Ribery, Ballon de Bronze !
Photo Panoramic

Ribery, Ballon de Bronze !

Le sacre (annoncé?) de Cristiano Ronaldo a ému beaucoup de monde lors de son discours d'intronisation au Ballon d'Or 2013. Franck Ribéry, lui aussi était visiblement touché par une émotion particulière, l'amertume.

“And the winner is Cristiano Ronaldo !” Ballon d’Or 2013, Cristiano Ronaldo est sorti vainqueur de son duel avec Messi et Ribéry. Le Bavarois, qui n’a pas pu caché son immense déception, est relégué à la 3ème place au classement avec seulement 23,36% des votes.

Franck, qui avait placé tellement d’espoir dans ce trophée, s’est muré dans le silence à l’issue de la cérémonie. Une prise de conscience, sur un échec personnel, dont les racines se situent notamment en dehors du football.

Ribery le mal-aimé

26% des français souhaitaient une victoire de Franck Ribery. Un sondage révélateur qui montre le déficit d’image positive que draine le natif de Boulogne sur Mer dans l’Hexagone. Le Mondial 2010 et l’affaire “Zahia” sont encore dans les mémoires et les résultats formidables en club de “Francky” trouvent principalement écho en Allemagne. Ainsi, Ribéry n’a pas été porté par une liesse populaire, qui sublimerait son image au niveau mondial. Alors, certes en Allemagne, Franck est le “Kaiser” mais face à Ronaldo le “Play-Boy” mondialement connu et Messi le “Phénomène” quadruple vainqueur, on comprend que ces deux joueurs ne boxent pas dans la même catégorie en terme de popularité que “Francky”.

FC Hollywood allemand !

Le Bayern Munich, vainqueur de 5 trophées durant l’année écoulée, a seulement 3 joueurs dans le 11 type de l’année. Le FC Barcelone, lui dispose de 4 joueurs, en ayant réalisé une année quelconque (1 liga) et le Real Madrid réussit l’exploit de placer 2 joueurs en n’ayant pas gagné le moindre trophée majeur ! Dès lors, on comprend le poids du club dans l’attribution du Ballon d’Or. Le Real Madrid et le FC Barcelone sont sans aucun doute les clubs les plus médiatiques dans le monde avec Manchester United. Les résultats de ces 2 clubs font la une des gazettes de sport dans le monde entier, et la lumière rejaillit de facto sur leurs “serial-buteurs” respectifs. Le Bayern, dont le surnom est le FC Hollywood en Allemagne, ne dispose pas de la même force de frappe médiatique, ce qui a forcément nuit au français.

Mauvais lobby pour Francky

Zinedine Zidane, dont Franck Ribery était le protégé durant la Coupe du Monde 2006, a choisi de soutenir Cristiano Ronaldo, plutôt que son compère français. Un terrible désaveu pour Ribéry qui n’a pas eu un lobby à la hauteur du Portugais. Même constat pour Messi, avec le soutien assumé de Maradona à Cristiano Ronaldo. Même si le Bayern Munich a fait front derrière son joueur pour ce Ballon d’Or, l’aura du Real semble plus forte et son lobbying plus influent. Le président Florentino Perez avait notamment parlé d’injustice si Cristiano n’obtenait pas le Ballon D’or.

Pour Franck, l’injustice se situe surtout sur la réouverture des votes, qui a permis l’ajout de 6 à 7% de votes supplémentaires. Quand on pense, que seulement 4,63% sépare Ribéry de Ronaldo (27,99%), on se dit qu’il a peut-être raison !

  1. avatar
    14 janvier 2014 a 9 h 28 min
    Par Dodo

    Pour ceux qui avaient encore des doutes sur l’interet et la loyauté de cette récompense, j’espère que ces doutes se sont envolés maintenant . L’attribution de ce trophée n’est qu’une grosse pompe à fric , sans aucun intérêt sportif et d’une honnêteté à coté de laquelle l’attribution de la Coupe du monde au Qatar ressemble au choeur des vierges de Notre Dame. Elle a permis néanmoins aux journalistes de tous pays de se masturber l’intellect pendant de nombreux mois, de vendre un paquet d’articles et de reportages. Les capitaines et entraineurs des différentes selections nationales, surtout les plus petites, ont bien eu des ‘incitations’ de la part de leurs sponsors à voté pour le petit dopé ou pour le grand gominé (dopé lui aussi d’ailleurs) . Tant mieux si cela aura contribué à acheter des filets de buts en Sierra Leone ou un nouveau jeu de ballons à Trinitad et Tobago.
    Historiquement , ce trophée est attribué par des journalistes . Au vote du collège des journalistes (1/3 des bulletins exprimés), c’est Ribery qui a fini premier. Peut-être que les journalistes sont les derniers à penser quun bon footballeur est celui qui joue pour son equipe, pas pour ses statistiques ?

  2. avatar
    14 janvier 2014 a 12 h 07 min

    Salut DoDo,

    le vote des joueurs (surtout) et des coaches (aussi), est assez surprenant, et on vote souvent pour ses potes.

    Après, le BO étant une récompense individuelle, pour moi, le palmarès ne compte pas, en NBA, le MVP est élu avant les finales, sur les stats.

    Statistiquement, et intrinsèquement, pour moi, CR7 est un meilleur attaquant que Ribéry.

    Ce qui m’embête, c’est que comme le trophée récompense les stats, c’est une compèt’ entre les 2 meilleurs buteurs de la planète. Les autres joueurs peuvent se gratter. Mais Cr7 supérieur à Ribéry, pour moi, c’est pas un scandale.

    • avatar
      14 janvier 2014 a 16 h 48 min
      Par Cullen

      Le plus scandaleux c’est pas tellement l’attribution du Ballon d’Or à Ronado ( même si j’aurai préféré qu’on mette davantage en lumière l’altruisme d’un joueur qui a contribué aux nombreux succès de son club plutôt qu’un autre qui a davantage cherché à soigner sa feuille de statistiques personnelle ) mais l’équipe type dévoilée hier soir.

      Ribery placé en milieu relayeur de manière à multiplier le nombre d’attaquants ( belle marque de reconnaissance au passage pour les joueurs de l’ombre que sont les récupérateurs… ), les joueurs du Barça davantage représentés que ceux du Bayern contre qui ils ont pourtant pris deux grosses fessées, aucun joueur de Premier League, bref la FIFA a perdu le peu de crédibilité qui lui restait encore ( s’il lui en restait ).

      Une bonne nouvelle tout de même, maintenant que cette vaste blague est terminée, on va peut-être pouvoir passer à autre chose, et parler de sport.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter