Ligue 2 : une course palpitante pour la montée
Photo Panoramic

Ligue 2 : une course palpitante pour la montée

Pour ceux qui sont lassés de l'emprise du Paris Saint-Germain sur la Ligue 1, rassurez-vous, vous n'aurez pas besoin d'attendre l'Euro pour vibrer. En effet, même si la Ligue 2 est moins glamour sur le papier que la Ligue 1, ce championnat réserve à chaque saison son lot de surprises et un incroyable suspense. Voici un petit bilan des équipes de tête qui ne manquera pas de vous mettre l'eau à la bouche avant les douze dernières journées.

Chaque année c’est le même constat : on remarque une lutte entre sept, huit, voire certaines saisons neuf équipes pour le podium et ce n’est pas la réforme des promotions et des relégations qui changera la donne. Parmi les prétendants, on retrouve deux équipes qui se sont souvent trouvé au pied du podium depuis trois ans, sans atteindre leur objectif : Dijon et Nancy. Les bourguignons ne peuvent plus se cacher en comptant neuf points d’avance sur le quatrième. L’équipe d’Olivier Dall’Oglio, emmenée par son gardien Baptiste Reynet et sa gâchette Julio Tavares (10 buts) a montré une certaine maitrise tout au long des vingt-cinq matches joués (sur le podium depuis la cinquième journée) et occupe assez logiquement la première place avec un total de 51 points.

Son dauphin, l’AS Nancy Lorraine, championne d’automne, a connu une belle première moitié de saison même si les protégés de Pablo Correa ont poussivement démarré l’année 2016 (deux victoires, trois nuls et une défaite). La semaine dernière, lors du derby lorrain contre Metz, l’équipe du chardon pouvait creuser un petit écart sur ses rivaux mais Nancy n’a pas su tenir son avantage (match nul 2-2) comme lors de la rencontre contre Nîmes (4-3 pour les crocos). Doté d’un effectif composé de joueurs expérimentés (Hadji, Pedretti, Chrétien, Robic) et de jeunes talents formés au club (Lenglet, Aït Bennasser, Lusamba), Nancy a largement les moyens de ses ambitions.

Penchons nous maintenant sur le FC Metz. Les grenats, relégués de Ligue 1 avaient clairement affiché leurs ambitions : la montée sinon rien. Le début de saison confirmait la tendance mais un mauvais mois de décembre (trois défaites) reléguait les messins en sixième position et conduisait au renvoi surprise de l’entraîneur belge José Riga, remplacé par Philippe Hinschberger. Le nouvel entraîneur lorrain a en plus retrouvé un joueur qu’il connaît bien : Christian Bekamenga. En effet, Hinschberger a été l’entraîneur de Bekamenga à Laval en 2013-2014, saison où ce dernier avait inscrit dix-huit buts en Ligue 2. A la peine avec le RC Lens (un seul but inscrit), le club sang et or a décidé de rompre le prêt de l’attaquant camerounais. Aujourd’hui, c’est Metz qui se frotte les mains. Auteur de quatre buts en quatre matches, le joueur renaît en Lorraine et le nouvel entraîneur y est pour quelque chose comme le confirme l’intéressé dans l’Equipe : « Il faut dire la vérité : sans Philippe Hinschberger, je serais peut-être ailleurs actuellement. Il sait comment me faire jouer, il me connaît par coeur. On n’a pas besoin de longs discours pour se comprendre. » Les grenats ont depuis repris place sur le podium avec 43 points.

Derrière, dans le peloton de tête, on trouve deux clubs qui n’avaient pas bien commencé la saison : le Red Star (42 points) et Lens (40 points). Le club audonien, seize ans après sa dernière apparition en Ligue 2, revient au niveau professionnel en qualité de champion de National avec un nouvel entraîneur, le portugais Rui Almeida et en étant délocalisé au stade Pierre Brisson à Beauvais (le stade Bauer n’étant pas aux normes). Ayant pour simple objectif le maintien, l’étoile rouge allait pourtant déchanter. Au soir de la cinquième journée, le Red Star est avant dernier et vient de se prendre une gifle contre Valenciennes (1-5). Dès lors, le secteur défensif, perméable en début de saison (dix buts encaissés en cinq matches) va devenir une forteresse sous la présence d’Arnaud Balijon, promu titulaire en lieu et place de Vincent Planté et le Red Star se refait une santé grâce à ses leaders offensifs (Bouazza, Sliti, Ngamukol, Makhedjouf) et termine la phase aller à la cinquième place. Excepté une courte défaite contre Lens (1-2) pour la reprise de 2016, le Red Star continue sur sa lancée et se retrouve au pied du podium à un petit point de Metz. Tout est possible pour les audoniens.

Même si tous les problèmes extra-sportifs ne sont pas encore réglés, Lens fait belle figure actuellement, ce qui était loin d’être le cas il y a quatre mois de cela, lorsque le Racing occupait une inquiétante 19ème place après sept journées en ayant remporté aucun match. Commence alors après la dixième journée une incroyable série de douze matches sans défaite dont un carton fin 2015 (trois succès de rang) qui repositionnent les sang et or dans le haut du classement. Malgré une défaite 2-0 au Havre, les lensois, emmenés par leur jeunesse (Bourigeaud, Cyprien, Banza, Gbamin…) et par leurs recrues (Autret, Lala, Ikoko…) ont enchaîné deux victoires contre Brest et Tours qui les font remonter au cinquième rang à trois points de la troisième place.

A la suite des équipes nommées ci-dessus, on distingue un groupe de trois concurrents à 38 points qui sont Clermont,Le Havre et Auxerre. Commençons d’abord par le Clermont Foot. Corinne Diacre a eu du flair au mercato estival pour faire venir Famara Diedhiou en provenance de Sochaux (prêt). L’attaquant sénégalais est LA révélation de la saison 2015-2016 de Ligue 2, lui qui a inscrit vingt buts en vingt-quatre matches et qui compte neuf réalisations de plus que son dauphin au classement des buteurs, le bressan Pape Sané. Par contre, les auvergnats ne savent pas faire de résultat positif contre les concurrents directs. Pis encore, Clermont s’est fait humilier par le Nîmes Olympique (victoire nîmoise 6-2!). Pourtant, l’attaque ne manque pas de talent avec Boulaya, Jobello, Hunou, Dugimont et Laborde pour épauler le buteur maison mais rien n’y fait.

Après une excellente entame de championnat, Le Havre s’est essoufflé pour chuter à la quinzième place fin septembre. Cette situation a valu le renvoi de Thierry Goudet que les nouveaux dirigeants américains ont remplacé par un compatriote, Bob Bradley, qui est devenu le premier entraîneur américain à exercer dans l’Hexagone. Peu avant, Christophe Revault réussit un brillant intérim, faisant passer les normands de la quinzième à la quatrième place. Avec Bradley à leur tête, les havrais ont conforté leur place dans le premier tiers du classement mais ils ne sont désormais que septièmes.

Si l’AJA n’a jamais été au delà de la septième position cette saison, elle n’en reste pas moins à seulement cinq points du FC Metz. Le groupe de Jean-Luc Vannuchi, qui a pour leaders Gaëtan Courtet, Zacharie Boucher ou encore Sébastien Puygrenier, épaulés par les jeunes pousses (Berthier, Lefebvre, Guirassy…) a bien négocié « la première de ses deux finales » selon son entraîneur avec un succès arraché sur la pelouse de Clermont (1-2) avant la réception de Nancy. Ce n’est pas le premier coup des auxerrois qui l’avaient emporté à Metz et à Nancy sur le même score (0-1) et qui ont tenu tête au leader et voisin dijonnais (0-0 à Gaston Gérard). Cette saison, Auxerre a effectué un parcours assez régulier mais il faudra encore plus de régularité pour jouer les premiers rôles.

Quelques affiches qui retiendront l’attention :

Auxerre-Nancy et Metz-Le Havre (26ème journée), Nancy-Red Star et Clermont-Metz (29ème journée), Red Star-Auxerre et Lens-Clermont (30ème journée), Nancy-Lens et Clermont-Red Star (31ème journée), Lens-Auxerre et Dijon-Nancy (32ème journée), Auxerre-Metz et Clermont-Dijon (33ème journée), Le Havre-Nancy (34ème journée), Metz-Red Star et Auxerre-Dijon (35ème journée), Dijon-Metz (36ème journée), Red Star-Dijon (37ème journée) et Lens-Metz (38ème journée)

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter