Fallait-il jouer Dortmund – Monaco ?
Photo Panoramic

Fallait-il jouer Dortmund – Monaco ?

Une demi-heure après les événements qui ont touché le Borussia Dortmund, l'UEFA a annoncé que le match opposant le BVB à l'AS Monaco serait reporté le lendemain à 18 heures 45. Mais était-ce la bonne décision ?

Une terrible soirée

Ce mardi 11 avril 2017, nous nous attendons à vivre au Westfalenstadion un grand match de Ligue des Champions entre deux des équipes les plus offensives du Vieux Continent : le Borussia Dortmund et l’AS Monaco. Pour cette occasion, près de 3000 supporters monégasques ont fait le déplacement en Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour soutenir l’équipe de la principauté et découvrir la formidable ambiance que met le public du BVB dans son stade.

Aux alentours de 20 heures, c’est la stupeur dans le stade : on apprend par le speaker et le compte Twitter officiel du club que trois charges explosives ont détoné à proximité du bus du Borussia Dortmund. On déplore un blessé qui n’est autre que le défenseur espagnol Marc Bartra, touché au bras suite à l’éclatement de vitres. Depuis, le joueur a donné des nouvelles rassurantes sur Instagram en publiant le lendemain une photo de lui et ce message :

« Bonjour à tous ! Comme vous pouvez le voir je vais beaucoup mieux. Merci à tous pour votre soutien et vos messages. Toute ma force va vers mes coéquipiers, les supporters et les fans du BVB pour le match de ce soir. »

L’UEFA décide de reporter le match au lendemain à 18 heures 45. On a alors pu admirer la solidarité entre supporters français et allemands puisque, suite à la création du hashtag #bedforawayfans, des fans du BVB ont hébergé des Monégasques n’ayant pas de logement sur place pour la nuit. Cependant, la décision de la plus haute instance du football européen a été loin de faire l’unanimité.

Le Borussia pas à son niveau

Mercredi, nous retrouvons les deux équipes sur la pelouse du Signal Iduna Park, qui a entonné avant l’entrée des acteurs un très vibrant You’ll never walk alone. La Südtribüne, dont les gradins sont occupés par le kop du Borussia, arbore également durant l’intégralité de la rencontre un tifo faisant apparaître les initiales du club.

L’émotion était présente et on l’a senti chez les joueurs de Dortmund. On voyait que ces derniers n’avaient clairement pas la tête à jouer au football après ce qu’il s’était passé passé. L’équipe allemande a été méconnaissable en première période, n’a cessé d’accumuler les erreurs et ne s’est guère montrée dangereuse.

Logiquement mené 0-2 à la pause, le Borussia reprend du poil de la bête en seconde période après un double changement opéré par son entraîneur. Malgré une forte pression sur les cages monégasques et 2 buts inscrits, les Allemands ne pourront éviter la défaite (2-3) mais ils conservent toutes leurs chances pour la seconde manche. Cependant, on peut se demander quel aurait été le résultat si Dortmund avait joué cette rencontre dans des conditions normales.

Des joueurs encore marqués

Après la rencontre, Thomas Tuchel n’a pas apprécié le fait que l’UEFA ait programmé le match au lendemain et l’a fait savoir en conférence de presse : « Nous aurions aimé avoir plus de temps pour digérer tout cela. Et on ne nous a pas laissé de temps. On nous a dit par SMS : demain vous devez jouer. Nous nous sommes sentis ignorés. On ne nous a pas demandé notre avis, ils ont décidé ça à l’UEFA en Suisse. Quelques minutes après l’attaque, on nous a dit qu’on devrait jouer, comme si on nous avait envoyé une canette de bière contre le bus. Il s’agit aussi de notre rêve de jouer une demi-finale de Ligue des champions, nous aurions voulu jouer à notre meilleur niveau, être compétitifs. »

On a ressenti de l’émotion dans les différentes réactions d’après-match des joueurs de Dortmund, comme celle de Nuri Sahin : « On ne voulait pas jouer ce match. [...] Nous nous devions de jouer car nous sommes des professionnels. Mais nous sommes aussi des êtres humains. Ce n’était pas facile. [...] Le football n’est rien comparé à ce qu’on a vécu hier (mardi). On a la belle vie, on est riche et célèbre et tout semble beau. Mais après ces minutes de souffrance vécues hier, tout cela n’a plus d’importance. Quand j’ai revu ma femme et mes enfants, ces choses-là n’avaient plus la moindre importance .»

La colère s’ajoute également chez Sokratis Papastathopoulos : « Nous ne sommes pas des animaux. Nous avons une famille, des enfants. J’ai vécu la pire journée de ma vie hier (mardi). Dans ma tête, je n’avais pas de place pour un match. »

A Monaco, la victoire n’enlève en rien l’émotion liée au contexte du match, notamment pour Kylian Mbappé : « C’est un sentiment mitigé. Le sportif que je suis est très heureux car on a frappé un grand coup aujourd’hui. Mais après, l’homme est touché par ce qu’il s’est passé, beaucoup même. On est tous avec Bartra, c’est une épreuve difficile pour lui et pour les joueurs de Dortmund. On les soutient au maximum sur ce plan-là. On a subi dans le vestiaire tout ce qui s’est passé hier. C’était dur. On avait des nouvelles toutes les demi-heures, on attendait… On nous dit qu’il y a eu une explosion puis on ne nous donne plus aucune nouvelle donc on s’inquiète, on craint le pire. J’ai appelé Ousmane (Dembélé). Il m’a expliqué la situation. Je lui ai dit que j’étais avec lui et avec toute son équipe. Qu’on était tous ensemble. Il n’y avait plus d’équipe, pas de clan, juste des hommes. »

Même son de cloche chez Radamel Falcao : « Tout ce qui s’est passé hier (mardi) a été difficile à gérer. [...] Pour les joueurs de Dortmund, c’est difficile. Ils ne voulaient pas jouer et c’est normal. Mais L’UEFA a décidé qu’on devait jouer. » Bernardo Silva : « On est content d’avoir gagné ce match mais on est aussi un peu triste pour Bartra et tous les joueurs de Dortmund. C’est une situation très difficile pour eux. Ce sont des choses qu’on ne peut pas qu’on contrôler. On espère que Bartra récupérera le plus vite possible et qu’il pourra jouer le 2e match. »

Enfin, on se souviendra de l’extra-sportif selon Leonardo Jardim : « Ce qui va rester dans l’Histoire, ce n’est pas le résultat, c’est ce qu’il s’est passé hier (les explosions). Malgré ces circonstances, les supporters de Dortmund et Monaco ont donné une image très positive, je suis très content de l’attitude des supporters des deux équipes. Préparer ce match a été difficile. Hier soir, nos joueurs ont appelé les amis, la famille, le niveau de concentration a baissé. »

Dortmund – Monaco devait-il se jouer ?

Nous sommes en droit de nous le demander car on aurait sans doute assisté à un tout autre match si les deux équipes avaient pu le disputer dans des conditions normales.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter