Ligue 1 : Le baromètre du maintien – Semaine 29
Photo Panoramic

Ligue 1 : Le baromètre du maintien – Semaine 29

L'angoisse des fameux "matchs à six points". Les rebondissements semaine après semaine. L'analyse minutieuse du calendrier, au gré des rencontres contre les équipes "qui n'ont plus rien à jouer" et contre les adversaires directs. Comme chaque année, la lutte pour le maintien est lancée et à dix épisodes du but, il est temps de faire un état des lieux des forces en présence et des dynamiques actuelles.

13 équipes de notre Ligue 1 ont déjà atteint les 35 points et je ne vois pas vraiment l’une d’entre elles être inquiétée par la zone rouge même si Caen et Dijon présentent certaines caractéristiques d’équipe de bas de tableau. Sept équipes vont donc se battre pour ne pas faire l’ascenseur. Si on retrouve naturellement là les 3 promus qui essayent de survivre avec leurs faibles moyens, ainsi que Metz qui a mis longtemps pour se remettre d’un mercato estival cataclysmique, les présences de Lille, Toulouse, ou Angers, pensionnaires solides de première division, sont un peu plus étonnantes.

 

ANGERS – 14e avec 32 points (-9)

Angers a pas mal squatté la 19e place fin 2017 mais le club n’a jamais paniqué. Il faut dire que les Angevins maîtrisent l’art de la débrouille. Promus en 2015, ils ont enchaîné une 9e puis une 12e place en L1 tout en disputant une finale de Coupe de France. Rapidement débarrassés des deux Coupes cette année, les Noir et Blanc se concentrent sur le championnat et depuis la trêve, ils battent tous leurs adversaires directs (Troyes, Amiens, Lille, Guingamp), ceci leur permettant un bond salvateur au classement. L’expérience est un atout qui devrait permettre aux Angevins d’aller chercher les matchs qu’il faudra, sans compter l’immense avantage que constitue un buteur aussi efficace et dévoué au club que Toko Ekambi, encore auteur d’un but ce mercredi au Parc (15 au total).

Indice d’inquiétude : 10%

 

STRASBOURG – 15e avec 31 points (-19)

Le hit de l’hiver. Les Alsaciens ont fini très fort l’année civile 2017, et ce au-delà de la victoire inoubliable contre le PSG (2-1). Les Strasbourgeois étaient à l’époque au cœur d’une série de 6 matchs sans défaite et leur potentiel offensif commençait à se faire connaître dans l’Hexagone. Depuis ? Une année 2018 plus compliquée, d’autant plus ternie par l’élimination en quart de Coupe de France par les amateurs de Chambly (1-0)… L’incapacité chronique des Bleus et Blancs à ramener quoique ce soit loin de chez eux (5 défaites consécutives à l’extérieur) peut peser lourd dans la balance. À l’heure d’aborder le sprint final, la porosité de la défense (18ème défense de L1) et le manque de références aux postes défensifs me font craindre le pire pour les Strasbourgeois, après une première partie de saison magnifique.

Indice d’inquiétude : 45%

 

AMIENS – 16e avec 30 points (-9)

Sans mépris aucun, on peut affirmer que la présence d’Amiens en Ligue 1 constitue une “anomalie”. Plus petit budget de Ligue 1 après avoir enchaîné deux montées en deux ans, Amiens se bat avec ses moyens, emmené par un coach “terroir” et le talent du revenant Gaël Kakuta dans l’animation offensive. La défense a le mérite d’être très solide : 33 buts encaissés en 29 rencontres, et l’équipe semble prête à se battre corps et âme pour poursuivre sa belle histoire puisqu’elle est préparée à cette lutte depuis le début de la saison. Un état d’esprit qu’il faudra démontrer très rapidement. En effet, l’ASC devrait jouer son maintien en L1 lors des 3 prochaines rencontres avant de jouer tout simplement les 4 premiers du classement lors de leurs 6 derniers rendez-vous. S’ils gèrent bien ce tournant, à commencer par la cruciale réception de Troyes ce week-end, les Amiénois auront gagné le droit d’y croire jusqu’au bout, mais le parcours est vraiment compliqué.

Indice d’inquiétude : 40%

 

TOULOUSE – 17e avec 29 points (-12)

Une fois n’est pas coutume, Toulouse va devoir se battre pour son maintien cette saison. A première vue, l’effectif semble plutôt capable de se mêler à la lutte au Top 6 mais le passage catastrophique de Pascal Dupraz a ruiné les chances toulousaines de bien figurer. Malgré tout, l’air de 2018 a fait du bien aux Violets, que seul Paris (0-1) et Marseille (1-2) sont parvenus à battre au Stadium cette année. L’arrivée de Gradel a fait beaucoup de bien, l’effectif est de qualité, et le récent nul arraché contre Monaco (3-3) montre que l’équipe a des ressources et fait bloc pour réussir son unique objectif. Avec un calendrier favorable et la réception de plusieurs adversaires directs, je pense même que Toulouse peut assurer assez rapidement sa participation à la prochaine Ligue 1, d’autant que le jeu déployé est intéressant depuis l’arrivée de Mickaël Debève.

Indice d’inquiétude : 5%

 

TROYES – 18e avec 28 points (-15)

Apprécié ces dernières années pour son beau jeu, Troyes se contentait souvent du rôle de faire-valoir et de spécialiste de l’ascenseur. Du coup, cette saison, les Aubois ont décidé de se retrousser les manches et de pratiquer un football plus efficace défensivement tout en prônant un jeu de passes offensif. Contrairement à son dernier épisode en Ligue 1, Troyes est encore dans le coup pour le maintien mais souffre récemment d’une maladresse chronique devant le but adverse (2 buts inscrits sur les 7 derniers matchs, Troyes n’a jamais marqué deux buts dans un match en 2018…). Cependant, le club s’appuie sur le barrage gagné au forceps devant Lorient et affiche un bon bilan à domicile, où ils encaissent moins d’un but par match. Le souci pour les Troyens demeure le calendrier à venir, avec 6 matchs sur 10 loin de chez eux et deux déplacements cruciaux à venir à Amiens puis à Guingamp. Un tournant de la saison à absolument bien négocier.

Indice d’inquiétude : 35%

 

LILLE – 19e avec 28 points (-18)

Nul club en Ligue 1 n’aura connu un exercice 2017-2018 aussi rocambolesque que Lille. L’expérience Marcelo Bielsa a tourné court, le LOSC a semblé retrouver un peu d’allant sous Sacramento, pour finalement confier les clés du camion à Galtier. Aujourd’hui le LOSC est dans une situation plus que délicate : aucune victoire en février et une peu reluisante 19eposition et moins d’un but marqué par rencontre. L’effectif paraît très incohérent et ne correspond pas vraiment à son coach… C’est à la maison que Lille va devoir arracher son maintien puisque les matchs à l’extérieur sont très compliqués, et ce n’est pas la 18e place à domicile des Dogues qui incitent à l’optimisme. Le seul facteur positif : l’expérience du coach qui peut permettre de se sortir d’une situation aussi compliquée, mais Lille est bel et bien en galère. Enfin, impossible de ne pas parler des événements du week-end dernier avec des coups échangés entre joueurs et supporters en plein match contre Montpellier (1-1). Quid de la motivation des joueurs après cela ? Une énième catastrophe qui est celle de trop pour les Lillois à mon sens.

Indice d’inquiétude : 80%

 

METZ – 20e avec 20 points (-29)

Plongés dans une lutte quasiment sans espoir depuis un début de saison lamentable (3 points sur les 36 premiers possibles), les Messins continuent cependant de se battre. Emmenés par l’improbable RDR (Roux-Dossevi-Rivière,) qui ne compile pas moins de 121 buts en Première Division (!), les Grenats alternent entre rapprochés au classement et défaites dans des matchs « qu’il ne faut pas perdre ». A 9 matchs du terme, je ne vois néanmoins comment pas ils vont pouvoir reprendre un tel matelas de retard, d’autant que l’opération rattrapage a commencé par un déplacement perdu d’avance au Parc des Princes (5-0). Au vu du rythme actuel devant eux, il faudrait que les Messins prennent 20 points en 9 matchs, ce qui paraît impossible. Il se peut que la dernière cartouche ait été gaspillée le week-end dernier contre Toulouse (1-1 à domicile).

Indice d’inquiétude : 95%

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter