Hambourg, Brême, Cologne : historiques en péril
Photo Panoramic

Hambourg, Brême, Cologne : historiques en péril

Après dix journées de Bundesliga, ce sont trois grands noms du football allemand que l'on retrouve au fond du classement : le HSV, le Werder ainsi que le FC Cologne. Zoom sur la situation de ces historiques du championnat d'Allemagne.

Hambourg SV, la fin du mythe ?

Depuis la création de la Bundesliga moderne en 1963, les supporters du HSV n’ont jamais connu les affres de la relégation. Cependant, ils ont eu quelques grosses frayeurs ces dernières saisons, à l’image du barrage remporté aux dépens de Karlsruhe (2014-2015). L’an dernier, le Dinosaure avait dû attendre la dernière levée du championnat pour s’assurer de jouer une 55ème saison parmi les ténors du football allemand.

Mais ce nouvel exercice voit (encore) Hambourg lutter pour le maintien. Les hommes de Markus Gisdol l’avaient pourtant entamé du bon pied avec deux succès lors des deux premières journées (1-0 contre Augsbourg et 3-1 à Cologne). Hélas, les protégés du Volksparkstadion n’ont pas confirmé, enchaînant avec une série de huit matchs sans victoire dont sept défaites. Le seul point pris par le Dinosaure durant cette période l’a été dans le Nordderby face au Werder Brême, son rival honni (0-0). Nicolai Müller symbolise les déboires du HSV puisqu’il s’est blessé pour une durée de sept mois en… célébrant le but qu’il a inscrit lors de la journée inaugurale.

A force de jouer avec le feu, le Dinosaure se brûlera-t-il ?

Werder Brême, comme la saison dernière ?

Le lourd revers du Werder concédé le week-end dernier au Weserstadion (0-3 pour Augsbourg) a été fatal à Alexander Nouri, démis de ses fonctions dès le lendemain. Cruel pour celui qui avait pris la succession de Viktor Skrypnyk en début de saison passée, alors que Die Werderaner figuraient en position de lanterne rouge. Nouri avait alors fait passer la formation de Brême du dix-huitième au huitième rang, à seulement trois points d’une qualification en Ligue Europa.

Cependant, le Werder 2017-2018 n’a toujours pas goûté aux joies de la victoire en dix journées de Bundesliga (cinq nuls et cinq défaites) alors que les supporters n’avaient dû attendre que la cinquième journée du dernier exercice pour voir leurs favoris s’imposer. Brême possède la pire attaque du championnat d’Allemagne (trois buts marqués), symbolisée par la disette de ses leaders offensifs tels Max Kruse ou Ishak Belfodil.

Le nouveau coach, Florian Kohfeldt, saura-t-il relancer Die Werderaner ?

FC Cologne, plus dure est la chute

Le FC Cologne version 2017-2018 est aux antipodes de celui de la précédente saison, lors de laquelle les Boucs ont décroché une somptueuse cinquième place, synonyme de participation à la C3 pour la première fois depuis vingt-sept ans. Il faut dire que la formation rhénane a perdu son meilleur buteur, Anthony Modeste, parti au Tianjin Quanjian pour un contrat fort lucratif alors que le Français souhaitait rester en Allemagne. Mais cela ne peut totalement expliquer la désastreuse entame de championnat des hommes de Peter Stöger.

Cologne n’a engrangé que deux petits points en dix rencontres (nuls 0-0 à Hanovre et face au Werder), est lanterne rouge et accuse déjà un déficit de six unités sur le premier non-relégable qui est le SC Fribourg. En outre, la situation en coupe d’Europe est également critique, le FCK étant lanterne rouge de sa poule (Arsenal, BATE Borisov, Étoile Rouge de Belgrade) avec un triste zéro pointé. Pour redresser la barre, le club rhénan pourra compter sur l’indéfectible soutien des habitués du RheinEnergieStadion.

Est-il déjà trop tard pour le maintien du Geißbock-Elf en Bundesliga ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter