Mes 23 pour le Mondial 2018 (septembre 2016)
Photo Panoramic

Mes 23 pour le Mondial 2018 (septembre 2016)

Tout d'abord, mon propos est sans la moindre équivoque. Il faut prendre la meilleure équipe possible. Par exemple, j'ai été sidéré de voir le sélectionneur ne pas faire débuter Payet face aux Biélorusses. Je respecte Martial mais, à mes yeux, ce n'est qu'un "poulet sans tête", un produit footballistique pas encore fini alors que le réunionnais est à l'apogée de sa carrière. Ainsi, j'ai le sentiment que Deschamps voit le XI de France plus beau qu'il ne l'est. On n'a survolé aucune des rencontres du championnat d'Europe. Mêmes les irlandais nous ont un peu titillés. Dès lors, on ne peut pas se permettre de prendre nos adversaires de haut. Si on ne respecte pas les fondamentaux, tels les néerlandais cet été, on se contentera de regarder le championnat du monde depuis le canapé domestique. Une dernière chose : désolé, comme d'habitude, ça va être un peu long...

Une fois ma liste établie, je me rends compte qu’elle ressemble à peu de chose prêt à l’idée que je me faisais du groupe qui devait nous permettre de soulever le trophée Henri Delaunay en juillet dernier. Je ne vais pas me faire d’amis avec cette liste, mais ma démarche est fondée sur ma propre conviction.

Celle qui considère que le port de la tunique nationale doit être dictée en premier lieu par l’excellence. Les meilleurs français doivent intégrer le XI de France. Il ne s’agit pas de sélectionner deux gugusses par région pour faire en sorte que chaque français puisse se reconnaître dans tel ou tel joueur. Il s’agit juste de sélectionner les meilleurs. Après, chaque français étant un sélectionneur en puissance, chacun aura ses arguments pour préférer tel ou tel élément.

Par exemple, si, pour commencer ma liste, j’adjoins à Lloris et Mandanda le stéphanois Ruffier, je crois être dans la droite ligne de mon propos. Aréola ne joue pas à Paris et Costil est tellement quelconque. Assurément, Ruffier occupe au moins le rang numéro trois dans la hiérarchie des portiers français. Il aspire à être numéro un et revendique comme objectif assumé le strapontin du capitaine des Spurs. Est-ce un mal ? Est-ce si mal d’avoir de l’ambition en France ?

L’arrière-garde, elle, propose un véritable méli-mélo. Notamment, avec la retraite (ponctuelle ?) d’Evra. Malheureusement, je vois poindre ça et là une forme d’hystérie collective dans les cerveau de certains. Avec l’avènement de garçons comme Sidibé, Kurzawa, Digne ou même Corchia, je trouve les suiveurs pas assez patients avec des garçons qui découvrent le plus haut niveau international. C’est dur le sport de haut niveau ! On ne joue pas à FIFA là ! Par ailleurs, mettre d’office les anciens à la retraite, c’est du déni de football de haut niveau.

Ainsi, je ne peux pas croire que Guardiola soit assez bête pour continuer d’accorder sa confiance à Bacary en le titularisant pour le derby de Manchester et ne plus le revoir porter la tunique nationale… surtout après son bon Euro. Sagna a toujours faim. Et, tant que Djibril, Sébastien ou un autre ne lui auront pas montré la porte, il revendiquera toujours son appartenance au groupe France. Pour Tonton Pat’, Deschamps semble avoir fait le choix de passer à autre chose. A Kurzawa, Digne ou Trémoulinas d’assumer. Sinon, Tonton Pat reviendra. Surtout s’il continue de briller à Turin et ce d’autant plus qu’il n’a pas officiellement rendu son tablier.

Dans l’axe central, je me contente de trois éléments. Deschamps est, lui, un adepte des quatre éléments. C’est un fait. Mais je me contenterai de trois pour le moment. Varane a beau être le vice-capitaine, il est de mon point de vue le numéro trois dans ma hiérarchie. Koscielny a fait un championnat d’Europe remarquable. Une compétition durant laquelle le tulliste a définitivement imposé son empreinte dans le panthéon des grands défenseurs français. Le madrilène passe même derrière le néo-barcelonais Umtiti. Rappelons-nous que les défenseurs français ont rarement brillé chez les culès. Or, voir Samuel y étaler sa classe au point d’avoir été nommé meilleure recrue de l’été du club catalan, ça vous classe un joueur. J’aurais préféré que Varane quitte la capitale espagnole cet été. Demeurer à Madrid pour cirer le banc freine sa progression.

L’entrejeu oscille entre statu quo et choix fort. Après un championnat d’Europe où Matuidi, Payet, Pogba, Sissoko et Kanté ont brillé tour à tour, il est normal de les revoir dans ma liste. La présence de Diarra ? C’est le seul spécialiste du poste de sentinelle de ma liste et également du cheptel actuel. Rabiot est encore trop tendre et ce n’est pas une sentinelle. A mes yeux, c’est un clone de Pogba. L’avenir s’annonce radieux… à condition de faire preuve de patience, surtout le concernant. Mon choix fort c’est le cas Valbuena. A l’Euro, derrière Payet, il n’y avait personne pour tenir le ballon. Le hammer s’étant imposé, je ne vois pas pourquoi le sélectionneur devrait se priver d’un garçon qui n’a jamais démérité, qui s’est toujours dépouillé en sélection. Qui n’a jamais triché avec le maillot bleu.

Aux avant-postes, je prends Benzema. Pourquoi attendre indéfiniment ? Il va revenir en sélection de toute façon. Et puis, Giroud a beau être statistiquement irréprochable, le merengue est loin devant. Seuls les obtus refusent de le reconnaitre. En outre, Griezmann ne le dira sans doute jamais ouvertement (tellement il sait que le cas Benzema clive) mais il attend avec une impatience non-feinte le retour de son alter ego technique préféré.

Après, un retour de Benzema implique une prise de conscience de son environnement par le madrilène. Il a trop souvent négligé les attentes de son environnement, préférant se protéger d’une faune et d’une flore extra-football pas toujours ouverte à son endroit. On peut le comprendre. Seulement, après la déflagration des évenements récents, on peut penser qu’actuellement la montagne parait insurmontable. Mais ça n’est que du sport. Rien d’insurmontable, vraiment. Soyons tous pragmatiques comme Deschamps.

Lacazette, Martial et HBA ferment la marche dans mon listing. Ne pas avoir vu Ben Arfa dans la liste des 23 pour le champion d’Europe m’a réellement affligé. Je respecte Coman et Martial mais l’étincelle de football produite par le néo-parisien sera toujours supérieure à celle des deux minots. Alors oui, Hatem est imprévisible, oui, il ne rentre dans aucune case, oui il semble moins malléable, mais je crois que ce sont toutes ces raisons qui font le joueur qu’il est. C’est pourquoi on le voulait tous à l’Euro. C’est aussi pourquoi je ne comprendrais jamais ceux qui tel Deschamps cet été ou Emery aujourd’hui souhaitent le mettre sous l’éteignoir…

GKP

Hugo Lloris
Steve Mandanda
Stéphane Ruffier

DEF

Djibril Sidibé
Bacary Sagna
Layvin Kurzawa
Lucas Digne
Samuel Umtiti
Laurent Koscielny
Raphael Varane

MIL

Ngolo Kante
Lassana Diarra
Blaise Matuidi
Paul Pogba
Moussa Sissoko
Dimitri Payet
Mathieu Valbuena

ATT

Antoine Griezmann
Karim Benzema
Olivier Giroud
Alexandre Lacazette
Anthony Martial
Hatem Ben Arfa

  1. avatar
    17 septembre 2016 a 21 h 38 min
    Par jacques

    Faire la liste des 23 joueurs deux ans à l’avance n’a pas bcp de sens. Les choses en deux ans peuvent évoluer.
    Mais bon si on se base sur la tendance actuelle, j’ai quelques désaccords.
    D’ailleurs, concernant les gardiens. Si Lloris est le numéro un. Pour moi, le numéro deux c’est Alphonse Areola. Le problème de Mandanda c’est que bien qu’excellent gardien, il devient vieux mais surtout, dans son nouveau club, il ne joue pratiquement pas. Il est clairement cantonné à un rôle de remplacant. Tandis qu’Areola est jeune et manifestement, Emery a décidé de le faire jouer. Deschamps doit convoquer Areola et le faire jouer lors de matches amicaux pour voir ce qu’il vaut. Areola est un jeune très prometteur. Je pense que ce sera le gardien numéro 1 lorsque LLoris prendra sa retraite (on a encore le temps).
    Pour ce qui est des défenseurs je ne changerais rien. Je m’interroges juste sur Sagna. Il aura 35 en 2018. Est ce qu’à cet âge, il sera tjs aussi perfomant. Il y a des chances pour qu’il prenne sa retraite.
    Pour ce qui est des milieux, je ne convoquerais pas Diarra et Valbuena, les deux deviennent vieux et sont sur le déclin (enfin, surtout Valbuena). C’est pas parce qu’il était bon en sélection qu’il le sera à l’avenir. Le problème de Diarra s’est qu’il est surtout motivé par l’argent. Au prochain mercato (ou même avant), il va partir au Qatar ou en Chine (enfin, dans un obscur championnat). Or, le fait de jouer dans un tel championnat sera certes avantageux d’un point de vue financier mais sur le plan sportif ce sera désastreux. Cela ferme la porte à une convocation en équipe de france. Diarra s’est un immense talent gâché par sa cupidité. En choisissant ses clubs uniquement en fonction du fric, il a fait de très mauvais choix sur le plan sportif.
    Comme milieu de terrain à la place de Diarra et Valbuena, je prendrais Rabiot qui est extrêmement prometteur. Pour le second choix, j’hésite. Peut être Morgan Schneiderlin.
    Comme attaquant, je prendrais pas HBA et Giroud. HBA a bcp de talent mais pour l’instant, c’est du talent gâché (à part une bonne saison à Nice). Et pour l’instant, son passage au PSG est clairement un échec. Peut être que dans l’avenir, ce sera une réussiste mais perso, j’y crois pas trop^. J’ai tjs pensé que le PSG était une mauvaise idée pour HBA. Emery ne correspond pas au style de jeu d’Emery. Emery n’est pas le genre à s’adapter à un joueur. C’est au joueur à s’adapter. Alors, à moins qu’HBA réussisse à s’adapter, je vois difficilement comment il pourra percer. Or, ce sera très difficile pour Ben Arfa de changer son style de jeu.
    Un passage raté au PSG fera qu’il sera très difficile pour Ben Arfa de relancer sa carrière.
    Ben Arfa n’a pas le mental, il n’arrive pas à gérer la pression. Or, la coupe du monde s’est une énorme pression. Je pense que Ben Arfa est trop individualiste. N’oublions pas ce qui s’est passé entre Ben Arfa et Deschamps à l’OM.
    Quand à Giroud, ce mec est nul. C’est le Cavani francais.
    Comme attaquant, Coman mérite sa place (il est meilleur que Martial. Ses prestations à l’euro n’étaient pas mauvaises) et Dembélé bien que très jeune, il est sans doute l’un des plus grands talents francais. Donc, il mérite aussi sa place (il faut voir comment cela va se passer à Dortmund mais pour l’instant, c’est une réussite). N’oublions pas Kevin Gameiro. Gameiro évolue avec Griezmann à l’Atlético et si pour l’instant, il est trop tôt pour dire si ce duo fonctionne. Je pense que cela va être le cas (pour l’instant, Gameiro doit s’adapter mais c’est plutôt bien parti au vu de son dernier match). Si ce duo évolue deux ans ensemble dans le même club, ce serait sûrement intéressant de le reprendre à la coupe du monde Je suis sûr qu’avec Simeone, Gameiro va progressé.
    Gameiro, Dembélé, Coman j’ai cité trois attaquants à prendre pour deux à virer (Giroud et Ben Arfa). Donc, j’hésite quand au troisième attaquant à virer dans votre liste. Benzema est super en club mais en sélection, il a jamais été exceptionnel. Je sais pas si le reprendre en sélection est une bonne chose (pas tellement à cause de la sextape mais plutôt à cause des propos qu’il a tenu dans la presse sur Deschamps JUSTE avant l’euro). Je trouve stupide qu’il ait tenu ses propos juste avant l’euro. Si cela avait été après, cela aurait passé mais avant, je trouve cela impardonnable. C’est un coup à déstabiliser l’équipe de france et à lancer une polémique débile (bon, il est vrai que celui qui a lancé la polémique c’est l’abruti Cantona mais Benzema aurait mieux fait de la fermer). Martial pour l’instant, il n’est pas très bon en équipe de france. Cependant, il est encore très jeune donc il faut voire comme cela évolue. En deux ans, il peut s’améliorer.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter