FC Cologne : la chute du bouc
Photo Panoramic

FC Cologne : la chute du bouc

Focus sur le calamiteux début de saison du 1. FC Köln, lanterne rouge de Bundesliga.

Pour le compte de la première journée de championnat, le FC Cologne se déplace à Mönchengladbach, son ennemi de toujours. Les supporters du Borussia ont déployé un tifo représentant un bouc, l’emblème du club rhénan, en train de se faire fesser. Les supporters colonais ne pensaient pas un instant que ce tifo allait se révéler prémonitoire quant à la saison de leur club favori.

Une perte préjudiciable

Est-il à lui seul la principale cause des déboires du Geißbock-Elf ? La formation rhénane annonce cet été le départ d’Anthony Modeste pour le Tianjin Quanjian. Le 3ème meilleur buteur de Bundesliga derrière Aubameyang et Lewandowski a pourtant confié qu’il aurait “préféré rester au FC Cologne”. Cependant, les 35 millions d’euros déboursés par le club chinois pour ce transfert ne pouvaient se refuser. Malgré tout, l’entraîneur Peter Stöger vient alors de perdre le joueur qui a inscrit près de la moitié des buts marqués par son équipe en championnat lors du précédent exercice (25 sur 51).

Pour combler le vide laissé par l’attaquant français, le choix des dirigeants de Cologne s’est porté sur Jhon Cordoba, arrivé en provenance du FSV Mayence. Néanmoins, le colombien n’a toujours pas trouvé le chemin des filets depuis qu’il évolue en Rhénanie. Plus tard dans le mercato, Claudio Pizarro débarque à son tour. Ce joueur reconnu en Bundesliga, avait pour rôle de devenir le leader d’attaque de sa formation. Hélas, à peine arrivé, le vétéran péruvien s’est blessé à la cheville. Même les anciens compères d’attaque de Modeste (Osako, Bittencourt, Guirassy) n’ont su prendre sa relève. Le symbole des difficultés du 1. FC Köln.

Une saison galère

C’est donc sans leur arme fatale que les hommes de Peter Stöger abordent cet exercice 2017-2018 qui va rapidement tourner en déconfiture. En Bundesliga, les protégés du RheinEnergieStadion entament la saison par une série de cinq revers, dont une défaite dans le derby contre Mönchengladbach (1-0) ou encore un cinglant 5-0 face au Borussia Dortmund. C’est lors de la 6ème journée que Die Geißböcke décrochent leur premier point de la saison face à l’équipe surprise de cette entame de championnat, Hanovre 96 (0-0 en Basse-Saxe). Ces derniers enchaînent par deux nouvelles défaites avant d’empocher un nouveau point à domicile dans un duel de clubs en méforme contre le Werder Brême (0-0). Cette situation très critique cause la démission du directeur sportif, Jorg Schmadtke.

Le bout du tunnel est encore très loin pour la formation rhénane qui replonge dans un cycle négatif ponctué de cinq défaites, cycle stoppé par un bon match nul décroché au dépends d’une équipe de haut de tableau, Schalke 04 (2-2 à Gelsenkirchen), grâce à un doublé de Sehrou Guirassy. Cependant, le FC Cologne ne compte que trois petites unités au soir de la quatorzième journée de Bundesliga. Le 1. FC Köln est bon dernier du championnat d’Allemagne et accuse un retard abyssal de 11 points sur Hambourg, premier non-relégable, et de 9 sur le barragiste Fribourg. C’en était trop pour l’entraîneur autrichien Peter Stöger, remercié juste après la rencontre face à Schalke par le président Werner Spinner. C’est Stefan Ruthenbeck, coach des U19, qui assurera l’intérim jusque la fin de l’année.

Au vu des statistiques, le maintien du FC Cologne en Bundesliga paraît fort compromis et malheureusement pour le formidable public du RheinEnergieStadion, on voit mal son équipe favorite inverser la tendance. Devra-t-on braquer les yeux sur la 2.Bundesliga pour voir Hennes, l’adorable mascotte de Cologne ?

La Ligue Europa, une bouffée d’oxygène ?

Cinquième du championnat d’Allemagne la saison passée, le 1. FC Köln s’est offert le droit de goûter à nouveau aux joies des soirées européennes, vingt-cinq ans après sa dernière participation à une coupe d’Europe. Ce long délai est une anomalie pour un club qui peut se targuer d’avoir joué une demi-finale de C1, une finale de C3 ainsi que trois demi-finales dans cette même compétition.

Les supporters rhénans ont fêté comme l’événement comme il se doit puisque qu’ils étaient 20 000 à se déplacer à Londres pour assister au match Arsenal – FC Cologne alors que seules… 3 000 places étaient allouées aux allemands ! Les images ont fait le tour du monde et montre le soutien indéfectible des fans de Cologne envers leur club.

Reversé dans le groupe H en compagnie d’Arsenal, du BATE Borisov et de l’Étoile Rouge de Belgrade, Cologne avait entamé de la pire des façons sa campagne européenne 2017-2018 en enchaînant trois défaites lors des trois premiers matchs. Néanmoins, les boucs se sont ressaisis et l’ont emporté à deux reprises au RheinEnergieStadion face au club belarus (5-2) et aux anglais (1-0). A l’aube de l’ultime journée, le club rhénan occupe la deuxième place de sa poule avant de se déplacer en Serbie pour défier l’Étoile Rouge. L’équation est simple : un succès et Cologne jouera les 16èmes de finale.

Le 1. FC Köln cherchera sans doute à prolonger cette parenthèse enchantée pour oublier un temps ses difficultés quotidiennes au plan national.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter