Portugal : vers une nouvelle surprise ?
Photo Panoramic

Portugal : vers une nouvelle surprise ?

Les champions d'Europe en titre ont un objectif clair : ne pas se contenter de leur titre actuel. Cristiano Ronaldo vit sûrement la saison la plus importante de sa carrière et il compte bien, aidé par ses coéquipiers, viser la Coupe du Monde.

Deuxième du groupe B des qualifications pour le Mondial avec 21 points en 8 rencontres (7 victoires, 1 défaite), le Portugal a encore 2 matchs à jouer : le premier ce samedi face à Andorre et le dernier face à la Suisse, qui devrait sans surprise constituer la finale pour la 1ère place. Projetons-nous déjà cet été en Russie : le Portugal peut-il encore espérer créer la surprise en remportant sa première Coupe du mMonde ? C’est ce que nous allons tenter de voir en analysant l’effectif dirigé par Fernando Santos.

La défense : le maillon faible

Depuis déjà l’Euro 2012, Rui Patrício, portier du Sporting CP, s’est imposé comme le gardien n°1 de la sélection portugaise et cela ne devrait pas changer au vu de ses prestations très solides, en club et avec l’équipe nationale. Derrière, Anthony Lopes est un très bon back-up, offrant une stabilité certaine au poste. Pendant ce temps, le jeune Bruno Varela, annoncé comme le futur n°1 de l’équipe nationale, peine à confirmer avec Benfica, enchaînant les bourdes et les sorties hasardeuses.

Le poste de latéral gauche constitue un réel point faible. Avec un Eliseu dépassé et un Raphaël Guerreiro convalescent (qui est en plus utilisé en milieu relayeur à Dortmund), on peut douter de l’efficacité de ce couloir. Il sera intéressant de suivre de près les prestations en club de Mario Rui (Napoli) et de Antunes (Dynamo Kiev), qui pourraient être appelés pour l’éventuel mondial en Russie.

Lorsque l’on parle de la défense centrale du Portugal, difficile de ne pas directement penser à Pepe. Auteur d’un Euro 2016 fantastique, l’actuel défenseur du Besiktas fait cependant douter : à 34 ans, il enchaîne les pépins physiques, qui ont précipité sa sortie du Real Madrid. On peut avoir des doutes quant à l’efficacité du joueur, encore considéré il y a quelques mois comme l’un des meilleurs défenseurs au monde. José Fonte n’a pas non plus une place totalement assurée en tant que titulaire dans l’axe. Bon, et même très bon parfois, il est également vieillissant (33 ans). Aligner cette charnière pour jouer la Coupe du Monde semble risqué.

Quels autres choix pour Santos ? Luis Neto, jouant à Fenerbahçe, a récemment été appelé. S’il n’est pas un joueur exceptionnel, il reste un joueur intéressant. Plus jeune, on peut citer Ruben Semedo, transféré cet été du Sporting CP vers Villarreal. Après une saison ratée au Sporting, Semedo a tout intérêt à rebondir. Moins probable, Edgar Ié pourrait être la surprise de la liste de Fernando Santos : passé par le Sporting, le FC Barcelone et Belenenses, il a cet été signé au LOSC. Bien que l’équipe de Marcelo Bielsa ait énormément de difficultés en Ligue 1, il fait partie des rares joueurs de l’effectif à réaliser de très bons matchs : très rapide, technique et bon à la relance, il est à suivre de près.

Concernant le couloir droit, Fernando Santos risque d’avoir des maux de tête… mais de ceux que tout entraîneur rêverait d’avoir. Nelson Semedo (FC Barcelone), Ricardo Pereira (FC Porto), João Cancelo (Inter) et  Cedric Soares (Southampton) sont les principaux éléments sur lesquels le sélectionneur peut compter. Si Cédric était titulaire à l’Euro, il pourrait perdre sa place en sélection lorsque l’on observe Nelson Semedo, qui connaît des débuts fantastiques au FC Barcelone. João Cancelo et Ricardo Pereira, plus offensifs, peuvent permettre à Santos de s’adapter selon l’adversaire.

Le milieu de terrain : Un large choix de joueurs talentueux

Un an plus tôt, il était difficile de choisir le milieu défensif du Portugal entre William Carvalho et Danilo Pereira. Aujourd’hui, il est clair que le premier a pris l’ascendant sur son coéquipier. Malgré son manque de vitesse, il a un QI football et une vista impressionnante. Son profil, semblable à celui de Sergio Busquets, en fait un élément majeur de la sélection. Danilo, très différent dans le jeu, plus physique mais avec une vision du jeu moins bonne, reste tout de même intéressant.

Le poste de regista fait douter aujourd’hui… et les doutes ne devraient pas se dissiper avant la Coupe du Monde. Adrien Silva, titulaire à l’Euro 2016, a réalisé une Coupe des Confédérations très moyenne. Son transfert du Sporting vers Leicester ayant été bloqué par la FIFA, il ne pourra pas jouer au football avant janvier, ce qui rend moins probable l’idée de le voir titulaire en Russie cet été. En concurrence avec lui, João Moutinho a réalisé une bonne Coupe des Confédérations et redevient un joueur important à Monaco, permettant d’imaginer un retour dans le onze-type. Cependant, des doutes subsistent sur ce joueur assez irrégulier sur les derniers mois.La surprise pourrait être Bruno Fernandes, qui a été sélectionné dans la dernière liste. Arrivé au Sporting cet été en provenance de la Sampdoria, il explose en ce début de saison, enchaînant les buts fous et les prestations de grande classe. S’il parvient à maintenir ce niveau, il ne serait pas étonnant de le retrouver titulaire en Russie.

Le Golden Boy 2016 et meilleur jeune joueur de l’Euro, Renato Sanches, a vécu une saison compliquée au Bayern Munich. Si son talent est certain, il n’a pas réussi à confirmer et a été prêté à Swansea. A lui de prouver à Santos qu’il peut jouer la Coupe du Monde. Sur les côtés, João Mario et André Gomes devraient -sans surprise- être de la partie, et ce malgré les prestations moyennes du second avec le Barça.

L’attaque : La jeunesse se mélange à l’expérience

Commençons directement par Cristiano Ronaldo : le quadruple Ballon d’or sera évidemment titulaire en attaque et, malgré le rythme que Zidane lui impose au Real Madrid, il serait intéressant de l’avoir en forme pour la Coupe du Monde, ce qui n’était pas le cas en 2016 et en 2014 au Brésil. CR7 devrait logiquement être associé à André Silva, qui réalise de bons débuts au Milan AC (déjà un triplé pour lui). Le duo a extrêmement bien fonctionné durant la campagne de qualifications.

Ensuite, difficile de ne pas citer Bernardo Silva, transféré cet été de l’AS Monaco vers Manchester City pour 50 millions d’euros. Très technique, intelligent et surtout fin créateur, il devrait être un élément indispensable pour Fernando Santos. Derrière, Gelson Martins, pépite du centre de formation d’Alcochete, devrait être un remplaçant de luxe, qui pourrait faire la différence avec sa vitesse et son explosivité. Dans le même profil, on peut penser à Bruma, lui aussi formé au Sporting, qui réalise de très bons débuts à Leipzig mais pourrait ne pas être sélectionné, à cause de son irrégularité et de son comportement. Gonçalo Guedes est à retenir également dans le même profil que Renato Sanches. Prêté, il fait de bons débuts à Valence.

Le cadre Quaresma devrait aussi être de la partie, lui qui a fait un retour gagnant en sélection en 2014. Ce ne sera pas forcément le cas de Nani, très bon à l’Euro mais depuis transféré à la Lazio après un passage médiocre à Valence. Enfin, le joker portugais par excellence, Eder, rappelé pour la première fois depuis plusieurs mois, pourrait faire office de back-up à André Silva. Qui sait, il pourrait encore faire des miracles…

Où cet effectif peut-il aller ?

Avec l’esprit tactique très pragmatique de Fernando Santos, cet effectif, talentueux malgré des carences certaines en défense, peut aller loin. Jusqu’à gagner la Coupe du Monde ? Cela paraît difficilement réalisable, surtout quand on voit l’énorme Pepe qu’il a fallu pour tenir durant l’Euro et qu’il n’est plus au même niveau sur le plan physique. Sans comparer le Portugal aux autres grandes nations du football mondial, il est certain que la Seleção das Quinas ne fera pas partie des favorites au Brésil.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter