Barça : le grand chantier de la reconstruction
Photo Panoramic

Barça : le grand chantier de la reconstruction

Comment revenir à ce qui a fait la force du Barça ?

Je n’ai pas attendu la déroute du Barça face au PSG en huitième de finale aller de la Ligue des Champions pour tirer le signal d’alarme sur les carences actuelles du Barça qui se délite au fil des mois.

Je suis l’équipe depuis 25 ans, ne manque aucun de leur match et me rend régulièrement au Camp Nou, mais aujourd’hui je dis stop.

Je pense qu’il est grand temps de revenir aux fondamentaux : c’est à dire que le Barça doit à nouveau prendre le jeu à son compte et renouer avec la tradition instaurée par notre maître à tous, Johan Cruyff, qui veut que du gardien de but jusqu’aux attaquants, tous les joueurs doivent se projeter vers l’avant et confisquer le ballon.

Aujourd’hui, tous les observateurs avertis constatent que le Barça ne joue plus comme avant, n’a plus la possession du ballon et s’évertue à ne jouer que par intermittence en fonction des exploits de la “MSN”. Il n’y a plus de bloc-équipe et d’ailleurs, il est de plus en plus fréquent d’observer un Lionel Messi, voire un Neymar, revenir au milieu de terrain pour aller chercher des ballons qui n’arrivent plus. Un vrai gâchis alors que leur talent serait plus utile dans les 30 derniers mètres.

Le chantier est donc colossal et cela passe d’abord par le fait de se séparer de Luis Enrique qui, depuis longtemps, ne fait plus l’unanimité au sein de l’équipe en raison de l’absence de projet de jeu et ses errances au niveau tactique.

Renouer avec la philosophie du Barça, c’est d’abord choisir un entraîneur qui, en tant que joueur, a vécu la révolution du Barça instaurée par Johan Cruyff. Ce joueur, c’est Ronald Koeman aujourd’hui entraîneur d’Everton et auparavant de Southampton.

Koeman est vu comme un entraîneur qui produit l’un des meilleurs jeux en Angleterre : offensif, technique et basé sur la possession du ballon. Il est temps qu’il revienne à la maison ; c’est le sentiment des Socios. C’est aussi un entraîneur exigeant qui veut une équipe technique et des joueurs capables de faire courir le ballon, plutôt que des joueurs qui courent après.

Le chantier du Barça pour la saison 2017/18 sera donc de renouer avec la philosophie des années 1990, inspirée par johan Cruyff, et cela passe aussi par le recrutement de 3 joueurs.

- David Alaba du Bayern Munich, qui peut jouer arrière central, arrière gauche ou milieu, son poste de formation. Il est selon moi celui qui devrait être associé à Gérard Piqué car il est très technique, offensif et possède une excellente frappe de balle. Quand je pense que les observateurs sont tous sous le charme de Samuel Umtiti, cela me fait rire car lui est un défenseur, certes solide, mais pas du tout porté par l’avant et doté d’une relance moyenne.

- Fabinho de Monaco est selon moi, à l’heure actuelle, le meilleur arrière latéral droit au monde. Il est très bon défensivement, un super contre-attaquant et marque des buts. Aujourd’hui, le Barça n’a pas remplacé Daniel Alves et Sergi Roberto est un milieu de formation.

- Coutinho de Liverpool, car le Barça est orphelin de Xavi et trop dépendant d’un Iniesta toujours talentueux mais un peu vieillissant. Ce constat a des conséquences sur un joueur comme Busquets qui, cette année, semble très en-deça des années précédentes. Et pour cause, Busquets est étincelant quand il est encadré par des joueurs actifs et créatifs et aujourd’hui, ce n’est plus les cas. Coutinho semble être le joueur qui peut dynamiser ce milieu de terrain avec son volume de jeu et ses passes décisives.

Messi, Suarez et Neymar pourraient ainsi laisser libre cours à leur talent dans les 20 derniers mètres.

Le Barça 2017/18 : Ter Stegen – Fabinho, Piqué, Alaba, Alba – Coutinho, Busquets, Iniesta – Messi, Suarez, Neymar.

  1. avatar
    17 février 2017 a 21 h 42 min
    Par racati

    Bonjour,
    Je suis également le FC Barcelona depuis de nombreuses années et ne rate aucun de leurs matchs.
    Je partage complètement ton point de vue. Cela fait déjà quelques temps que le Barça gagne ses matches dans la douleur dès qu’une équipe adverse assure un pressing haut et constant. Contre le PSG, les joueurs se sont fait marcher dessus tout au long du match et ont perdu tous les duels. On a vu le résultat.
    Luis Enrique, qui a un ego surdimensionné, porte souvent préjudice à son club en n’alignant pas les meilleurs joueurs disponibles dès le début du match contre les prétendues petites-équipes. Plusieurs points ont été perdus en Liga pour ce motif (match aller contre Alaves notamment). Il n’a pas la stature pour entraîner le Barça. Mais que dire des joueurs achetés à prix d’or lors du mercato 2016. Andre Gomez est l’ombre du joueur qu’il était à Valence, pour ne pas parler d’Alcacer. Quant à Umtiti, il fait ce qu’il peut mais n’est pas un défenseur top. Les dirigeants de Barcelone ont commis des erreurs de casting et n’ont remplacé ni Dani Alves, ni Puyol. On ne peut envisager une équipe compétitive sans une défense de premier niveau.
    S’agissant du milieu de terrain, la situation est encore plus grave selon moi. Iniesta n’a plus l’âge pour faire des matches complets et Busi se retrouve souvent seul pour colmater les brêches. Et comme LE préfère Gomez à Rakitik, on n’est pas sortie de l’auberge! Quant à Mascherano, il commet trop de fautes passibles de cartons jaunes et qui mettent en danger l’équipe car concédées aux abords de la surface.
    Les renforts que tu cites me conviennent parfaitement. Mais je ne pense pas que le Barça ait le moyen de se les payer, ni même que les clubs les laissent partir.
    Enfin, point particulièrement préoccupant : la Masia semble avoir cessé d’être la machine à produire les grands joueurs qu’elle était voici quelques années. Et ça change l’implication générale.
    Pour terminer, je pense que, cette année, il faudra sans doute se contenter de la Copa del Rey car, en Liga, le Barça ne reviendra pas sur le Real, beaucoup trop favorisé par l’arbitrage.

  2. avatar
    18 février 2017 a 21 h 52 min
    Par LeGalactique

    Je partage ton analyse et ton constat, le Barca doit renouer avec son ADN. Cependant je te trouve dur avec Umtiti il est encore très jeune pour un défenseur et moi je lui vois des qualités tu le trouves moyen dans le relance moi je lui vois des qualités de relance il peut casser la 1re ligne adverse et pour un défenseur on peut pas dire qu’il soit gêné avec le ballon, il a fait des bons matchs cette saison et les chiffres montrent que le Barca est plus performant quand Umtiti est là . Je pense qu’il est encore trop tôt pour juger Umtiti arrivé seulement cet été, les problèmes défensifs du Barça ne datent pas de cette saison seulement et Umtiti je le répète est très jeune et c’est pas lui tout seul qui peut tout régler, il a besoin dans dans un premier temps d’être encadré à ses côtés par un Piqué qui a une énorme expérience et d’apprendre à ses côtés mais Piqué ne dégage pas une sérénité je trouve qui pourrait mettre Umtiti en confiance. Moi je continue de penser que le Barca a bien fait de recruter Umtiti
    Concernant tes idées de recrutements, comment peux tu dire que Fabinho est le meilleur latéral droit du monde alors qu’il ne joue même plus à ce poste depuis plus de 1 an ? Depuis la saison dernière avec Monaco, il s’est installé définitivement au milieu de terrain et il forme aujourd’hui avec Bakayoko au sein du 4-4-2 monégasque une des meilleurs paires d’Europe.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter