Seville dans l’enfer de Vicente Calderon
Photo Panoramic

Seville dans l’enfer de Vicente Calderon

Grâce à son duo français d'attaquants (Griezmann-Gameiro), l'Atletico Madrid s'impose sans problème 3-1 face au FC Séville. L'équipe de Sampaoli voit sa place sur le podium de plus en plus menacée par les joueurs de Simeone.

Eliminé de la Ligue des Champions par Leicester, le FC Seville de Samir Nasri devait s’imposer dans le bouillant stade Vicente Calderon de Madrid. De leur côté, les hommes de Diego Simeone ne pouvaient pas laisser passer les trois points pour rester dans le wagon de tête de la Liga.

La mise en place tactique et la rigueur de Séville n’ont pas suffi à stopper les offensives des joueurs madrilènes, qui se sont imposés 3-1 grâce à des buts de Godin, Griezmann et Koke. Malgré une seconde période de meilleure facture, Séville n’a jamais pu relever la tête et voit sa 3ème place au classement de plus en plus menacé. Sans trembler, les colchoneros ont su négocier un match qui s’annonçait comme piège et reviennent à deux petits points de leur adversaire du jour, qui n’arrive pas à enrayer la spirale négative.

L’homme du match : Antoine Griezmann (Atletico Madrid
Il a commencé son match au petit trot avant de monter en puissance et de laisser éclater tout son talent. C’est lui qui dépose le ballon sur la tête de Godin pour l’ouverture du score des Colchoneros. C’est encore lui qui double la mise sur un superbe coup-franc à l’heure de jeu. Mobile, vif, il a donné le tournis à la défense des Sévillans. En seconde période, il a beaucoup joué pour ses coéquipiers, tentant sans cesse de servir de relais dans la moitié de terrain de Séville. A noter, sa complicité avec Kevin Gameiro est toujours aussi excellente et explique en grande partie la très bonne performance de l’attaquant des Bleus.

Le flop du match :  : Clément Lenglet (FC Séville) 
Ce fut dur pour l’ancien joueur de Nancy. Positionné dans l’axe d’une défense à cinq, il n’a tout simplement pas existé. Pris de vitesse par Carrasco, dépassé par la technique de Griezmann et la grinta de Gameiro , il n’a jamais su s’imposer dans le duel. Il s’est même permis l’offense de ne pas réussir à contenir les débordements de Juanfran, qui à 32 ans n’est pas un monstre de vivacité. Sorti par son entraîneur à la mi temps, tout est dit.

Le but du match : Antoine Griezmann(Atletico Madrid)
A l’heure de jeu, alors que Séville est mené (1-0) et pousse pour revenir dans la rencontre, Kevin Gameiro bien lancé dans le dos de la défense est fauché 25 mètres du but de Rico. Légèrement excentré sur la droite de la cage  Griezmann se charge de frapper le coup-franc et envoie un missile dans la lucarne. Madrid mène 2-0 au meilleur des moments.

LES NOTES DE L’ATLETICO MADRID

LES NOTES DU FC SEVILLE

  1. avatar
    15 avril 2017 a 18 h 48 min

    L

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter