La saison de F1 2017 en 17 chiffres
Photo Panoramic

La saison de F1 2017 en 17 chiffres

Pour le début de cette saison 2017, nous vous proposons 17 chiffres pour bien commencer ce 68ème championnat du monde de Formule 1.

26

C’est le 26 mars que débutera le championnat du monde 2017 à Melbourne, pour une saison à 20 manches qui prendra fin le 26 novembre à Abu Dhabi. On comptera un meeting de moins qu’en 2016, le Grand Prix d’Allemagne étant prévu pour 2018 : pour des raisons financières, le contrat actuel d’Hockenheim ne prévoit en effet qu’une course tous les deux ans.

1258

1258 tours seront parcourus en course le dimanche, dont 44 à Spa et 78 à Monaco. A titre d’exemple, il sera bon de noter que l’Autriche, le Mexique et le Brésil comptent chacun 71 boucles ; la Russie, l’Italie et le Japon 53. Ces 1258 tours de course représentent quasiment 6100 kilomètres, la distance la plus longue revenant à l’exigeante épreuve de Malaisie (310.4 kilomètres) et la plus faible à Monaco et ses 260.2 kilomètres même si son tracé implique une plus faible vitesse moyenne et une durée d’épreuve aussi longue que les autres, voire plus en cas de safety car répétées ou de pluie.

20

20 pilotes répartis dans 10 écuries seront sur la grille de départ cette saison, dont 4 champions du monde : Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Fernando Alonso et Kimi Raikkonen. Là aussi ce sont des raisons financières qui ont mis hors-jeu l’écurie Manor. Décidément, ces dernières années, survivre en Formule 1 paraît bien compliqué pour les nouveaux teams entrants, comme Super Aguri, HRT, Caterham et donc Manor ex-Virgin et Marussia. La France aura deux représentants en 2017 avec Romain Grosjean sur Haas et Esteban Ocon sur Force India. Avec ses deux pilotes (et le retour de son Grand Prix à l’été 2018), la France fait très bonne figure dans cette ‘géopolitique de la F1’, à égalité avec l’Espagne, le Royaume-Uni et la Finlande.  C’est l’Allemagne qui sera encore la nation la plus représentée avec 3 pilotes (Vettel, Hulkenberg et Wehrlein). Si l’on ajoute l’Australie, les Pays-Bas, le Danemark, la Suède, le Mexique, la Belgique, le Canada, le Brésil et la Russie, on aura au total 14 pays qui seront représentés cette saison par les 20 pilotes de ce cru 2017.

1

1 an de contrat pour le Finlandais Valtteri Bottas qui remplace le champion du monde en titre Nico Rosberg chez Mercedes, 2018 n’étant actuellement qu’une option pour lui. L’un des enjeux sera de savoir si Bottas parviendra à concurrencer Hamilton sur l’ensemble de la saison, ou s’il restera numéro 2…

70

70 comme la SF70H, censée à la fois célébrer les 70 ans de la Scuderia Ferrari et apporter de nouveaux succès à Maranello. Fiable et rapide durant les tests hivernaux, cette SF70H pourra-t-elle réellement menacer la W08 EQ Power+ de Mercedes ? Coté anniversaires, Williams fête ses 40 ans avec la FW40 et Sauber ses 25 ans.

2000

2000 mm, ce sera la largeur des F1 en 2017, au lieu de 1800 précédemment. Les ailerons seront plus ramassés et plus larges, 150 mm de largeur en plus à l’avant, et un aileron arrière plus bas de 150 mm mais plus long de 200 mm ; des pneus eux aussi plus larges, qui passent de 245 mm à 305 mm pour l’avant, et de 325 mm à 405 mm pour les gommes arrières ; un gain de 3 à 5 secondes au tour est prévu pour 2017 sur des monoplaces plus rapides donc, au look plus spectaculaire et donc plus physiques pour les 20 pilotes. Plus de vitesse pour plus de spectacle et de dépassements ?

2019

Côté pneumatiques, Pirelli, fournisseur de pneus de la F1 depuis 2011, a dû s’adapter à cette nouvelle règlementation où les pneus seront plus massifs et façonnés avec de nouveaux composés. La firme italienne, qui fête ses 110 ans d’engagement en course automobile, sera le manufacturier de pneus pour 3 nouvelles saisons, jusqu’à fin 2019, en attendant les négociations pour une éventuelle prolongation.

15

La signature du contrat de partenariat pluriannuel entre Force India et la société autrichienne spécialisée dans le traitement de l’eau BWT est estimée entre 15 et 20 millions d’euros. Pour Vijay Mallya, le patron de l’écurie, « l’arrivée de BWT représente l’un des plus importants partenariats signés ces 10 dernières années ». Une performance commerciale qui se traduira par une « performance » visuelle puisque la VJM 10 aura une livrée rose inattendue, adoptant ainsi les couleurs de son nouveau sponsor.

4

Avec près de 4 millions de fans sur Facebook, Lewis Hamilton reste certes loin des 23 millions de LeBron James ou de Roger Federer, qui en a lui 14 millions. Le pilote au numéro 44 performe aussi sur Twitter où il compte 4.2 millions de followers. Son mode de vie très jet-set, entre un voyage avec Rihanna et une soirée avec Neymar, contribue à cette performance social-media qui lui permet de nettement devancer ses camarades de route en F1, Fernando Alonso, son ‘poursuivant’ dans ce classement digital n’ayant ‘que’ 1.9 millions de fans sur Facebook et 2.45 millions sur Twitter.

3

Le compte officiel de la F1 n’a visiblement pas autant de fans que Lewis Hamilton : 3 millions de fans sur Facebook, 2.6 millions sur Twitter. La F1 dispose aussi d’une chaîne Youtube et d’un compte Instagram. Peu à peu, la discipline reine du sport automobile joue le jeu des réseaux sociaux et refait son retard.

1

Le numéro 1 n’apparaîtra sur aucune voiture cette année encore. Si les années précédentes, Lewis Hamilton préférait le numéro 44 au numéro 1, le champion en titre Nico Rosberg a décidé de prendre sa retraite.  Notons aussi que 2017 sera la saison n°1 du Canadien Lance Stroll qui sera le seul véritable rookie, puisque, même si Stoffel Vandoorne et Esteban Ocon disputeront leur première saison complète, ils ont déjà disputé des courses en 2016.

1.3

Selon le classement établi par Forbes à la fin de l’année dernière, l’écurie Ferrari reste la plus chère du plateau avec une valeur de 1.3 milliard de dollars devant Mercedes, McLaren, Red Bull et Williams qui ont respectivement des valeurs de 685, 655, 630 et 400 millions de dollars. Suivent ensuite Force India (220 millions), Toro Rosso (185 millions), Renault (175 millions) et Sauber (110 millions).

380

Une estimation d’Autosport attribue à la même Scuderia Ferrari un revenu de 380 millions d’euros pour la saison 2016, soit plus du double de celui de Renault qui est estimé à 173 miilions. Le budget de Mercedes, triple championne du monde en titre, est quant à lui estimé à plus de 400 millions d’euros. Les revenus des écuries de Formule 1 proviennent essentiellement de l’actionnariat, des sponsors et du marketing, ainsi que d’une somme distribuée par la FOM liée à leur classement au championnat du monde des constructeurs. Sans oublier les pilotes qui peuvent eux aussi apporter des sponsors. Suite aux Accords Concorde, Il faut également ajouter la part réservée aux équipes dites historiques du championnat, avec une partie de la redevance versée qui est calculée en fonction du nombre de victoires et de l’ancienneté en F1. Un clair avantage pour Ferrari, présente en F1 depuis 1950. Si Bernie Ecclestone comparait Ferrari aux Rolling Stones du fait de leur prestige historique, il semble que Liberty Media veuille revoir la distribution des revenus, notamment au niveau de ces primes et bonus accordés.

400

Avec 400 millions de téléspectateurs en 2016, la F1 stabilise son audience et continue de rester l’un des évènements sportifs les plus suivis au monde. Une audience qui atteignait tout de même les 600 millions de téléspectateurs en 2008, et qui est passé à 525 millions en 2011, puis 425 en 2014. Le nouveau propriétaire du championnat Liberty Media parviendra-t-il à relancer la courbe des audiences en 2017 ?

130

Comme le nombre de Grand Prix disputés par le double champion du monde Mika Hakkinen qui revient en cette année 2017 chez McLaren pour être ambassadeur de la marque, rejoignant ainsi un autre ancien pilote de l’équipe Jenson Button.

2

2 groupes de 4 pilotes répondront aux questions des médias le jeudi lors de la conférence de presse, avec 25 minutes pour chaque groupe. Le format de la conférence de presse officielle des pilotes vient d’être modifié par Liberty Media, l’ancien format proposait lui un seul groupe de 6 pilotes pendant 30 minutes.

2

Le GP2 devient Formule 2 à partir de 2017. Avec ses courses souvent très disputées et spectaculaires, l’antichambre de la Formule 1 affirme son identité et la pyramide des compétitions menant à la Formule 1 se clarifie : de la Formule 4 qui s’établie à l’échelon national, la Formule 3 européenne et la Formule 2 au niveau mondial. Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Nico Hulkenberg, Romain Grosjean, Jolyon Palmer, Stoffel Vandoorne et Pierre Gasly ont tous été sacrés dans ce championnat.

  1. avatar
    29 mars 2017 a 12 h 26 min
    Par Buzeur

    Article intéressant, qui montre toute l’implication sociale de la F1. Article très buzesque sur les bords . Bravo !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter