Rencontre avec Ronaldo : les questions des rédacteurs
Photo Panoramic

Rencontre avec Ronaldo : les questions des rédacteurs

Interviewé par Sonny Anderson, "El Fenomeno" a lors de cette rencontre répondu aux questions des internautes, dont certains rédacteurs de Your Zone.

Garvey39 : Quel est le plus gros regret de votre immense et glorieuse carrière ?

Lorsqu’on joue, que notre corps fonctionne parfaitement, qu’on est musclé, qu’on ne se blesse pas, que tout va bien, on finit par laisser de côté les soins que notre corps mérite. Peut-être que quand j’étais jeune et que j’allais très bien, je me suis pas parfaitement préparé pour l’avenir. Du jour au lendemain on ne sent plus aussi jeune. Dans le monde du football, à 26, 27, 28 ans, on commence à ressentir le poids des matchs et des entraînements. Donc peut-être que si j’avais été mieux préparé de 18 à 25 ans, je me serais moins blessé et j’aurais joué plus longtemps.

Clément Foucard : Selon toi, quel attaquant actuel se rapproche le plus du grand buteur que tu étais ?

Je me retrouve beaucoup chez Neymar, il prend la balle, il n’a pas peur, il fonce sur les défenseurs, il est objectif, il cherche toujours une ligne droite en direction du but. Je vois aussi beaucoup de choses qui me ressemblent chez Messi, je ne pense pas à un joueur en particulier, je pense à des détails chez différents joueurs.
Il y a quelque chose chez Messi dont peu de gens parlent, et qui m’interpelle : la façon dont il conserve le ballon aussi proche de son pied. C’est terrible pour les défenseurs car il est alors très difficile de tacler l’attaquant. Je suis frappé par la façon dont il garde le ballon aussi proche de son pied et par sa rapidité; il est petit et en même temps il est très musclé des jambes. Son centre de gravité est très bas, il réussit à slalomer avec la balle, avec beaucoup de rapidité, et cela m’impressionne.
Il y aussi cette “faim de marquer” qu’à Cristiano Ronaldo, c’est quelque chose qui me ressemble… Je ne sais pas trop mais j’ai repéré ces détails, chez certains joueurs, qui attirent mon attention.

Nicolas2908 : Quel serait votre top 5 des meilleurs joueurs, toutes générations confondues ?

C’est une question difficile parce que je vais sûrement être injuste avec quelqu’un.
Je vais laisser Pelé à la dernière place, parce que je ne l’ai pas beaucoup vu jouer. Donc je dirais… Maradona, Zico, Zidane, Messi…

[Sonny Anderson : Vous n'allez pas vous inclure dans la liste ?]

Je peux m’inclure dans la liste ? Je n’allais pas m’inclure… Mais… Bon… Non je ne vais pas m’inclure. Je vais plutôt laisser quelqu’un parler de moi si un jour cela arrive ! Donc Maradona, Zidane, Zico, Messi, qui d’autre…

[Sonny Anderson : Vous pouvez ajouter Pelé.]

Oui, disons Pelé. En fait je ne l’ai pas beaucoup vu jouer, ce n’était pas ma génération, et on n’a pas beaucoup d’images de lui, mais bon c’est vrai que Pelé c’est le roi du football, j’aurais bien aimé le voir. Toutes les personnes plus âgées qui en parlent disent toujours beaucoup de bien de lui, ils disent qu’il était déjà un joueur moderne en son temps. Donc voilà ma liste des cinq.

Wuxiapian : Si vous étiez en charge de la Seleção, à quoi ressemblerait l’équipe actuelle ? La formation et la composition ?

Je n’ai aucune vocation à être entraîneur ! Je n’ai jamais pensé entraîner, mais je pense que j’aurais choisi les joueurs qui composent l’équipe aujourd’hui. Je crois que ce sont les meilleurs. Faire partie de l’équipe nationale c’est une grande motivation pour un joueur. J’ai été entraîné par Felipao et j’aime beaucoup sa méthodologie, sa façon de motiver les joueurs. Si j’étais entraîneur, je serais comme Felipao, j’essaierais d’être très motivant, de tirer le meilleur des joueurs, d’exiger d’eux le plus possible, d’exploiter au maximum leurs qualités, en permanence. C’est un peu comme ça que je serais.

Arnaud Lupaz : Si vous deviez ne rejouer qu’un match, lequel serait-il ?

Je rejouerais le match France-Brésil de 1998. Parce que je crois qu’il ne s’est pas vraiment passé, comme il aurait dû se passer. Ce match aurait dû être plus compétitif. Je crois que ce qu’il m’est arrivé avant le match a influencé mes coéquipiers sur le terrain. Ce match devait être une grande finale et ça n’a pas été le cas, parce que notre équipe n’a pas joué et s’est contentée de regarder la France jouer.


Retrouvez l’intégralité de cette interview sur le site beinsport.fr

  1. avatar
    9 octobre 2013 a 18 h 25 min

    Je veux pas dire mais la meilleurs question c’était la mienne sur sa coupe de cheveux pourrie en 2002.

    Et je note qu’il a bien raconté n’importe quoi. “oui c’était pour détourner l’attention des journalistes blablabla”. N’importe quoi, il trouvait ca stylé c’est tout.

    Si je croise Sonny sur Lyon je lui dirai le fond de ma pensée. Non mais.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter