Depay, enfin lancé ?
Photo Panoramic

Depay, enfin lancé ?

Recruté lors du dernier mercato hivernal pour 18 millions d'euros (plus 9 millions de bonus) et après des apparitions satisfaisantes sous les couleurs de l'OL, Memphis Depay semble relancer sa carrière en L1 après un passage compliqué à Manchester United.

11 matchs, 5 buts et 2 passes décisives. Tel est le bilan de Memphis Depay deux mois après son arrivée à l’Olympique lyonnais. Si le Néerlandais retrouve progressivement du temps de jeu après avoir été peu utilisé par José Mourinho chez les Red Devils, ses dernières apparitions en Ligue 1 sont de bonne augure, tant sur le plan personnel que sur le plan collectif avec le sprint final du club en championnat.

Depay, une progression freinée

Jean-Michel Aulas ne cesse de le marteler, l’OL entend bien redevenir actif sur le marché des transferts depuis que le Parc OL est sorti de terre et assure des revenus supplémentaires. Après avoir écouté les supporters, qui cherchaient un renfort supplémentaire de classe internationale, le président lyonnais débourse 18 millions d’euros (plus 9 millions en bonus) l’hiver dernier pour l’international néerlandais, relégué sur le banc de touche mancunien depuis le début de saison. C’est la première fois depuis l’été 2010 qu’une telle somme est déboursée pour un seul joueur (c’est le cas de Yoann Gourcuff, recruté pour 22 millions d’euros, sans compter les bonus). JMA s’offre un joueur talentueux, au potentiel insuffisamment exploité en Angleterre. En effet, avant son passage à Manchester United, Memphis Depay avait enchanté les supporters du PSV Eindhoven entre 2011 et 2015, devenant en parallèle un titulaire en devenir du côté de la sélection néerlandaise (27 sélections, 5 buts). Seulement, son passage mitigé en Angleterre donne un coup d’arrêt à sa jeune carrière (53 matchs et 7 buts entre juillet 2015 et janvier 2017). Pire encore, cette saison, il ne compte que 10 apparitions pour 2 buts seulement. Ce qui montre à quel point que Depay n’entrait pas vraiment dans les plans du Special One et que le moment était venu de mettre les voiles afin de retrouver du temps de jeu.

Espoir à Manchester, star à Lyon

Temps de jeu famélique, écarté par la sélection hollandaise. Memphis Depay reprend sa carrière en main et décide de se relancer en France. Après quelques apparitions poussives à ses débuts en Ligue 1 suite à son manque de rythme, le Batave retrouve peu à peu son niveau de jeu. Depay semble retrouver ses sensations, comme en atteste son doublé face à Toulouse lors de la 29ème journée (victoire 4-0). Un doublé ponctué par un but d’une frappe splendide depuis le rond central, lobant le jeune gardien toulousain Alban Lafont. La venue de Depay sur les bords du Rhône permet également d’établir un quatuor offensif explosif à la tête de l’OL. Alexandre Lacazette, l’un des meilleurs attaquants de L1, est désormais épaulé par Depay à gauche, Fekir en meneur de jeu et Valbuena sur l’aile droite (schéma tactique entrevu lors de la 30ème journée face au PSG). Lyon possède désormais l’une des armadas les plus redoutables du championnat et la venue de l’ancien joueur du PSV Eindhoven contribue et renforce cette attaque pléthorique.

Aligné en championnat, non qualifié en Ligue Europa

Malheureusement pour l’OL, l’ancien Red Devil n’est pas sélectionnable en C3, après avoir pris part à quelques rencontres cet automne avec United. Les Gones ont fait de la Ligue Europa un objectif majeur de cette saison et le club affrontera Besiktas en quart de finale, après avoir réussi à éliminer l’un des prétendants au titre au tour précédent, l’AS Rome (4-2, 1-2). Memphis Depay ne peut donc jouer qu’en championnat et se voit obligé de regarder ses coéquipiers batailler lors des joutes européennes depuis son poste de télévision. Lyon aurait bien aimé pouvoir compter sur sa nouvelle recrue afin de maximiser ses chances de qualification. Mais l’ancien mancunien va être utile d’une autre manière et aider le club à assurer une 4ème place en championnat, et pourquoi pas aller titiller le 3ème afin d’obtenir une place qualificative pour les tours préliminaires de la Ligue des Champions (ce qui semble toutefois assez compromis, Lyon compte 14 points de retard sur l’OGC Nice, avec un match en moins). Cette fin de saison a donc un double objectif pour Depay : améliorer ses stats personnelles et devenir un titulaire indiscutable sur le front de l’attaque lyonnaise. De plus, ses récentes performances lui ont permis de retrouver la sélection Oranje, qui dispute un match éliminatoire pour le Mondial 2018 face à la Bulgarie (le 25 mars) et un match amical face à l’Italie (le 28 mars). Une preuve supplémentaire du retour en bonne forme de l’ailier néerlandais.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter