Michael Owen et la déception madrilène
Photo Panoramic

Michael Owen et la déception madrilène

Après huit ans de bons et loyaux services sous le maillot des reds de Liverpool, Michael Owen prend la direction de l’Espagne et des « galactiques » du Real Madrid. Une seule saison qui sera une déception pour les fans ainsi que pour le joueur. Chronique d’un mariage raté.

Comme chaque année électorale à la tête du Real Madrid, Florentino Perez cherche à faire signer une recrue d’envergure internationale pour faire rêver les socios madrilènes. En 2000, c’est Luis Figo qui signe au Real en provenance du Barca pour plus de 60 millions d’Euros. Quatre ans plus tard, alors que la maison blanche attend la signature de Patrik Vieira pour plus de 33 millions, c’est finalement Michael Owen qui paraphe un contrat. Alors qu’il ne reste plus qu’une année de contrat au Boy Wonder, Florentino Perez sent la bonne affaire et le fait signer pour 12 millions d’Euros plus Antonio Nunez. Le ballon d’or 2001 ne peut pas résister à l’appel du club madrilène, et se retrouve au coeur de l’armada offensive, accompagné par Ronaldo, Raul ou Fernando Morientes. « Avant que je signe au Real, Jamie Carragher m’a dit : « Oh, tu ne joueras jamais, Ronaldo va jouer, Raul va jouer. » Je lui ai simplement répondu : «  Mais c’est le Real Madrid. » » raconte le joueur dans un article publié dans le Telegraph.

 

Une saison sportive mitigée…

Avec un embouteillage en attaque, Owen se contente d’un rôle de remplaçant, de joker de luxe. Dans une saison où le Real ne remportera aucun titre, et durant laquelle l’aventure européenne s’arrêtera en huitième de finale, le buteur anglais prendra part à 45 rencontres toutes compétitions confondues. En championnat, il compte 20 titularisations pour 15 début sur le banc. Un rythme saccadé qui témoigne d’une difficulté à s’imposer dans le XI, malgré les 13 buts qu’il inscrira dans le championnat (dont un contre Barcelone pour une victoire 4-2). Les talents du buteur anglais se concrétisent mais l’abondance de bien en attaque oblige Rafael Benitez à réaliser un turn-over régulier qui limite les prestations régulières des attaquants. La situation délicate du buteur à un an de la Coupe du Monde en Allemagne le pousse à repartir en Angleterre pour retrouver du temps de jeu, et une exposition auprès du sélectionneur britannique. Au-delà de l’aspect sportif du transfert, la vie personnelle du numéro 11 madrilène souffre loin du nord de l’Angleterre.

 

…une adaptation désastreuse

Si sur la pelouse Michael Owen parvient à rester au-dessus du lot, dans sa vie personnelle, l’adaptation est beaucoup plus difficile. La vie anglaise et la vie espagnole sont totalement différentes et sa famille ne parvient pas à s’acclimater. Dans un article du Telegraph, le buteur revient sur cet épisode, «J’envisageais de m’installer dans une magnifique maison en dehors de Madrid, avec un jardin et une piscine pour profiter du soleil. Je m’imaginais rentrer de l’entraînement et pouvoir jouer avec ma fille de deux ans. J’en avais parlé avec Steve McManaman, qui aimait énormément Madrid, mais il n’avait pas d’enfant. Je n’étais pas préparé à vivre si longtemps à l’hôtel. Le Real Madrid nous a aidé mais nous sommes restés 5 mois dans un hôtel de Madrid, ce n’était pas idéal pour la vie de famille. Nous avions qu’une seule chaîne anglaise. Ma femme ne savait pas quoi faire de la journée, nous n’avions pas d’activités. Lorsque ma famille venait le week-end, j’étais déjà à l’hôtel avec les joueurs, on ne se voyait pas. Certaines fois on a joué à 23h, je rentrais chez moi que vers 2h du matin. C’était très dur, mais malgré ça j’ai adoré jouer pour ce club pendant une saison. »

L’idylle entre le buteur anglais et le club merengue n’aura duré qu’une seule saison. Un laps de temps trop court pour parler de réussite, mais avec des statistiques suffisamment satisfaisantes pour ne pas parler de fiasco. Une relation éphémère mêlant regret et souvenir.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter