Nora Mork, un destin violé
Photo Panoramic

Nora Mork, un destin violé

Nora Mork dans la tourmente ! La championne du monde norvégienne est victime d’un grave chantage sexuel. Abandonnée par sa fédération, lynchée par les internationaux de la section masculine, la joueuse de Györ vit les moments les plus douloureux de sa carrière. Une nouvelle affaire de sexisme qui ébranle le monde du sport et cette fois-ci dans le pays parfait de l’égalité homme-femme. Décryptage.

« J’hésite à poursuivre ma carrière en équipe nationale. Je ne sais pas si je veux porter le maillot d’une fédération qui protège davantage les collègues qui commettent du harcèlement sexuel que moi-même. » Des propos bouleversants rapportés par l’arrière droite scandinave au journal norvégien VG le 17 janvier suite à cette terrible affaire de harcèlement sexuel…

Depuis novembre 2017, Nora Mork vit un cauchemar ! La célèbre handballeuse est victime d’une terrible machination sur sa vie privée qui déteint sur sa carrière sportive. Fragilisée par cette situation, le AftenPosten rapporte que la jeune femme « est complètement ébranlée ». En plus de s’être fait dérober des photos intimes depuis son mobile par des hackers mal intentionnés, ce même média rapporte que la joueuse de 26 ans a également été victime de harcèlement sexuel par deux joueurs bien connus de la sélection. Dans une interview accordée au site tv2.no, le père de la joueuse insiste sur la blessure morale infligée par cette lourde affaire à sa fille : « Nora est brisée et elle ne va pas bien maintenant. Elle n’a plus rien à faire. »

Des tirs ratés contre la France en finale du dernier Mondial, une frustration sur le terrain, des larmes à la fin du match, Nora Mork a littéralement craqué lors de cette compétition, à laquelle elle n’aurait même pas dû participer. Personne ne pouvait imaginer il y a à peine un mois l’ampleur et les dégâts à venir dans ce sombre chantage. « Ils ont l’impression d’avoir fait ce qu’ils pouvaient pendant que j’étais manipulée. Quand quelqu’un est harcelé sexuellement au travail, cela ne devrait pas prendre deux mois avant de nous rencontrer. Ce n’est pas suffisant pour moi, et ce n’est pas suffisant pour que la personne suivante ressente la même chose », explique Mørk, totalement désabusée et désemparée au journal du Berliner MorgenPost. Malgré le soutien de ses partenaires, Mork accuse le coup et est sujette à des insomnies chroniques et à une flagrante perte de poids comme le rapportent nos confrères du tabloïd The Sun.

Une fédération aux abois

Seule contre tous, la meilleure arrière droite de l’Euro 2016 doit faire face au courroux de la sélection masculine qui ne lui pardonne pas de déballer sa vie privée en pleine compétition internationale. Une crise sportive qui prend une dimension politique, avec la visite inattendue de l’ambassadeur de Norvège dans l’hôtel de la sélection ce matin comme le rappelle le site tv2.no. Malgré ce fait divers, navrant mais pas prioritaire aux yeux de la fédération, Kare Geir Lio, son président, défend des joueurs titulaires, qui de plus sont très médiatisés.

tv2.no avancerait les noms de C. O’Sullivan et E. Lie Hansen. Des informations très vite démenties par Sander Sagosen, la star du PSG sur sports.fr : « Nous avons le plus grand respect pour Nora et ce qu’elle a enduré, mais je pense que c’est un peu injuste. Elle jette le doute sur toute une équipe, en rapportant des faits qui ne sont pas forcément corrects, et cela en première page d’un grand journal norvégien ! » Voilà la réponse très troublante de la NHF et de ses joueurs à Nora Mork, qui demandait réparation suite à l’injustice commise à son encontre.

Nora est brisée et elle ne va pas bien maintenant

Sur les réseaux sociaux, la polémique prend de l’ampleur. Certains internautes misogynes s’empressent de la railler, en la comparant à un certain Mathieu Valbuena, lui aussi victime de chantage lors de l’affaire de la sextape en 2015. Pour lutter contre cette banalisation du sexisme sur Twitter, le hashtag #PasToucheANoraMork a été mis en place par des supporters pour soutenir la Norvégienne. De même, sa coéquipière Veronica Kristiansen (Midtjylland) n’a pas hésité à utiliser sa notoriété pour attaquer le footballeur Vegard Hansen pour des propos discriminatoires, depuis supprimés du compte de ce dernier.

Les triples championnes du monde font bloc derrière leur amie. Menées par leurs illustres cadres, Kari Grimsbo, Heidi Loke et Stine Oftedal, les joueuses norvégiennes ont annoncé dans un courrier adressé à la fédération ne plus assister aux rassemblements officiels tant que des mesures nécessaires n’auront pas été prises raconte Osogfusa.no. De terribles chefs d’accusation pour le handball norvégien qui sombre véritablement dans une crise interne. Quant à Nora Mork, cette dernière semble donner des nouvelles rassurantes sur son compte Instagram, en adressant des paroles encourageantes à ses fans : « merci pour tout ce que vous faites pour moi. 2018, je suis prête ! ».

Néanmoins, personne n’aurait pu imaginer que notre sport si intègre puisse se livrer à de telles bassesses et relancer, quatre mois après l’affaire Weinstein, des accusations de discriminations sexuelles. Un déshonneur qui, espérons-le, amènera peut-être les institutions dirigeantes à repenser la protection de l’intégrité morale et physique des sportives, sur et en dehors du terrain.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter