La reconstruction du Milan AC
Photo Panoramic

La reconstruction du Milan AC

Avec plus de 200M d'euros dépensés sur le marché des transferts, le Milan AC a entamé une grande reconstruction. Retour sur cet été agité dans la capitale de la mode.

12 avril 2016, Milan. Les dirigeants de l’AC Milan viennent de limoger Sinisa Mihajlovic et le remplacent par Cristian Brocchi. Cela fait le cinquième entraîneur à la tête du club lombard depuis deux ans. Une situation chaotique et laborieuse intenable pour le président Silvio Berlusconi dont le club, le sait bien, est en fin de cycle. Rien à faire, le diagnostic est sans appel. Alors l’occasion est trop belle quand un investisseur chinois contacte l’homme d’affaires. Pas parce que « Il Cavaliere » (Silvio Berlusconi) souhaite vendre son club de cœur, non, mais parce que sportivement l’offre est très alléchante – les acquéreurs de l’Empire du milieu promettent d’injecter plus de 350 millions d’euros en 3 ans – et à Milan, du côté des tifosis rossoneri ça gronde vigoureusement envers Berlusconi. Cette offre est une chance et les supporters milanais entrevoient en Yonghong Li l’allégorie salvatrice qu’ils espéraient tant. De fait, un an et un jour après le licenciement de Mihajlovic, la vente du club aux chinois est actée. Le club cisalpin prend un nouveau virage de son histoire. Une page est tournée. « C’est une journée historique pour ce club merveilleux et très importante pour moi. On est le Milan, on n’a pas de temps à perdre. On ne peut pas attendre, on doit revenir au plus vite. L’objectif est clair pour nous, on veut un Milan très compétitif. C’est mon objectif et celui des propriétaires », explique le nouvel administrateur délégué, Marco Fassone, qui a pris la place de l’emblématique Adriano Galliano. Le discours est lucide, clair et précis. Les nouvelles têtes du club ont un vrai projet construit et millimétré, pas un pseudo plan boiteux et précaire comme les années précédentes. Avec deux lignes majeures : faire du Milan AC un top club de Série A en ayant une équipe compétitive, et être retour en Ligue des Champions dans les deux prochaines années à venir.

 

L’un des mercatos les plus dépensiers d’Europe

« On doit construire l’équipe pour la saison prochaine au plus vite. Les prochains mois seront chauds… Nous voulons une équipe forte. Il y a une bonne base, je suis confiant. En juillet, le coach aura une équipe forte ». Cette déclaration a été prononcée par Marco Fassone ce 13 avril, début d’une nouvelle ère pour le club. Le moins qu’on puisse dire c’est que quatre mois après, le Milan AC version Empire du Milieu a de la suite dans les idées et même des airs d’oracle au vu de la situation actuelle du club. En effet, les prédictions de l’administrateur délégué se sont réalisées au mot près. Depuis le début du marché estival, le recrutement rouge et noir aura d’abord procédé par un nettoyage au Kärcher : il y a eu 14 départs et seuls les meilleurs éléments du groupe ont été gardés. Sur la composition type de l’année dernière, seuls Bonnaventura et Suso ont été concervés. Même le capitaine emblématique Riccardo Montolivo a été relégué sur le banc tout comme le vice-capitaine Ignazio Abate. Après avoir dégraissé l’effectif, une opération de (très) grande envergure a été menée par Massimiliano Mirabelli, le directeur sportif. De grands noms tout comme de jeunes pousses prometteuses ont été attirées dans la capitale de la mode. Ricardo Rodriguez, Andrea Conti, Leonardo Bonucci et Mateo Musacchio vont constituer la nouvelle garde de la Madonnina. Une défense de qualité comptant des hommes d’expérience : Leonardo Bonucci, 324 matchs de Calcio à son actif et Mateo Musacchio, 26 ans et déjà près de 200 matchs de Liga. Plus un excellent tireur de coupd francd et de penalies en la personne de Ricardo Rodriguez. L’entre-jeu a été revu de fond en comble, les départs des « vieux » Kucka, Honda et Fernandez plus ceux de Poli et Bertolacci ont été remplacés très rapidement. Le nouveau milieu de terrain milanais est désormais constitué de l’artilleur Hakan Calhanoglu, de la nouvelle pépite du football ivoirien, Franck Kessié, un box-to-box à l’italienne, et pour catalyser et temporiser les phases de jeu de l’équipe lombarde, de Lucas Biglia, un joueur provenant de la Lazio. Côté attaque, les fers de lance de la squadra rossonera seront André Silva – le puissant attaquant a été acheté pour la modique somme de 38 millions d’euros -, Suso et Giacomo Bonaventura. Une reconstruction en profondeur a été opérée donc, cependant attention aux dangers du big-bang. A trop vouloir recruter, l’identité de jeu pourrait en prendre un coup. Il faudra un temps d’adaptation à ces recrues pour mettre en place des automatismes. Un temps que le coach du Milan, Vincenzo Montella, veut le plus court possible : « Nous devons devenir une équipe aussi rapidement que possible et essayer d’atteindre notre objectif de qualification en Champions League ». Pour cela, les jeunes joueurs formés au club auront pour rôle d’effectuer la transition avec les anciens comme Montolivo ou Abate. Toutefois, Leonardo Bonucci portera le brassard de capitaine que lui a légué Vincenzo Montella. Son leadership, son sang-froid et son sens du placement seront un plus pour la stabilité de l’équipe. La venue du défenseur central est un très bon coup de la part du club appartenant à Yonghong Li, mais pas le meilleur.

 

Donnarumma, la bonne affaire

Rodriguez, Calhanoglu, Kessié, André Silva, Bonucci : avec tant de joueurs talentueux recrutés, on pourrait croire que le bon coup du mercato se situe parmi ces derniers. Néanmoins, la meilleure affaire est belle et bien la prolongation de leur enfant-sacré. Le mercato entamé, Donnarumma n’a pas caché son envie d’aller voir ailleurs, loin de là. Poussé par son agent, le fallacieux Mino Raiola, toujours à la recherche d’un juteux transfert pour ses poulains et surtout pour lui, « Gigio » a dans un premier temps refusé la prolongation de son club formateur. Dès lors, les prétendants ont afflué en nombre sur le dossier. Le PSG lui a proposé un salaire de 13M d’euros. Du côté de la Botte, Gianluigi Buffon trouve que sa venue serait un bon choix pour la Juve, et son agent a proposé ses services à l’ennemi, l’Inter Milan. Le Real Madrid et Manchester United se sont aussi renseignés sur le portier originaire de Campanie. Jugé trop gourmand et infidèle par les tifosi rossoneri, ces derniers lui ont jetés de faux billets lors de l’Euro Espoirs, pour lui rappeler qu’il ne se débarrassera pas si facilement de son image de mercenaire. Ils lui avaient même donné un nouveau surnom « Dollarumma », lui reprochant de vouloir rejoindre un club où il toucherait un salaire beaucoup plus conséquent. Puis le Milan AC a posé un ultimatum à Raiola : s’il ne prolongeait pas son contrat avant juillet, il passerait la saison 2017-2018 sur le banc, sans jouer. Finalement, après de nombreuses semaines de polémiques, il est tombé d’accord pour une prolongation avec un revalorisation salariale très avantageuse et une clause libératoire de 80M d’euros. Le Milan AC lui offrira 6M d’euros par an. Pas mal pour un garçon qui devait passer son baccalauréat cette année. De plus, le club rouge et noir s’est plié en quatre pour satisfaire les exigences du gamin de 18 ans. Le grand frère du joueur, Antonio, est arrivé de l’Asteras Tripoli et recevra un salaire annuel de 1M d’euros, alors qu’il ne sera que troisième gardien… Après avoir prolongé jusqu’en 2021, le jeune prodige peut tranquillement continuer sa progression et de l’autre côté des Alpes, on voit déjà en lui le successeur de Gianluigi Buffon. Les tifosi, eux, le voyaient honorer le maillot rossoneri jusqu’à la fin de sa carrière comme un certain Paolo Maldini. C’est pour cela qu’ils ont été tant déçus à l’annonce de son éventuel départ. Néanmoins, ces derniers ne lui en ont pas voulu longtemps et le portier les en a remerciés et a aussi rappelé qu’il a toujours été milanais. L’enfant-saint du Milan AC a désormais le temps de devenir le meilleur gardien du monde.

 

Un recrutement loin d’être fini

Vincenzo Montella attend toujours l’arrivée d’un numéro neuf pour épauler André Silva. Sept pistes ont été évoquées avec parmi elles de très grands noms. Dans cette short-list, on trouve Zlatan Ibrahimovic, le club lombard espère un retour du géant suédois qui est néanmoins plus proche d’un renouvellement avec Man U que d’un transfert en Italie. On trouve aussi Diego Costa, en conflit avec son entraîneur, et Nikola Kalinic qui est très proche de signer avec les Rossoneri pour un montant de 25M d’euros. Les dirigeants milanais ont aussi formulé une offre au Torino pour Andrea Belotti, le prometteur italien, qui a été refusée. Pour Radamel Falcao, cela a été la même situation. Enfin, Pierre-Emerick Aubameyang a clairement envie de retourner au Milan AC, cependant pas sûr que ses dirigeants le laissent partir. En effet, le BVB pourrait perdre Ousmane Dembélé et Emre Mor convoités respectivement par Barcelone et l’Inter Milan, et ne se permettrait pas de perdre un nouvel élément offensif. D’autres médias ont évoqué un échange Cavani-Bacca entre le PSG et la formation de Vincenzo Montella ou encore un intéressement de la part du club lombard pour Antoine Griezmann. L’AC Milan envisage aussi de se renforcer dans l’entre-jeu. Trois pistes ont pour le moment été étudiées : celle du portugais Renato Sanches, celle d’un autre Portugais André Gomes et celle de Lucas Torreira. Le marché estivale, dans le sens des départs, n’est lui non plus pas terminé. Carlos Bacca devrait vraisemblablement partir. Parmi les défenseurs, Gabriel Paletta ou Cristian Zapata devraient faire aussi leurs valises. Ce Milan new look a une vraie ossature et peut viser haut. De plus, les nouveaux dirigeants savent ce qu’ils veulent faire, et ont le budget et les motivations pour retrouver rapidement la Ligue des Champions qu’ils avaient quitté en 2013. La Juventus devrait commencer à s’inquiéter de la montée en puissance du Milan qui pourrait contrarier sa série de titres. Le phénix Milan est né à nouveau de ses cendres un 13 avril 2017. Forza Milano !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter