Equipe de France : bilan de l’année 2016
Photo Panoramic

Equipe de France : bilan de l’année 2016

Le match face à la Côte d'Ivoire le 15 novembre dernier (0-0) était le dernier des Bleus de cette année 2016. L'heure est donc venue de dresser un bilan de cette Equipe de France version 2016. Du premier match face aux Pays-Bas jusqu'aux matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2018, en passant par des affaires extra-sportives et surtout l'Euro 2016, les Bleus auront connu une année pleine et riche en émotions.

Une longue période de matchs amicaux

Pays organisateur de l’Euro 2016, la France est donc qualifiée d’office pour cette compétition. Depuis 2014 et le quart de finale de Coupe du Monde face à l’Allemagne, les Bleus sont sur une longue série de matchs amicaux. Après une année 2015 plutôt encourageante en terme de résultats (6 victoires en 10 matchs), la France continue sa longue préparation pour l’Euro.

Les hommes de Didier Deschamps vont jouer quatre matchs amicaux avant l’Euro et s’imposer autant de fois. L’équipe de France monte en puissance et va surtout montrer une réelle force offensive puisqu’elle va tenir une moyenne de 3,25 buts inscrits par match. Les Bleus sont donc en confiance et vont pouvoir enfin débuter ce championnat d’Europe pour lequel ils se préparent depuis deux ans.

Le 12 Mai 2016, Didier Deschamps dévoile sa liste des 23 joueurs retenus pour disputer l’Euro en France. Ce que l’on retient principalement, même si on le sentait, c’est la non-sélection de Karim Benzema. L’attaquant du Real Madrid est non-sélectionné depuis un petit moment déjà suite à l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, survenue à l’automne 2015. Une polémique va d’ailleurs éclater lorsqu’il affirme que le sélectionneur a cédé à “une partie raciste de la France”. Didier Deschamps est au coeur des débats, sa maison est taguée. Les Bleus arrivent à l’Euro dans un contexte délicat. Mais cela ne les empêche pas de nous faire vibrer.

Un très bel Euro

On est le 10 Juin 2016, l’équipe de France ouvre l’Euro au stade de France face à la Roumanie. Match compliqué pour les Bleus qui semblent un peu paralysés par l’événement. Alors que les deux équipes se neutralisent (1-1 jusqu’à la 89ème), Dimitri Payet décoche une frappe surpuissante du gauche qui vient libérer toute une équipe mais surtout tout un pays. La France s’impose dans la difficulté mais l’essentiel est là. Il fallait s’imposer pour ne pas douter et bien rentrer dans la compétition. La France enchaîne par une victoire, arrachée encore dans les dernières minutes face à l’Albanie (2-0) avant de faire match nul contre la Suisse (0-0). Contrat rempli pour les hommes de Didier Deschamps. Ils sont qualifiés pour les huitièmes de finale en terminant en tête de leur groupe.

On est le 26 juin et la France dispute son huitième de finale face à l’Irlande au Parc OL. Sous une chaleur intense, les Bleus montrent de nouveau des difficultés et nous inquiètent. Menés 1-0 à la mi-temps, ils montrent de réelles lacunes dans le jeu. Deschamps décide alors de tout chambouler en faisant rentrer Kinglsey Coman à la place de N’Golo Kanté pour apporter une solution offensive en plus. Ce changement fait passer les Bleus en 4-4-2 avec le repositionnement de Griezmann aux côtés de Giroud en attaque. Le résultat est payant. L’attaquant de l’Atlético inscrit un doublé et permet à son équipe de se qualifier pour les quarts de finale. Encore une fois, les Bleus ont bien joué avec nos nerfs. Mais à l’arrivée, le résultat est positif.

Les Tricolores vont passer tranquillement le quart de finale en corrigeant l’Islande (5-2), grosse surprise de cet Euro. On y est, l’équipe de France rejoint l’Allemagne en demi-finale pour ce qui s’annonce être la revanche de la Coupe du Monde 2014. Comme on s’y attendait, le match est compliqué. Les Bleus courent après le ballon et décident de jouer très bas. Mais ils montrent une réelle solidité défensive et sont dangereux en contre. Dans le temps additionnel de la première période, Griezmann transforme un penalty et fait vibrer tout le pays une première fois. Une première fois, puis une seconde fois à la 72ème minute pour permettre aux Bleus de s’imposer 2-0. La France élimine les champions du monde en titre et se qualifie pour la finale de “son” Euro.

On est le 10 juillet 2016. le Stade de France est plein et tout le peuple français s’attend à un jour historique pour son football. Les Bleus affrontent le Portugal, qui s’est toujours sorti de justesse de ses matchs, exceptée la demi-finale face aux Pays de Galles où la rencontre a été un peu plus facile. Poussifs, Griezmann et compagnie dominent mais tombent sur un excellent Rui Patricio. Vient l’action que l’on regrette tous avec ce poteau d’André-Pierre Gignac en toute fin de match. Car la suite on la connait : Eder inscrit le but de la victoire à la 109ème minute. Le Portugal est champion d’Europe.

Grosse désillusion pour les Bleus qui perdent pour la première fois en finale de l’Euro, qui plus est à la maison. Des regrets certes, mais aussi de la satisfaction. Car les Bleus ont fait vibrer tout un pays et surtout réconcilié la France avec son équipe nationale. Et ça, ce n’est pas rien. Et on ne peut être qu’optimiste quant à la suite quand on voit la moyenne d’âge très jeune de ces Bleus durant l’Euro (23 ans). On est donc en présence d’une génération très talentueuse qui va continuer à prendre de l’expérience.

Objectif 2018

Les Bleus doivent enchaîner car il faut déjà penser à la Coupe du Monde 2018. Et on peut dire que les Bleus poursuivent sur leur lancée. Ils commencent par un premier match difficile en Biélorussie (0-0) qui peut s’expliquer par le manque de rythme dû au fait que certains joueurs n’avaient toujours pas repris la compétition en club. La suite est quasi-parfaite avec des victoires contre la Bulgarie, les Pays-Bas et la Suède. Après quatre matchs de qualification, la France est déjà leader de son groupe.

L’équipe de France aura donc marqué cette année 2016. On peut dire qu’on aura connu une très belle année, marquée bien entendu par cette finale à l’Euro. Nous pouvons donc être très optimistes quant à la suite. Rendez-vous le 25 mars 2017 pour le prochain des Bleus face au Luxembourg.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter