Lumière sur Stéphanie Roche, nommée au prix Puskàs
Photo Panoramic

Lumière sur Stéphanie Roche, nommée au prix Puskàs

Stéphanie Roche, numéro 9 à l'ASPTT Albi, était jusqu'au prix Puskàs quasiment inconnue. Même si elle n'a pas remporté ce prix, nous allons découvrir cette joueuse irlandaise auteure d'un magnifique but qui la fit devenir la première femme finaliste de ce fameux prix.

Le prix Puskàs créé en 2009 récompense chaque année le plus beau but de la saison durant la cérémonie du FIFA ballon d’or. Dix buts sont d’abord présélectionnés par la commission du football de la FIFA, jugés selon différents critères (esthétique, importance du match, comportement du joueur durant le match où il a marqué … ), après ce sont aux internautes de voter pour élire le plus beau but.

À la cérémonie du ballon d’or, seuls les trois finalistes prétendants au prix sont présents, mais cette année c’est un finaliste un peu spécial qui s’est déplacé a Zurich ou plutôt… une finaliste !

En effet, Stéphanie Roche est présente aux cotés de James Rodríguez et Robin Van Persie parmi les finalistes. Mais qui est donc Stéphanie Roche ?

Si elle est peu connue du grand public, l’Irlandaise native de Dublin a pourtant inscrit un but (un contrôle suivi d’un coup du sombrero, puis pour conclure d’une reprise de volée placée en pleine lucarne) digne de rivaliser avec la surprenante tête de Van Persie et le coup de canon de James Rodríguez, sans oublier que son but a effacé celui du Suédois Zlatan Ibrahimović pourtant présélectionné par la commission FIFA. L’Irlandaise s’est dite lors d’une interview, où elle commentait son but, très technique : « Je suis une joueuse très technique, donc j’ai pas mal travaillé mes contrôles et mes demi-volées, mais sur le moment c’est plus instinctif qu’autre chose. »

Nous allons alors faire la lumière sur cette personnalité du football peu connue mais qui, à l’image du football féminin, commence à se populariser (il ne faut pas oublier que c’est seulement la sixième femme à être sélectionnée pour ce prix et la première à faire partie des finalistes).

Cette fan de Cristiano Ronaldo et de Manchester United est née en 1989 à Dublin. Elle commença d’abord à jouer au football avec les garçons de son quartier, puis continua de jouer avec des garçons au Valeview FC, jusqu’à être obligée de jouer en féminine chez les Cabinteely Girls (une règle en Irlande interdit à partir de l’âge de 13 ans les équipes mixtes). En 2007, elle commença sa carrière professionnelle au club Stella Marris puis joua dans deux autres clubs irlandais (Dundalk City puis Raheny United et Peamount United et c’est avec ce dernier club qu’elle marqua 71 buts en trois saisons, devenant ainsi la meilleure buteuse du championnat irlandais) avant d’arriver en France. En effet cette année, c’est à l’ASPTT Albi qu’elle a signé et c’est également la première année où elle peut vivre financièrement que du football : « Avant d’arriver à Albi, je n’avais jamais eu le privilège de vivre uniquement du football. » Cette jeune attaquante (25 ans) a marqué cette saison un but en D1 féminine contre l’Issy football féminin (victoire 0 à 2 d’Albi).

Quant à sa place en sélection irlandaise, elle a joué avec les moins de 15 ans, les moins de 17 ans et les moins de 19 ans de 2006 à 2009 (durant ces trois saisons, elle fut parmi les meilleures buteuses de l’équipe), elle participa par la suite en 2008 aux éliminatoires de l’Euro 2009. En 2009, elle marqua son premier but contre le Kazakhstan durant les éliminatoires de la coupe du monde (victoire 2 à 1 de l’Irlande) et fit ses débuts de titulaire pour l’Irlande lors du match retour où elle marqua également. Néanmoins, elle ne fut pas retenue en juin 2013 pour faire partie de l’équipe qui affronta l’Autriche dans un match de qualification pour la coupe du monde 2015, ce qui la toucha énormément mais la jeune femme était loin d’abandonner et fit son retour en octobre 2013. Elle est actuellement à un total de 6 buts en sélection nationale .

Si elle n’a malheureusement pas gagné le prix Puskàs, revenu au Colombien James Rodríguez, sa récente notoriété (son but a dépassé les 3 millions de vues sur Youtube, de nombreuses stars du football l’ont félicité comme notamment la star brésilienne David Luiz qui a d’ailleurs avoué avoir voté pour elle pour le prix Puskàs) a tout de même eu pour effet de faire une petite publicité pour le football féminin.

Pour l’heure, la numéro 9 d’Albi continue son parcours en France et est assez optimiste quand à son avenir : « C’est une grande évolution pour moi. C’est un vestiaire différent, la culture également. Je m’adapte lentement, mais sûrement. J’essaie d’apprendre le français rapidement et je pense que lorsque j’aurais de bonnes bases, les choses vont continuer à s’améliorer. »

Nous ne pouvons alors que lui souhaiter un bel avenir pour elle ainsi que pour le football féminin !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter