La victoire du beau jeu
Photo Panoramic

La victoire du beau jeu

La finale de la Ligue des Champions opposera deux clubs qui auront proposé une vision du football basée sur le jeu offensif et l'envie de gagner à tout prix.

Pour la première fois de son histoire, la Ligue des Champions va s’achever sur une finale entre deux clubs de la même ville. Le Real Madrid et son voisin de l’Atletico se disputeront le titre suprême le 24 mai à Lisbonne.

Le Real tentera de ramener sa dixième coupe aux grandes oreilles et l’Atletico essaiera d’inscrire pour la première fois son nom au palmarès, 40 ans après sa finale perdue face au Bayern Munich.

Mais au-delà de cette finale inédite, que faut il retenir des demi finale de la Champions League ? Que le jeu offensif a triomphé, que la prise de risques a payé. Que les clubs qui ont fait honneur au ballon rond ont atteint la finale.

La première demi opposait le champion d’Europe en titre, le Bayern Munich, au Real Madrid.

Après avoir souffert face à Manchester United au tour précédent, le Bayern a explosé en vol contre le Real. Malgré une possession de balle intéressante à l’aller, le Bayern s’inclinait 1-0 ; il promettait l’enfer aux Madrilènes pour le match retour à l’Allianz Aréna. Il n’en fût rien. Une victoire 4-0 du Real, soit la plus lourde défaite de l’histoire du club allemand sur sa pelouse en coupe d’Europe.

Une équipe du Real très solide défensivement et intenable offensivement. L’équipe de démolition alignée par Ancelotti (Modric, Bale, Di Maria, Benzema et Ronaldo) n’aura laissé aucune chance aux hommes de Guardiola. Un Bayern sauce Barça qui aura multiplié les passes latérales et qui ne se sera jamais montré dangereux durant cette double confrontation.

La saison moyenne du FC Barcelone et les critiques qui couvent sur le jeu proposé par le Bayern de Guardiola tendent à prouver que le modèle catalan vit ses dernières heures. Qu’il est aujourd’hui dépassé et trop prévisible, malgré son succès passé.

La seconde demi-finale opposait Chelsea et l’Atletico Madrid. Mouhrino, qui rêve de gagner sa troisième Ligue des Champions, alignait une équipe défensive au match aller qui accouchait d’un pénible 0-0. La décision se jouerait au retour à Londres. Et le Special One nous a surpris en alignant six défenseurs dont deux au milieu de terrain (David Luiz et Azpilicueta). Cette composition d’équipe traduisait-elle une frilosité extrême de Mourinho ou comme le modèle catalan, le style Mourinho est-il immuable. Une fois de plus, Chelsea souhaitait défendre et espérer un contre bien mené pour marquer.

L’ouverture du score de Torres aurait pu conforter Mourinho dans ses choix. Mais ce but n’était qu’un mirage. Car Chelsea n’a jamais pu contenir la fougue et la puissance athlétique des joueurs de Diego Simeone. Au final, Chelsea s’incline 3-1 sans contestation possible. La grinta des Madrilènes et leur envie de jouer au football auront fait sauter le bunker anglais.

Cette finale, déjà historique par les clubs qui la joueront, sera une opposition de style. Le Real et ses talents en or massif face à la grinta et la rage de vaincre de l’Atletico.

La machine bien huilée du Real devra se méfier de l’armée rouge et blanche qui se dressera devant eux. Car en championnat comme en Europe, rien ne semble pouvoir faire trembler les troupes de Simeone. Une seule chose est sûre, Madrid sera roi d’Europe.

Quoi qu’il en soit cette saison, l’Espagne et le football ressortiront grandis de cette Ligue des Champions qui connaitra son apogée sous le ciel étoilée et la pelouse rempli d’étoiles de Lisbonne.

  1. avatar
    1 mai 2014 a 21 h 11 min
    Par Jo

    El article! Continu!

  2. avatar
    1 mai 2014 a 22 h 50 min

    Merci

  3. avatar
    2 mai 2014 a 23 h 23 min

    Question pour l’auteur, ce titre…: c’est quoi, le “beau jeu”?

  4. avatar
    3 mai 2014 a 19 h 05 min

    Le beau jeu. Vaste question. Le jeu offensif , a l’instinct ….. Pas comme Chelsea ou la possession stérile du Bayern
    Un jeu rapide et envoûtant

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter