Quatre à la suite pour les Experts
Photo Panoramic

Quatre à la suite pour les Experts

A l'issue d'une nouvelle grande soirée de handball, l'équipe de France a fait le job contre la Russie (24-35) et est définitivement assurée de terminer à la première place de son groupe.

Après avoir réussi leur premier véritable test contre la Norvège, les Experts défiaient hier soir la Russie avec la perspective de finir à coup sûr la phase de poules en tant que leader du groupe A. La sélection russe, emmenée par sa star Pavel Atman, dirigée par Dimitri Torgovanov et qui tente de renouer avec son glorieux passé, se voyait bien contrarier les plans des champions du monde en titre.

Habituellement remplaçant, Adrien Dipanda a eu la confiance de Didier Dinart et de Guillaume Gille puisqu’il a démarré la partie en tant que titulaire au poste d’arrière droit. Le joueur de Saint-Raphaël a réalisé une première mi-temps de feu avec des statistiques tout simplement stratosphériques (8/10). Ce dernier, bien alimenté en ballons par Daniel Narcisse ou encore Nikola Karabatic, a marqué la moitié des buts que l’équipe de France a inscrit au cours de la première demi-heure de jeu.

Les Russes, lorsqu’ils ne se cassaient pas les dents sur une défense française comme toujours impeccable, se sont heurtés aux poteaux de la doublette tricolore Thierry Omeyer – Vincent Gérard. Malgré leur combativité, ils affichaient un retard de cinq buts à la mi-temps (11-16).

Puis les joueurs d’Europe de l’Est ont dû baisser pavillon à vingt minutes du terme de la rencontre lorsque Pavel Atman est sorti sur blessure. Dès lors, les hommes de Torgovanov ont vécu un véritable calvaire. Kentin Mahé (7/8) et Nedim Remili (5/5), qui ont pris le relais d’Adrien Dipanda, ont dégainé à tout-va et l’écart entre les deux équipes est passé à +8 (18-26) à la 45ème minute.

Ce bel avantage a permis aux deux sélectionneurs français de faire tourner l’effectif puisque tous les joueurs tricolores ont pris part à ce match. Certains remplaçants ont eu le temps de s’illustrer, à l’instar de Dika Mem. L’appelé de dernière minute pour pallier le forfait de Luka Karabatic a scoré à trois reprises en à peine cinq minutes sur le terrain.

L’écart n’a cessé d’augmenter dans ce second acte, s’arrêtant finalement à +11 en faveur des champions du monde en titre qui remportent cette confrontation haut la main (24-35) pour le plus grand bonheur des supporters tricolores présents dans le Hall XXL de Nantes.

Le moral des Experts est au beau fixe, puisqu’ils sont assurés de devancer la Norvège. Didier Dinart et Guillaume Gille vont ainsi pouvoir se permettre d’offrir du temps de jeu aux remplaçants lors du dernier match de poule contre la Pologne. Lors de son premier match à élimination directe, l’équipe de France croisera le fer avec l’Islande, la Macédoine ou la Tunisie à Lille dans un stade Pierre-Mauroy où l’ambiance promet d’être survoltée.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter