Bordeaux : un calendrier qui permet de croire encore à l’Europe ?
Photo Panoramic

Bordeaux : un calendrier qui permet de croire encore à l’Europe ?

Compliqué. C'est le juste mot pour définir la course que Bordeaux va devoir effectuer jusqu'à la fin de la saison. Et l'équipe bordelaise ne manque pas de concurrents pour lui durcir la tâche. Actuellement positionnés à la 9ème place du championnat les joueurs de Gustavo Poyet vont devoir multiplier les efforts et espérer plusieurs faux pas s'ils souhaitent être européens la saison prochaine. Mais le calendrier leur permet-il encore d'y croire ? Analysons.

3. Oui, vous avez bien vu, il ne reste plus que 3 petits matchs avant la fin du championnat. Et autant dire que la saison n’est pas encore terminée avec un sprint final qui s’annonce haletant. Victorieux à 3 reprises sur les 5 derniers matchs, les compagnons de Malcom sont clairement contraints à l’exploit : se qualifier pour la Ligue Europa. Un objectif qui est plus que jamais dans la tête de tous les Girondins. Et pour cela les bordelais vont devoir encore se frotter à 3 équipes aux enjeux différents et pour lesquelles la bataille n’est pas perdue. Un premier match test aura lieu ce dimanche 6 Mai face à une redoutable équipe de Saint-Etienne qui prouve match après match qu’elle mérite qu’on lui donne du crédit. Un adversaire coriace qui réalise une des meilleures secondes parties de notre championnat. Engagés sur une série de 13 matchs sans défaites les stéphanois auront à cœur de conserver une 5ème place qui leur est si précieuse pour le moment. Le tout dans un Stade Geoffroy Guichard qui s’annonce bouillant comme à son habitude. Les hommes de Jean Louis Gasset n’ont pas le droit à l’erreur car le moindre problème pourrait leur coûter la place européenne au détriment de Rennes ou encore de Nice. Les Girondins vont donc devoir montrer un plus de détermination, d’envie et proposer beaucoup plus de solutions s’ils souhaitent aller chercher les 3 points. D’autant plus que sur cette deuxième moitié de saison les bordelais se sont inclinés contre tous les adversaires du Top 5 excepté l’Olympique Lyonnais.

Ensuite arrive le deuxième match le 12 Mai face à Toulouse. Un match là encore pas simple pour des bordelais qui vont devoir se frotter à un adversaire qui lutte pour le maintien. Actuellement 17ème au classement, on peut dire des toulousains qu’ils ont l’habitude de jouer le bas de tableau depuis plusieurs saisons. Eh oui car même s’ils ne sont pas encore condamnés à descendre, la menace est proche avec 2 petits points qui les séparent du 1er non relégable Troyes. Il va donc falloir s’attendre à une équipe toulousaine pleine de combativité et qui va ne laisser aucune miette à l’adversaire. Mais la rencontre est déjà bien plus abordable que celle face à l’ogre stéphanois. Les pensionnaires du Matmut Atlantique vont devoir jouer leur va-tout à domicile et faire déjouer une équipe toulousaine moins en confiance et qui concède un trop plein de buts en dehors de son stade. Une manière de s’avouer que les cartes sont dans les mains des hommes de Gustavo Poyet.

Enfin un dernier match se déroulera du côté du FC Metz pour les Girondins. Un FC Metz qui n’a plus grand chose à espérer et qui va devoir compter en partie sur des échecs côtés lillois et troyen s’il souhaite obtenir une place de barragiste pour le maintien en Ligue 1. Ne les enterrons pas quand même, tout est encore possible. Le scénario des 2 journées précédentes donnera le ton de ce dernier match. Une chose est sûre il ne faudra pas sous estimer cette équipe messine qui, même en cas de descente, pourra jouer son rôle de perturbateur et priver les Girondins d’une possible qualification pour l’Europe. C’est donc un match piège et il faudra beaucoup d’abnégation et de détermination pour les Marine et Blanc dans la quête de cette cinquième place très disputée.

Enfin les victoires ne suffisent plus : il faudra également planter plus de buts que la normale. Avec un goal average de -3 les Girondins partent avec un handicap et en cas d’égalité de points, ils pourraient se mordre les doigts. Tout est dit pour les bordelais : envie, détermination et bonne étoile sont les mots pour décrire le parcours que devra réaliser le club au vu d’un calendrier abordable. Une chose est sûre, rien n’est promis au FCGB en cas de victoires mais y croire n’est pas interdit.

@Yacine_Laayouni

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter