PSG-OM : spectacle, où es tu ?
Photo Panoramic

PSG-OM : spectacle, où es tu ?

A l'issue d'un match décevant, Paris a été tenu en échec par l'OM (0/0). Dominateurs mais très peu dangereux, les hommes d'Unai Emery perdent deux précieux points et voient l'écart avec Nice, leader du championnat, s'accroitre encore un peu plus.

On s’attendait à un classique bouillant et électrique entre un Paris Saint Germain pas encore très bien réglé et un Olympique de Marseille flambant neuf après l’arrivée de Rudi Garcia à la tête du club phocéen. Mais ce choc tant attendu laissa rapidement place à un match fermé, monotone et ennuyeux qui rappela une fois de plus que le PSG d’Unai Emery se cherche encore. Et les chiffres sont là pour en témoigner.

A l’issue de la dixième journée de championnat, les Parisiens pointent à six longueurs du leader Nice, ce qui a de quoi inquiéter. Face à des Marseillais très bien organisés et impériaux sur le plan tactique, Paris a eu le contrôle du ballon sans jamais parvenir à trouver la faille. Pour sa première sortie en tant qu’entraineur, Rudi Garcia avait décidé d’aligner ses hommes en 5-3-2, un dispositif qui a grandement perturbé les joueurs de la capitale qui n’ont presque pas eu d’occasions franches.

Comme contre Bâle en Ligue des champions, Paris n’a pas convaincu offensivement. A force, on va finir par être habitué. Sauf que mercredi, le résultat était tout autre (3/0 en leur faveur) puisque la réussite était passé par là. Alors si le match nul d’hier est une nouvelle performance approximative des champions en titre, il aura sans doute une légère et agréable saveur de victoire pour les Marseillais. Venus en sachant qu’ils seraient privés de ballon, les hommes de Garcia ont réussi leur pari et obtenu un point très important. Inexistants après la récupération du ballon, les Olympiens, portés par un excellent Rolando, ont cependant défendu avec une grande justesse, à défaut de se montrer dangereux.

Dangereux ? Les Parisiens ne l’auront presque pas été non plus. A l’image de Di Maria, très brouillon dans ses transmissions, les champions en titre ont manqué d’inspiration pour espérer mieux. Cavani, meilleur buteur en Europe toutes compétitions confondues, aura tout de même été menaçant sur coups de pied arrêtés mais il aura surtout manqué une reprise de volée qui était vouée à offrir la victoire aux Parisiens. Et pourtant, après un centre parfait de Blaise Matuidi, l’Uruguayen n’est pas parvenu à cadrer sa frappe. Le seul vrai frisson du match venu se perdre au beau milieu de l’ennui. C’est dire à quel point ce classique a eu du mal à nous tenir éveillé. Les supporters Marseillais ne s’en plaindront pas.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter