Les Experts démarrent sur les chapeaux de roue
Photo Panoramic

Les Experts démarrent sur les chapeaux de roue

Lors du match d'ouverture de son Mondial, l'équipe de France n'a pas tremblé et a écrasé un bien décevante équipe du Brésil, dominée dans tous les compartiments du jeu.

Les 15 609 spectateurs présents dans les tribunes de l’AccorHotels Arena n’ont pas fait le voyage pour rien. Après avoir assisté au grand show de la cérémonie d’ouverture du vingt-cinquième championnat du monde de handball masculin, ces derniers ont pu se délecter du jeu déjà bien rodé de leurs favoris. En effet, les Bleus n’ont laissé aucune chance à leur adversaire brésilien, révélation des derniers Jeux Olympiques (quart de finaliste) et qui avait posé pas mal de problèmes à la bande de Nikola Karabatic lors de la confrontation entre les deux pays.

Cette fois-ci, les Experts n’ont laissé aucune chance aux sud-américains, privés de leur capitaine Thiagus Petrus, forfait de dernière minute. Dès le coup d’envoi du match, les hommes de Didier Dinart et de Guillaume Gille déploient une forte intensité et creusent rapidement l’écart (11-3 après dix-huit minutes de jeu), bien aidés par les nombreuses erreurs techniques du Brésil.

Les locaux peuvent également compter sur un Thierry Omeyer en pleine bourre. Malgré ses 40 ans, le gardien français démontre une fois de plus qu’il est sans aucun doute le meilleur du monde à son poste, lui qui arrête 2 tirs sur 3 lors de la première période (14 arrêts sur 21 tentatives des Auriverde, soit un ratio incroyable de 67%). Ce dernier aurait même pu inscrire un but mais son tir de sa surface a heurté la transversale et s’est transformé en passe décisive pour Luc Abalo. Les Experts regagnent les vestiaires avec un avantage conséquent (17-7), ce qui autorise les deux coachs de l’équipe de France à faire tourner pour économiser les organismes.

Vincent Gérard, le second gardien des Bleus, a ainsi joué l’intégralité de la seconde période et rendu une belle copie, marquée entre autres par le but inscrit en fin de match, le tout dernier de la partie. Ce second acte a également vu les apparitions de Ludovic Fabregas, Kentin Mahé, Adrien Dipanda, Olivier Nyokas, William Accambray ou encore Nedim Remili. Les Experts, plus vraiment inquiétés en seconde période, empilent les buts face à un adversaire totalement résigné et déçu.

+15. Voici l’écart au score final de la rencontre en faveur de l’équipe de France (31-16) qui a malmené dans les grandes largeurs une équipe brésilienne dont on attendait mieux. Valentin Porte finit meilleur buteur du match (6 réalisations). Quoi qu’il en soit, les Bleus n’ont pas manqué leur entrée dans leur Mondial et devront confirmer cette bonne impression dès demain contre le Japon, un adversaire à leur portée.

  1. Pingback: Equipe de France : analyse d’un effectif taillé pour le titre - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

  2. Pingback: France-Japon : les Experts sur leur lancée - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter