Strasbourg, le sport en éveil
Photo Panoramic

Strasbourg, le sport en éveil

Le sport français a besoin que les grandes métropoles soient présentes au plus haut niveau des compétitions, notamment pour remplir les stades ou salles et également pour rendre la compétition plus attrayante et enivrante. La ville de Strasbourg connaît une spectaculaire remontée sur le devant de la scène sportive. Petit récit de ce phénomène.

En tant que strasbourgeois, il n’est pas peu dire que la période 2009-2012 n’a pas été propice à l’épanouissement sportif. En effet, malgré le statut de capitale de l’Europe et de 7e plus grand métropole française, la compétitivité des clubs professionnels strasbourgeois n’était pas au rendez-vous. Pire encore c’est la santé financière de certains qui était en perte de vitesse.

Il y a tout d’abord le Racing Club de Strasbourg, club historique de notre championnat de France, qui s’est vu rétrogradé en CFA2, 5e échelon national par suite d’une gestion administrative et sportive calamiteuse.

Il y a ensuite la Sig Strasbourg, club de Basket champion de France pour la première fois de son histoire en 2005, qui a eu du mal à digérer cet exploit inattendu. Les saisons se suivent et se ressemblent depuis ce titre, avec peu de piquant et de grands moments marquants.

Il faut également mentionner l’Etoile Noire, petit club de Hockey sur Glace qui se construit doucement mais surement et le club de rugby strasbourgeois, qui tente en vain d’accéder à l’élite du rugby hexagonal.

Le tableau brièvement dressé prouve, si besoin en est, que la fin de la première décennie du 21e siècle, n’a pas permis aux supporters alsaciens de vibrer voir de fêter d’éventuels titres.

Au vu des déboires administratifs de certains et sportifs des autres, la crainte fut de perdre l’engouement existant autour du sport dans la région alsacienne, crainte somme toute légitime puisque seule la SIG demeurait à l’aune de la saison 2010/2011 en première division de son sport.

Puis deux éléments déclencheurs ont changé la face du sport alsacien et ont amené les deux clubs phares précités, dans des sphères plus propices à retrouver l’engouement et la fierté des fans :

- la reprise du Racing par des investisseurs locaux, chapotés par le célèbre et emblématique alsacien, Marc KELLER,

- l’arrivée en tant que coach de la SIG de Monsieur Vincent COLLET, sélectionneur national et double champion de France,

Pour le 1er élément, le Racing a fait “le ménage” dans son organisation, s’est rapproché de son public et a crée un véritable lien indéfectible entre le club et son public. Le fameux sentiment d’appartenance à un groupe a produit ses effets, car ici en Alsace, le Racing est une institution, souvent endormie mais qui ne demande qu’à être aimée et supportée. La ferveur a toujours existé mais depuis 2010, elle s’est amplifiée. Le Racing jouera ainsi ses matchs de CFA2 dans son mythique stade de la Meinau devant plus de 10.000 personnes, soit plus que certains clubs de L1. Le paroxysme a été atteint l’an passé avec la montée en ligue 1, 6 ans après l’avoir quittée. La fête fut belle et le sentiment de fierté et d’appartenance au Racing en est décuplé.

Pour le second élément, la SIG est devenu avec l’arrivée de Mr COLLET et son staff, ainsi qu’avec l’arrivée de nouveaux investisseurs dans le capital, une place forte du basket français. En atteste les 5 finales consécutives jouées par les sigmen et les deux titres récoltés. La SIG est l’équipe la plus régulière des 5 dernières années : on ne pourra malheureusement pas dire la plus forte en raison de la malédiction en cours avec la perte d’une cinquième finale consécutive en juin dernier. Mais tout de même, le Rhénus affiche complet à tous les matchs depuis 3 ans et l’ambiance et la ferveur grandit d’année en année.

Une dynamique sportive s’est crée en Alsace avec l’augmentation constante des licenciés de tout sport, l’augmentation des compétitions sportives scolaires, l’augmentation des besoins en équipements sportifs ou encore l’augmentation de la création de clubs. Cette dynamique ne devrait pas s’arrêter de si tôt, ce qui est une excellente nouvelle pour une si grande ville, capitale de l’Europe.

Le message émanant de l’histoire des sports strasbourgeois semble assez simple : les résultats sportifs sont importants mais l’essentiel réside dans le plaisir et la fierté apportée par les sportifs et ce d’autant plus dans une région aussi attachée à ses valeurs.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter