga… Je pense qu’en plein milieu de la tournée US, on peut avoir un scénario inhabituel…

    • avatar
      25 juillet 2016 a 17 h 58 min
      Par Guga57

      Salut JS,
      Effectivement, un tournoi avec pas mal de surprises, ce serait sympa. Peut-etre aura-t-on un nouvelle correlation entre l’Euro de foot et le tournoi de tennis masculin des Jeux… comme en 2004 avec les victoires surprises de la Grece et de Nicolas Massu ;)

      Sinon oui, a choisir entre le 18e GC et cette medaille d’or en simple pour Federer, personellement je pense que je choisirai l’or olympique en simple! Ce serait vraiment la cerise sur le gateau au niveau de son palmares. Mais bon, sincerement, je pense que ce sera tres difficile.

      Sinon, petite remarque, en cas de surprise, elle ne viendra pas de John Isner puisque le N.1 Americain ne participera pas aux Jeux cette annee.

  4. avatar
    25 juillet 2016 a 15 h 06 min
    Par Benlarbi

    Tres bon text encore ,par guga.Sur la forme,ca deviant un vrai plaisir de lire,quant au fond et particulierement le sujet,meme si je ne suis pas fan de tennis,j’admire neanmoins ce grand champion,mais il arrive parfois ,pour pas dire souvent que ce qui ne t’es pas destine,ne t’arrive jamais,malheureusement ,je crains que pour le titre olympique,ce ne soit pas son destin.A voir et encore bravao a Toi Guga,pour l’excellent travaille que tu fournis a chaque article.

    • avatar
      25 juillet 2016 a 18 h 02 min
      Par Guga57

      Merci a toi de suivre mes articles Benlarbi ;)
      Pour RF, on verra… mais helas oui, comme je le dis dans l’article, je pense qu’il a laisse sa chance en 2004. Il n’avait que 23 ans a l’epoque mais il gagnait deja presque tout! Son erreur a Athenes avait ete d’aller sejourner au village olympique ou, de son propre aveu, il a confesse quelques annees plus tard qu’il avait un peu trop fait la fete pour esperer la victoire en Grece. Par la suite, que ce soit a Pekin ou a Londres, Fed n’a jamais plus mis les pieds au village olympique.

      • avatar
        27 juillet 2016 a 12 h 19 min
        Par Guga57

        Tu avais raison Benlarbi…
        Etre champion olympique en simple ne faisait visiblement pas partie du destin de Federer !!!

  5. avatar
    26 juillet 2016 a 16 h 20 min

    Salut à tous, et merci pour cet article, un délice particulièrement apprécié d’autant qu’Axel ne publie pas beaucoup dernièrement.

    Je suis d’accord avec ton constat, comme tu dis il est lucide.

    Dans la colonne des pour, on aurait pu mentionner justement sa victoire en 5 sets contre Cilic à Wimbledon. Effectivement cela aura été un peu trop dur physiquement face à Raonic qui a bien progressé à mon avis.

    Pour les JO j’ai l’impression que le tournoi olympique a pris de plus en plus d’importance et de prestige depuis le retour en 1988.

    Autre détail, je ne vois aucun double médaillé en simple depuis 1988 (et un seul pour 1896-1924: le Sud-Africain Charles Winslow).

    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Olympic_medalists_in_tennis#Singles_.28men.29

    • avatar
      27 juillet 2016 a 12 h 38 min
      Par Guga57

      Salut Fabrice, et merci beaucoup pour “le delice” ;)
      Effectivement, constat helas lucide et confirme avec ce forfait qui fait du bruit.
      Visiblement RF s’est fait bien pluss mal qu’il n’a bien voulu le dire en tombant lors de sa demi-finale perdue contre Raonic a Wimbledon…
      En parlant de Raonic, oui, il a enormement progresse meme si je continue de penser que ce n’est pas le plus talentueux. Son revers reste un gros point faible a mon avis. Ceci dit, vu sa determination et son jeu tout en puissance, on peut raisonnablement penser que le Canadien inscrira bientot son nom au palmares de quelques tournois du grand-chelem.
      Je suis d’accord avec toi par rapport aux Jeux Olympiques. J’ai un peu l’impression que la victoire d’Agassi en 1996 (qui a aussi relance sa carriere) a fait l’effet d’un electrochoc dans la tete des tennismen qui ont (enfin) compris avec la victoire de l’Americain a Atlanta que le tournoi olympique meritait d’etre considere comme un vrai titre majeur a part entiere! Et personellement, je suis 100% de cet avis: etre champion olympique, ca a quand meme de la gueule dans un palmares !!!
      Enfin, concernant les doubles medailles olympiques en simple chez les messieurs, il y en a bien eu un depuis 1988: Fernando Gonzalez, medaille de bronze en 2004 a Athenes et medaille d’argent en 2008 a Pekin (+ une medaille d’or en double).
      Maintenant, cette annee, Djoko (medaille de bronze a Pekin), Del Potro (medaille de bronze a Londres), ainsi que Nadal et Murray (medailles d’or a Pekin et Londres) ont tous les 4 l’opportunite d’aller chercher une 2e medaille en simple a Rio. Pour Nadal et Murray, l’objectif est meme bien plus grand puisque si l’un 2 gagne au Bresil, il deviendra le 1er tennisman a avoir remporte 2 fois l’or en simple aux Jeux. Et pour l’Ecossais, il pourrait faire d’une pierre 2 coups en devenant le 1er tenant du titre a conserver son titre.
      Mais bon, perso, si on me demander de mettre une piece, je dirai Djokovic. A mon avis, il ira a Rio pour se faire dorer autre chose que la pillule sur la plage de Copacabana ;)

  6. avatar
    27 juillet 2016 a 2 h 33 min
    Par Nicolas

    Guga est ce que cela serait toi qui censure mes messages, je serais amer si cela s’avérerait exact ou alors une autre personne ici n’accepte pas ce que je dit.

    • avatar
      27 juillet 2016 a 12 h 39 min
      Par Guga57

      Ah non Nico… ce n’est pas moi. Je ne fais pas partie de l’equipe beIN et je n’ai donc pas le pouvoir de moderer ou de censurer les commentaires en lien avec mes articles.

  7. avatar
    27 juillet 2016 a 12 h 43 min
    Par Guga57

    Et voila, la question ne se pose plus avec le forfait de Federer pour les Jeux mais aussi pour tout le reste de la saison…
    http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Roger-federer-forfait-pour-la-fin-de-saison-pas-de-jeux-olympiques-pour-lui/710262

    Et l’hecatombe dont je parle dans l’article n’est peut-etre pas encore finie car Nadal ne serait apparemment pas encore totalement remis de sa blessure au poignet contractee lors du dernier Roland-Garros. La participation aux Jeux de l’Espagnol est donc elle-aussi incertaine:
    http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Rafael-nadal-incertain-pour-les-jeux-olympiques/710375

    Ca sent maintenant clairement (et malheureusement) les “pantoufles” pour les 2 anciens super cadors du tennis mondial !!! :(

    • avatar
      27 juillet 2016 a 15 h 03 min

      Article hors sujet désormais… Mais bravo Guga pour l’effort ! Mais le cas Nadal me semble bien différent de celui de Federer. Outre qu’il n’a que 30 ans, rappelons que Rafa a connu une seule saison pleine, c’est-à-dire sans blessure, dans toute sa carrière : la saison 2015, qui est également la pire de sa carrière.

      Au-delà de ses pépins physiques actuels, le problème de Rafa est aussi tennistique (confiance, technique…), et pour ma part je n’ai pas de véritable explication, sachant que le Majorcain est revenu d’entre les morts à plusieurs reprises au cours de sa carrière. En 2009 à l’US Open, en 2013 à Indian Wells, il retrouvait directement sa place dans le Big Four. Alors que se passe t-il depuis début 2015 ? Lui seul le sait…

      • avatar
        27 juillet 2016 a 17 h 56 min
        Par Guga57

        LOL ouais Vincent, c’est clair… article a mettre aux oubliettes maintenant.
        J’avoue que je suis un peu amer par rapport a ce forfait de Federer. Meme si je pense qu’il n’aurait certainement pas gagner la medaille d’or, en mixte avec Hingis, il avait une chance enorme d’etre a nouveau champion olympique. Dans son palmares, etre 2 fois champion olympique en double aurait (un peu) compenser le fait de ne jamais l’avoir ete en simple et puis a 35 ans une medaille d’or, peu importe laquelle, ca reste fort. Dommage… vraiment!

        Et pour Nadal, certes il est revenu de nulle part par le passe mais il etait beaucoup plus jeune. Maintenant a 30 ans, et vu comme son corps doit etre abime, je pense que c’est de plus en plus difficile pour lui. Alors apres je sais que beaucoup de gens pensent que Rafa etait surement dope a un moment donne de sa carriere. Difficile d’en etre sur… On ne saura jamais je pense. Mais la, dopage ou pas, c’est clairement l’usure physique son plus gros souci.

  8. avatar
    27 juillet 2016 a 15 h 56 min

    Oui c’est regrettable le forfait (ou incertitude) de ces deux (déjà) légendes.

    Ce n’est pas surprenant en fait, Federer a 34 ans et a été largement épargné par les blessures pendant sa carrière. Maintenant elle commencent à le rattraper.

    Quant à Nadal, il est au top modial depuis ses 18 ans, et a joué un style très physique. Dès le début les gens lui ont prédit une fin de carrière précoce. En fin de compte il aura eu une carrière bien remplie et assez longue (il a 30 ans à présent).

    Pour terminer, l’article de l’Équipe que tu cites a fait une erreur marrante: (2015!)
    «Je suis motivé comme jamais et j’ai l’intention de mettre toute mon énergie pour revenir fort, en bonne santé et en bonne condition pour attaquer le tennis en 2015», a commenté le Suisse.
    Forcément 2015 était pas mal comme année avec deux finales de GC, finales au Masters, 1 titre en M1000 + 2 finales.

    Reste à espérer que Djoko déclinera assez vite pour ne pas (trop) éclipser ces vieux rivaux au niveau du palmarès. En effet ils sont maintenant en fin de carrière et Djoko a un boulevard devant lui. Au contraire Fed et Nadal se sont toujours “eus” dans les pattes (sans compter Djoko).

    • avatar
      27 juillet 2016 a 18 h 11 min
      Par Guga57

      Oui Fabrice, bonne analyse de la situation.
      Par rapport a Fed, je trouve ca vraiment c.. et je trouve que RF peut s’en vouloir. Quand on regarde dans le retro, on se rend compte qu’il avait deja failli faire forfait en finale de Coupe Davis parce qu’il avait joue le Masters a fond juste avant. La, meme topo, il a ete trop gourmand a Wimbledon et du coup il va rater le RDV qu’il s’etait fixe lui-meme (et que ses nombreux fans attendaient) avec les Jeux de Rio. Comme dit precedemment, je pense qu’il n’aurait pas gagne l’or en simple. Mais le bronze en simple + l’or en mixte avec Hingis auraient ete des performances tout a fait acceptables pour Rodgeur. Enfin bref, ca ne sert a rien d’epiloguer pendant des heures, mais je me repete, c’est bien dommage pour RF.

      Sinon, concernant Rafa, j’ai toujours en tete une phrase d’Andre Agassi (qui a lui aussi, aujourd’hui encore, de nombreux problemes physiques decoulant du tennis, donc il sait de quoi il parle je suppose), et qui avait dit: “Nadal est en train de signer un cheque en blanc avec sa sante!” Plus le temps passe, plus je pense qu’on va voir a quel point Nadal a endommage son corps…

      Et enfin pour Djoko, effectivement, il a un boulevard mais il a quand meme 29 ans et sa defaite a Wimbledon au debut du mois montre qu’il n’est pas si imbattable que ca. Outre Murray, et dans une moindre mesure Wawrinka (toujours capable d’exploits dans un bon jour), Raonic commence a devenir un serieux client en grand-chelem et d’ici un ou 2 ans j’espere bien que les Thiem, Zverev, Coric, etc., auront pris une autre dimension pour qu’on retrouve un peu plus de suspense que ces 2-3 dernieres annees.

      On verra bien… En attendant, maintenant que Federer n’est plus la, je vais suivre de plus pres le parcours du tandem Mahut-Herbert a Rio. Si ces deux-la veulent marquer l’Histoire, ils auront beau remporter 10 titres du grand-chelem en double, (a l’instar des freres Bryan) rien ne pourrait etre mieux pour eux pour entrer dans la legende que de gagner la medaille d’or en double a Rio!

  9. avatar
    28 juillet 2016 a 2 h 50 min
    Par nicolas

    Etant donné que l’on commence à bien se connaître, Je te fais confiance mais avoue quand même que c’est très énervant de voir ce comportement au 21éme Siècle.

    Ce que je dit est justement une façon de voir autre chose que ce que fait miroiter les médias à longueur de temps. Quand la fête est finie touts les bâtiments sont laissés à l’abandon et cela entraîne des milliers d’euros foutus en l’air ,ces mêmes euros qui auraient pu servir pour quelque chose de plus intelligent.

    • avatar
      30 juillet 2016 a 11 h 05 min
      Par Guga57

      Les commentaires sont faits pour dire ce que l’on pense… En attendant, je me répète mais ce n’est pas moi qui ait supprimé ton message initial.

  10. avatar
    28 juillet 2016 a 8 h 30 min

    Federer restera donc sans médaille d’or olympique en simple, seul manque à son palmarès titanesque.
    A presque 35 ans, le virtuose de Bâle hors du top 10 pour cause de blessure, une première depuis juillet 2002.

    Sampras et Agassi n’ont pu en dire autant, sortis du top 10 bien plus tôt que le Suisse, qui de surcroît a été bien plus régulier qu’eux avant de sortir du top 10 …

    Pour Toronto, pression forte sur Djokovic après son échec à Wimbledon et son forfait en Coupe Davis, double épisode qui montre son épuisement physique et sans doute psychologique.
    En l’absence de Federer, Murray et Nadal, un échec du Serbe au Canada serait mal perçu face à Raonic, Wawrinka et Nishikori.
    Mais Nole aura peut être remporté d’ici un mois les deux derniers grands titres qui lui manquent : Cincinnati et surtout les Jeux Olympiques, où Raonic et Berdych seront forfaits (virus Zika).
    Murray sera son principal challenger au Brésil, sur dur et en deux sets gagnants, l’Ecossais ayant désormais des ailes après sa victoire à Londres.

    • avatar
      30 juillet 2016 a 11 h 10 min
      Par Guga57

      Federer aura incontestablement manqué l’or olympique en simple à Athènes.
      Curieux de voir ce qui va se passer à Rio maintenant. Si Djoko joue à son niveau habituel, j’ai du mal à voir quelqu’un capable de le sortir. Mais le contexte passionné des Jeux est bien différent de l’ambiance feutrée et policée du circuit ATP, alors qui sait ? Perso j’aimerai bien une victoire surprise! Je reprend l’exemple de 2004, personne n’attendait les succès de la Grèce à l’Euro de foot et de Nicolas Massu aux Jeux Olympiques, alors pourquoi pas un bis-répétita cette année après la victoire surprise du Portugal à l’Euro ? ;)

  11. avatar
    31 juillet 2016 a 2 h 31 min
    Par Nicolas

    l’état de ces JO est catastrophique à plein nez que du fric dépensé pour rien ou va le monde on se demande

    • avatar
      1 août 2016 a 0 h 04 min
      Par Guga57

      “Rien de neuf sous le soleil” j’ai envie de te dire Nico !
      C’est triste certes… mais c’est comme ça et, à mon avis, ça l’a toujours été ;

  12. avatar
    2 août 2016 a 3 h 15 min
    Par Nicolas

    vu surtout que cela va se passé dans un Pays qui est bien en crise avec touts les problèmes de pollution, il aurait fallu choisir une autre ville moins dangereuse.

    • avatar
      2 août 2016 a 10 h 51 min
      Par Guga57

      C’etait deja la meme situation a Pekin en 2008 Nico…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter