France – Japon : les Experts sur leur lancée
Photo Panoramic

France – Japon : les Experts sur leur lancée

Après avoir largement dominé le Brésil (31-16) en match d'ouverture, les Bleus ont confirmé la tendance en remportant leur second match dans ce Mondial face au Japon (19-31).

Les Bleus débarquaient à Nantes avec le plein de confiance suite à leur première rencontre de mercredi au cours de laquelle ils avaient fait voler le Brésil en éclats. Les Japonais, quant à eux, ont joué jeudi et ont tenu la dragée haute à la Russie durant les trois quarts de la partie avant de rendre les armes (39-29). Dans l’effectif nippon on retrouve un Français, Rémi Anri Doi Feutrier, qui joue sous les couleurs du pays de sa mère et qui attendait avec impatience ce match contre la France. Les joueurs de Didier Dinart et de Guillaume Gille savaient qu’ils devaient se méfier des petits mais vifs gabarits asiatiques et du rythme de jeu, le Japon étant un adepte de l’engagement rapide.

Pour démarrer la partie, les deux coachs de l’équipe de France avaient décidé d’économiser Nikola Karabatic en le remplaçant au poste de demi-centre par Kentin Mahé. Poussés par le public très festif de la Halle XXL de Nantes, les Bleus sont accrochés dès les tous premiers instants de la partie par les hommes d’Antonio Carlos Ortega, qui ont surpris les locaux en optant pour une défense classique au lieu de leur habituelle défense par étages, ainsi que par la spontanéité de leurs tirs. Après vingt minutes, les nippons n’accusent qu’un retard de deux petits buts sur les champions du monde en titre (8-10).

Cependant, l’espoir est de courte durée pour le Japon qui faiblit lors des dix dernières minutes de la première mi-temps, dominé par des Bleus qui ont pris la mesure de leur adversaire et creusent l’écart grâce notamment à une excellente relation entre les arrières (Nedim Remili entre autres) et les pivots (Cédric Sorhaindo et Ludovic Fabregas) qui font énormément de mal. Les Experts ont 8 buts d’avance à la mi-temps (9-17) et profitent de cet avantage conséquent pour effectuer des rotations (Vincent Gérard, Nikola Karabatic, Olivier Nyokas ou encore William Accambray entrent en jeu).

La seconde période voit encore et toujours la domination de l’équipe de France qui ne laisse quasiment aucun répit au Japon et creuse encore un peu plus l’écart (14-29 à la 54ème minute). Mais les Bleus vont se relâcher et les Japonais vont en profiter pour infliger aux Experts un 5-2 dans les cinq dernières minutes, qui leur permet de réduire le score à 19-31. Les Français ont maitrisé le match de la première à la dernière minute et méritent amplement leur succès construit en partie par Ludovic Fabregas, élu homme du match.

Cependant, il reste quelques points à travailler : la concentration, les phases de jeu à 7 contre 6, ou encore les jets de 7 mètres (seulement 3/5). Gros bémol : la sortie de Luka Karabatic après 5 petites minutes de jeu. Il souffrirait d’une blessure à la cheville droite. En cas d’indisponibilité prolongée, ce serait un vrai coup dur pour l’équipe de France d’être privée d’un de ses cadres pour la suite de la compétition. Prochaine étape pour les Bleus : la Norvège, qui sera le premier véritable test pour la France dans la quête de son Mondial.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter