PSG – Real Madrid : quels milieux pour le match retour ?
Photo Panoramic

PSG – Real Madrid : quels milieux pour le match retour ?

A une semaine du coup d’envoi de ce qui sera un match décisif pour la campagne européenne du Paris Saint-Germain, le temps est venu de se pencher sur les choix tactiques parisiens pour cet un affrontement franco-espagnol qui s’annonce de haute volée.

La question s’était déjà posée au match aller. Pour ce premier face-à-face, Unai Emery avait décidé d’aligner un trio au milieu qui jusque-là avait fait ses preuves : Rabiot, Verratti et Lo Celso. Ce qui semblait être un pari osé pour le dernier nommé ne l’était pas totalement, puisque l’Argentin avait confirmé les nombreux espoirs placés en lui, intégrant régulièrement le onze de départ parisien en championnat, mais n’étant en revanche que remplaçant pour tous les matchs de poules de Ligue des Champions.

Le choix d’Emery d’aligner l’Argentin devant la défense était d’une part motivé par ses nombreuses prestations de qualité en Ligue 1 et d’autres part, par la longue absence de Thiago Motta, encore convalescent et non-retenu pour cette affrontement du 14 février. On ferait une erreur en oubliant de mentionner le cas Lassana Diarra, qui lui était sur la feuille de match mais semblait trop court pour un rendez-vous de cette trempe.

Un choix audacieux donc que celui de titulariser Lo Celso mais logique avant tout. La suite, connue de tous, n’est pas aussi belle pour le joueur de 21 ans qui est trop souvent apparu dépassé au milieu, en panne d’inspiration et en manque de justesse technique. C’est même lui qui est à l’origine du pénalty amenant l’égalisation de Ronaldo.

Deux semaines après la défaite, et deux victoires en championnat plus tard, le casse-tête est toujours présent pour Emery. Bien que les Parisiens aient continué leur marche avant en Ligue 1, l’entraîneur espagnol, qui a des certitudes sur son éventuel milieu de terrain pour le 6 mars, va devoir faire des choix tactiques. Il apparait évident que des joueurs comme Marco Verratti et Adrien Rabiot feront partie du onze aligné pour ce choc contre les Merengues et les raisons sont nombreuses.

Pour le premier, qui n’a pas joué les deux derniers matchs de championnat, il est tout simplement le métronome de cette équipe. L’Italien, certes fougueux sur le terrain et jouant parfois avec le feu dans ses trente mètres, fait partie de ces joueurs qui ont fait du PSG un grand d’Europe. Son activité et sa qualité de passes font de lui un élément capable de débloquer la situation sur un éclair de génie. Le second, plus jeune mais tout aussi talentueux, a su s’imposer au milieu de terrain depuis maintenant quelques saisons. Son calme et sa justesse technique frappent : il pérennise le jeu au même titre que Verratti. Les deux avaient marqué le match aller de leur empreinte, notamment Rabiot qui avait ouvert le score. Leur présence le 6 mars, au-delà d’être évidente, est requise pour les Parisiens.

La vraie question concerne le troisième joueur au milieu de terrain. Quel joueur d’abord, mais aussi quelle position ? N°6, 8 ou 10 ? Un nom revient avec insistance, celui de Lassana Diarra. Arrivé pendant l’hiver, le joueur qui devait raccrocher les crampons d’ici peu a décidé de tenter un nouveau défi en venant à Paris. Son intégration rapide lui a permis de rentrer dans les plans d’Emery et d’être titulaire lors du classique de dimanche. Face au Real, le natif de Paris pourrait bien tirer son épingle du jeu : lui qui a multiplié les bonnes prestations depuis son arrivée pourrait être une solution pour le coach parisien. Pour Lo Celso, assez secoué par la presse après son match raté contre Madrid, la perspective d’une titularisation semble s’éloigner.

Diarra et Lo Celso font ainsi partie des options du PSG, mais le club de Nasser Al-Khelaïfi a d’autres ressources de grande qualité. On pense d’abord à Julian Draxler, qui n’est pas encore incontournable et ronge souvent son frein dans les gros matches. Sa titularisation apparaitrait comme une réelle surprise compte tenu de son temps de jeu et de son profil beaucoup plus offensif que ceux de Diarra ou Lo Celso. Mais ce choix ne serait pas non plus incongru : en ballotage défavorable, le PSG pourrait aligner l’Allemand dans l’optique de cette rencontre qu’ils vont débuter avec deux buts de retard. Il serait aussi judicieux de mentionner Di Maria, là aussi dans un registre plus offensif. L’Argentin, très convaincant depuis le début de cette année 2018, pourrait éventuellement intégrer le milieu de terrain contre le Real… mais une fois de plus cette perspective semble peu envisageable.

Bien que les questions tournent surtout autour du milieu de terrain, Unai Emery devra aussi faire des choix à d’autres postes-clés. On pense évidemment à la charnière centrale, modifiée à l’aller avec la titularisation de Presnel Kimpembe en lieu et place de Thiago Silva, capitaine habituel du Paris Saint-Germain. Mais aussi au flanc gauche où deux alternatives sont possibles avec Berchiche et Kurzawa. Le premier, titulaire à Bernabéu il y a deux semaines, avait semblé un peu hésitant en attaque et pas assez saignant en défense, où il s’était trop souvent fait déborder. Kurzawa quant à lui, alterne toujours le bon et le moins bon et n’a pas trouvé cette constance que le très haut niveau demande. Devant, on retrouvera évidemment Cavani et Mbappé, alors que la présence de Neymar est compromise depuis dimanche.

Tout comme Paris, l’équipe du Real pourrait aussi être assez différente de celle du match aller avec les interrogations qui entourent à l’heure actuelle les présences de Kroos, Modric et Marcelo.

Le compte à rebours est lancé depuis deux semaines maintenant, pour les joueurs comme pour les supporters. Le temps est à la réflexion pour Unai Emery et au repos pour les cadres parisiens. La tâche s’annonce ardue mais pas impossible. Du match aller ont été tirés de nombreux enseignements, qui aideront sans nul doute les joueurs de la capitale qui ont à cœur de faire vibrer le Parc des Princes et de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter