PSG, quel visage européen ?
Photo Panoramic

PSG, quel visage européen ?

Sauf impensable surprise, le Paris Saint-Germain devrait se qualifier pour la phase finale de la Ligue des Champions. Le rendez-vous est déjà pris pour la finale du groupe B.

Unai Emery, grand fan des statistiques, n’aura sûrement pas manqué la suivante. Depuis le rachat du club de la capitale par les Qataris, les Parisiens n’ont réussi qu’une seule fois à remporter leurs trois premiers matchs de phase de poules. C’était pendant la saison 2013-2014. Ils étaient alors allés s’imposer en Grèce sur le terrain de l’Olympiakos (1-4), avant d’écraser les Portugais du Benfica au Parc (3-0) et d’atomiser les Belges d’Anderlecht (0-5).

Cette saison, c’est chose faite. Après son écrasante victoire en Ecosse (5-0), les hommes du technicien espagnol avaient impressionné l’Europe du football en pulvérisant les Allemands du Bayern (3-0) au Parc des Princes avant de finir le travail de cette phase aller une fois encore face à Anderlecht (4-0). Notons que la défense parisienne n’a encaissé aucun but sur ses trois premiers matchs !

Les Parisiens peuvent donc battre un record dans cette poule : rafler les 18 points possibles, synonymes de six victoires et donc de première place du groupe ! De quoi espérer un meilleur tirage pour la suite. Dans ce groupe déséquilibré, où les écarts de niveau sont flagrants, pas besoin d’être un passionné de football pour connaître les deux futurs qualifiés. Mais les Frenchies seront-ils capables de réitérer leur performance du match aller face au Bayern ?

Paris en est-il capable ? Le trio Neymar-Cavani-Mbappé, flamboyant en Europe comme en Ligue 1, éclipse pour le moment les véritables soucis du jeu parisien. Ligne par ligne, commençons par la défense où le principal souci vient du couloir gauche. Layvin Kurzawa n’est absolument pas au niveau. Ses performances atroces devraient obliger Emery à lancer l’Espagnol Yuri Berchiche, acheté cet été.

Le milieu de terrain est réellement talentueux mais tellement problématique. Soyons indulgents avec Thiago Motta, encore performant malgré sa baisse de régime sur le plan physique. Les cas Verratti et Rabiot sont un peu plus complexes. L’Italien est loin de son véritable niveau, au point de se demander s’il a digéré son transfert refusé cet été ou même pire s’il a vraiment envie de jouer sous ces couleurs ? Le doute existe.. Pour l’international français, l’énorme potentiel est contredit par ses performances irrégulières. Sa nonchalance est un peu énervante car on sent qu’il est capable de tellement plus.. De quoi regretter Matuidi ?

On connaît tous le génie indéniable de Neymar, probable futur Ballon d’Or après les deux légendes indétrônables. On ne doute pas du monstrueux potentiel de Mbappé, sur qui l’espoir des supporters français repose de plus de plus. Évoquons aussi la vista, la rage et la force mentale d’un des meilleurs attaquants du monde, Edinson Cavani.

Avec une composition d’équipe aussi alléchante et un effectif de grande qualité, Paris n’a pas d’excuse et doit faire bonne figure sur la scène européenne. Le PSG se doit de trouver la recette qui lui permettra de goûter à ses émotions européennes si fortes…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter