Mondial des Clubs : ça passe pour le Real Madrid
Photo Panoramic

Mondial des Clubs : ça passe pour le Real Madrid

Grâce à un but du revenant Gareth Bale à quelques minutes du terme, le Real Madrid s'est qualifié pour la finale du Mondial des Clubs. Il sera opposé aux Brésiliens du Grêmio lors de la grande finale ce samedi.

Cela n’aura pas été une promenade de santé pour les Madrilènes pour leur entrée en lice dans ce Mondial des Clubs 2017. Opposés au club d’Al-Jazira, le Real Madrid s’est fait peur face au représentant du pays-hôte à Abu Dhabi. Menés 1-0 par les locaux, les Madrilènes ultra-dominateurs ont réussi à se mettre dans une situation complexe. Tombés sur un gardien en état de grâce et effrayés par les quelques contres-attaques menées par le duo Boussoufa-Romarinho, les hommes de Zinédine Zidane ont dû forcer le destin en fin de rencontre pour valider leur place en finale.

En surnombre dans le camp adverse dès l’entame de match, les champions d’Espagne ont démarré la rencontre en imposant une forte domination. Cristiano Ronaldo s’essayait le premier d’une frappe puissante après un service plein de fantaisie de Mateo Kovačić. Sans réussite. Il a ensuite fait la connaissance d’Ali Khaseif, le gardien de la formation d’Al-Jazira, auteur d’une performance monstrueuse et de plusieurs parades miraculeuses… avant sa sortie sur blessure peu avant l’heure de jeu.

Benzema malchanceux, Cristiano Ronaldo sonne la révolte

Intraitable et multipliant les arrêts, Ali Khaseif a écœuré les joueurs du Real durant tout son temps passé sur la pelouse du Zayed Sports City Stadium. Après avoir sauvé à plusieurs reprises les siens, le gardien d’Al-Jazira a commencé à ressentir des douleurs à la cuisse… mais pas de quoi l’empêcher de s’interposer à nouveau sur une tête de Raphaël Varane. Le Real Madrid s’est vu ensuite refuser deux buts par l’assistance vidéo dans la confusion la plus totale. Karim Benzema puis Casemiro ont vu leur buts invalidés par l’arbitre Sandro Ricci, le premier suite à une faute de Cristiano Ronaldo dans un duel avec un défenseur émirati puis le second pour un hors-jeu de Karim Benzema.

Le Real n’était pas récompensé et sur une de ses rarissimes incursions, Al-Jazira s’est offert le luxe d’ouvrir le score. Bien décalé par le Marocain Mbark Boussoufa, Romarinho s’est joué de Varane et a battu Keylor Navas juste avant la pause.

L’état de grâce de Khaseif a contrasté avec la malchance de Karim Benzema. L’attaquant français, pourtant remuant ce mercredi soir à Abu-Dhabi, n’a pas trouvé la faille malgré une multitude d’opportunités. Après avoir vu plusieurs de ses tentatives repoussées par le gardien adverse, Benzema a de nouveau joué de malchance sur deux tentatives qui ont heurté le poteau en deuxième mi-temps. Les locaux ont néanmoins fini par craquer durant les minutes qui ont suivi la sortie de Khaseif. C’est Cristiano Ronaldo, tout juste auréolé de son cinquième Ballon d’or, qui a inscrit le but égalisateur pour le Real Madrid à la 53ème minute.

Gareth Bale en sauveur

Abandonnés par leur héroïque gardien et privés d’un second but pour un hors-jeu de Boussoufa, les Emiratis ont tenu le coup jusqu’à l’entame des dix dernières minutes et la rentrée de Gareth Bale. Perturbé par les blessures cette saison, le Gallois était de nouveau retourné à l’infirmerie suite à sa blessure en Coupe du Roi contre Fuenlabrada il y a quelques semaines. Son entrée en jeu à la place de Benzema s’est avérée décisive. Sur un service de Lucas Vázquez, il envoie le Real Madrid en finale d’un plat du pied gauche (81ème). Les locaux peuvent sortir la tête haute : déjà handicapés par l’absence de leur meilleur joueur, Lassana Diarra, depuis le début de la compétition, ils ont longtemps résisté aux assauts du Real Madrid, qui a néanmoins fini par s’imposer en toute logique.

L’essentiel est assuré pour les futurs adversaire du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions le 14 février prochain. Ils retrouveront en finale ce samedi les Brésiliens du Grêmio. Le club de Porto-Alegre, qui a sorti l’équipe mexicaine de Pachuca mardi soir, va tenter de créer la surprise face aux hommes de Zinédine Zidane qui pourraient ajouter un autre titre à leur palmarès en cas de victoire… et surtout un deuxième sacre consécutif dans un Mondial des Clubs.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter