MLS : Orlando City ne décolle pas
Photo Panoramic

MLS : Orlando City ne décolle pas

Privé de sa star Kaka, et pour les grands débuts d'Antonio Nocerino, Orlando se devait de battre le Chicago Fire. Malgré une supériorité numérique pendant une heure, Orlando n'a pu faire mieux qu'un nul (1-1). Avec deux nuls en deux rencontres, Orlando est encore loin de son rythme de croisière.

LES TOPS

Cyle LARIN (Orlando) : Le tout jeune international canadien, révélation de la dernière saison de MLS a une fois de plus réussi son match. Auteur d’un but tout en puissance des la 3ème minute, il aurait pu donner l’avantage à Orlando en seconde période. Intéressant dans le jeu, il a vraiment tout pour réussir une grande saison.

Adrian WINTER (Orlando) : Il n’aura pas compter ses efforts dans cette rencontre. Une grosse débauche d’énergie sur son aile droite, avec peu de faux pas dans le jeu.

Sebastien HINES (Orlando) : Coupable sur l’égalisation de Chicago, il aura ensuite rendu une copie quasi parfaite. Impliqué et solide dans les duels, il aura stabilisé l’arrière garde floridienne. A noter également, sa qualité de relance courte.

David ACCAM (Chicago) : Impressionnant, c’est le mot. Rapide, vif, technique, il est difficile de trouver un défaut au joueur ghanéen ce soir. Son but, où il dépose la défense centrale d’Orlando par une accélération fulgurante est un bijou.

Il s’est vite retrouvé trop seul en pointe suite à l’expulsion d’Harrington pour pouvoir doubler la mise.

Marc LAMPSON (Chicago) : Le jeune gardien remplaçant de Chicago aura été une doublure de luxe. Auteur de plusieurs parades et sorties dans sa surface, il aura permis aux siens réduits à 10 d’arracher un bon match nul en Floride.

 

LES FLOPS

Michael HARRINGTON (Chicago) : Expulsé à la demi heure de jeu pour une faute plus grossière que dangereuse, il aura laissé ses coéquipiers à 10 pendant une heure.

Kennedy IGBOANANIKE (Chicago) : L’attaquant vedette de Chicago aura été transparent ce soir. Il n’aura rien tenté, si ce n’est une tête bien cadré en première mi temps. Il a semblé emprunté et encore juste physiquement.

Antonio NOCERINO (Orlando) : En l’absence de Kaka, il devait être le maître à jouer d’Orlando. Peut être trop de pression pour un premier match en MLS. L’ex joueur du Milan AC a forcé son jeu, voulant en faire trop. On l’a senti plein de volonté, mais les pieds n’ont pas suivis. A vouloir trop bien faire, parfois on s’y perd. Son jeu aurait mérité d’être plus direct et moins cérébral.

 

LES NOTES DE ORLANDO CITY SC

 

Joe BENDIK 5,5
Rafael RAMOS 5
Tommy REDDING 5,5
Sebastien HINES 6,5
Brek SHEA 5
Christian HIGUITA 6
Servanto CARRASCO 6
Antonio NOCERINO 4
Adrian WINTER 7
Kevin MOLINO 5,5
Cyle LARIN 7,5

 

 

 

 

LES NOTES DE CHICAGO FIRE

 

Matt LAMPSON 6,5
Matt POLSTER 5
Brandon VINCENT 4,5
Johan KAPPELHOF 5
Jonathan CAMPBELL 5
Michael HARRINGTON 3
David ACCAM 8
Joao MEIRA 6
John GOOSSENS 6
Arturo Alvarez 5,5
Kennedy IGBOANANIKE 4

 

  1. avatar
    12 mars 2016 a 16 h 26 min
    Par Claide

    D’accord avec toi … Notes justes et compte rendu intelligent

  2. avatar
    4 mars 2017 a 21 h 14 min

    MERCE

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter