PSG-Real : Lassana Diarra ou Thiago Motta ?
Photo Panoramic

PSG-Real : Lassana Diarra ou Thiago Motta ?

Entre l'absence marquante de Neymar et le retour sur le terrain des sentinelles, la question de l'organisation du milieu du PSG suscite encore des débats, alors que le match retour approche à grands pas.

Le 6 mars est une date phare dans la saison du PSG, celle qui fera de lui le club qui a réussi à faire tomber le Real… ou qui donnera un sacré coup au projet parisien. La qualification passera par une efficacité offensive clinique devant, mais surtout un milieu qui saura répondre présent, surtout dans les temps faibles où le PSG à tendance à flancher ces dernières années.

Quelle sentinelle au Parc ?

La bonne nouvelle pour Emery, c’est qu’il n’y a plus de joueurs à l’infirmerie et qu’il peut compter sur tout son effectif dans ce secteur. De retour, Lass et Motta, qui ont engrangé du temps de jeu cette semaine, sont en pôle pour occuper ce poste.

Motta devrait démarrer le match, de par son expérience en C1 (il en fut vainqueur en 2010), sa bonne lecture du jeu et ses automatismes avec les autres, chose que Lass n’a pas encore car il vient de débarquer.

Rappelons aussi les conséquences de son absence lors des derniers matchs importants, comme lors de la remontada de l’an passé ou le match retour à l’Allianz Arena face au Bayern. Motta a le bagage suffisant pour casser le rythme de l’adversaire et faire des ouvertures lumineuses qui font basculer le match. On se souvient de sa passe sublime qui amène le but de la victoire à Stamford Bridge face à Chelsea en 2016.

En ce qui concerne Lo Celso, sa titularisation à Madrid semble résulter d’un concours de circonstances dû à la blessure de Motta et au faible temps de jeu de Diarra, qui venait à peine de faire ses premiers pas. Le jeune Argentin semble mal parti pour occuper de nouveau ce poste.

2. Quel schéma au milieu ?

Le forfait de Neymar libère une place qui devrait revenir en toute logique au flamboyant Di Maria, ce qui enlève une épine au pied d’Emery.

Pour le début du match, partir avec des certitudes est la solution plus judicieuse en conservant le 4-3-3 avec Motta accompagné de Verratti, avec lequel il joue depuis pas mal de temps, et Rabiot qui sera très important dans les duels. Les trois se connaissent, ont des automatismes et ont les qualités pour imposer le jeu parisien, tout en ayant du répondant sur le plan défensif.

Selon le scénario du match si le PSG a par exemple besoin d’un but pour la qualification et doit assommer Madrid), le 4-2-3-1 pourra être plus judicieux en remplaçant Motta par Draxler ou Pastore. Ces derniers pourraient même mieux s’exprimer en l’absence de Neymar qui les “inhibait” un peu.

En tout cas, Emery a toutes les cartes en main pour apporter les solutions adéquates selon l’évolution de la rencontre.

#Sondage #PSGREAL Qui doit compléter le milieu parisien au match retour ?

— beIN Your Zone (@YourZone) 27 février 2018

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter