Sergi Darder peut-il devenir indispensable ?
Photo Panoramic

Sergi Darder peut-il devenir indispensable ?

Sergi Darder sort d'une saison compliquée avec l'OL, ponctuée de seulement 4 titularisations. Jusqu'ici victimes d'utilisations tactiques ne lui ayant pas permis d'exprimer tout son talent, le travail de Génésio de de son staff pour le mettre dans des conditions optimales cette saison vont peut-être enfin lui permettre de devenir indispensable.

Natif d’Artà en Espagne, il arrive à Malaga à l’âge de la majorité où il s’intègre immédiatement. Deux saisons à plus de 30 matchs. Darder n’a alors que 21 ans mais est rapidement annoncé comme un futur crack espagnol.

C’est à ce moment-là que l’Olympique Lyonnais cherche à l’étranger et supervise Sergi. Le club trouve un accord, passant devant Porto qui avait formulé une offre quelques mois plus tôt. Il s’intègre difficilement à cause de ses lacunes physiques que les supporters vont rapidement remarquer. Le joueur s’accroche et déclare en février 2016 : “J’ai signé à Lyon pour 5 ans, pas pour 6 mois”.

Quelques jours plus tard, Lyon affronte Paris. Sombrero sur Thiago Silva et un but qui restera dans les mémoires ; alors que Paris était toujours invaincu, Sergi finira homme du match. Le bilan de sa première saison sera satisfaisante puisqu’il se fait une place dans le 11, mais aussi dans le coeur des Gones encore perplexes.

Sur la saison suivante, constatant la fébrilité défensive de son équipe, Genesio décide d’instaurer un système en 4-2-3-1 qui permet de faire éclore Lucas Tousart au poste de milieu défensif aux côtés d’une des icônes du club : Maxime Gonalons. Darder ne se décourage pas et assure vouloir rester au club malgré un temps de jeu à la baisse.

L’utilisation de Sergi Darder

Depuis son arrivée, il a été utilisé aux trois postes fondamentaux du milieu de terrain. Milieu défensif, milieu central et milieu offensif. Genesio a tout essayé pour le mettre dans les meilleures conditions afin d’exploiter le potentiel du joueur de 23 ans. Illustration contre l’AZ Alkmaar en Europa League (février 2017) : alors que Darder est titularisé en tant que milieu offensif dans un losange, même si le match se passe bien puisque Lyon mène 2-0 à la mi-temps pour une victoire 4-1 à l’aller, le joueur est changé de position. Replacé au poste de milieu centre en plein match, c’est déjà mieux. C’est aussi la dernière fois que l’Espagnol joue n°10. Trop bas, trop lent, trop de pertes de balle, pas assez réactif.. mais cela a quand même permis de faire avancer son cas.

En tant que milieu centre, c’est donc mieux ! Mais ses lacunes physiques et son irrégularité le font couler. Lors d’un match contre Guingamp, le joueur a l’occasion de marquer à deux reprises mais il manque des contrôles pourtant simples, qui sont pourtant une de ses qualités premières. Lyon perd ce jour-là et Darder est mis au placard.

Cette nouvelle saison est celle de la dernière chance… mais aussi celle qui semble la plus adaptée pour son développement et son explosion au sein du club au poste de milieu défensif. Les départs de Corentin Tolisso et Maxime Gonalons au milieu de terrain représentent de véritables perches que Sergi Darder devra saisir.

Darder milieu défensif : c’est ce qu’il préfère

C’est bien en tant que milieu défensif que Sergi Darder a débuté, comme il l’a avancé après la victoire face à l’Ajax : « J’ai toujours joué comme ça. C’est mon poste, à Malaga quand j’étais jeune j’ai joué comme ça, ça faisait peut-être déjà dix ans que je jouais à ce poste-là ».

On voit à travers ces mots une forme de satisfaction que de revenir aux sources, au rôle dans lequel il est le plus à l’aise. Satisfaisant, c’est aussi le mot idéal pour décrire sa pré-saison contre Bourg-en-Bresse, le Celtic, l’Ajax ou bien Montpellier où il est monté en puissance au fil des matchs.

En tant que joueur de Malaga, Darder s’est montré rapidement en tant que milieu défensif… accompagné d’un autre milieu défensif. Les choses sont bien faites, même si ce n’est pas volontaire, puisque l’OL a mis en place un 4-2-3-1 pour cette saison. Le rôle où Darder a explosé. Cette saison, il aura pour tâche d’assurer le lien entre milieu/attaque, comme il le faisait là-bas.

Une utilisation conforme à ses caractéristiques joueur

Grâce aux matchs de préparation, on peut d’ores et déjà avoir une idée assez précise de l’utilisation du joueur par Genesio et son staff. Sergi a eu du temps de jeu et on peut en déduire que ses tâches seront :

- En phase offensive : Quand l’OL tient la balle et tente de se relancer, il est fréquent de voir Sergi Darder descendre très bas pour demander la balle et faire la relance lui-même.

Ceci est conforme à ses qualités, le point fort de Darder étant avant tout sa qualité de passe, sa vision du jeu. Le rôle de “bâtisseur” et de joueur assurant la transition ” Milieu  –> Attaque” lui convient parfaitement.

Par la suite, le jeu passe beaucoup par les couloirs ou par Nabil Fékir, qui allie technicité et tentative de passe clé. Pendant que la construction se met en place, Darder monte et, même s’il y a deux n°6 sur le papier, Darder est en réalité beaucoup plus haut. Il cherche de l’espace pour pouvoir se retourner et délivrer la meilleure passe possible. C’est conforme une nouvelle fois à ses qualités. Ses défauts étant la réactivité, la vitesse et le physique, il cherche à éviter le contact, mettant en lumière sa vision du jeu et son placement intelligent.

En phase défensive : Sergi Darder a un positionnement relativement “classique”. Il s’aligne avec Tousart. La seule différence est la suivante : n’ayant pas les caractéristiques physiques pour gratter des ballons, Darder est en contrepartie capable de couvrir des zones de passes grâce à son anticipation. Il monte beaucoup sur le porteur du ballon, offrant beaucoup de mobilité à la différence de Tousart qui joue son rôle de “joueur devant la défense” pour l’équilibre de l’équipe.

Quand l’équipe adverse passe sur les ailes et tente de centrer, Darder est très bas, au point qu’il est presque à chaque fois au niveau de la surface de réparation. Il se retrouve ainsi en bonne position pour être à la réception d’une relance défensive et devenir le “relanceur” pour une contre-attaque par exemple.

Cette analyse tactique révèle la volonté de Bruno Genesio de mettre Sergi dans les meilleures conditions pour son explosion, afin qu’il puisse s’amuser en plus de jouer dans un rôle qui lui correspond, qu’il connaît, mais aussi avec une liberté offensive. Darder peut ainsi avoir un rôle essentiel dans la construction.  Quelques mois plus tôt, il était pourtant loin d’une place de titulaire. C’est le moment ou jamais pour le joueur, qui n’a pas le droit de faire une saison moyenne de plus. Dans le cas contraire, Genesio et son staff n’hésiteront pas à faire confiance à des joueurs comme Ferri, Grenier, voire même Christopher Martins Pereira proche de se faire une place au sein de l’équipe première.

On espère donc retrouver le joueur qui avait été appelé avec la sélection espagnole en U17, U18 et espoirs… et des actes pour nous rappeler que l’ex-joueur de Malaga a le potentiel pour devenir indispensable au sein du club rhodanien.

  1. avatar
    9 août 2017 a 18 h 02 min

    Oui… J’aime bien ce joueur moi aussi. Mais on ne peut mettre la responsabilité totale de son échec relatif de la saison dernière sur la seule mauvaise utilisation dont il aurait fait l’objet.

    D’ailleurs, les six derniers mois de la saison précédente, il avait été bien meilleur, dans une disposition tactique pas vraiment plus favorable.

    J’espère que physiquement il aura retrouvé une meilleure condition, ce n’est qu’à ce prix qu’il peut se montrer performant.

    Quelque part, un autre joueur présente un profil assez proche de celui décrit ici pour Darder (“ses défauts étant la réactivité, la vitesse et le physique, il cherche à éviter le contact, mettant en lumière sa vision du jeu et son placement intelligent”): c’est Clément Grenier.

    En cas d’échec de Darder, il pourrait bien devenir un bon milieu relayeur reculé en complément de Tousart.

    • avatar
      9 août 2017 a 18 h 46 min

      Nous sommes d’accord!
      Je confirme que je suis complètement d’accord avec votre réponse, aussi pour la comparaison avec Clément Grenier dans l’idée. Espérons que cette saison sera la sienne, merci de ce message!

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter