Ligue 1, Journée 16 : le débrief du Vestiaire
Photo Panoramic

Ligue 1, Journée 16 : le débrief du Vestiaire

On en aura bouffé du canapé Conforama à regarder notre bonne vieille Ligue 1 cette semaine. On n'aura pas mangé que ça d’ailleurs parce qu’il y a quelques paquets de chips et quelques bières qui sont tombés par la même occasion. Toi, grand fan de foot, qui a préféré regarder la purge de la Mosson dimanche soir, sache que le Père Noël sait ô combien tu as souffert devant cette parodie de football et d’arbitrage et il saura te gâter dans quelques semaines. En attendant les petits fours et le fois gras, le Vestiaire du Sport te débriefe cette 16ème journée de Ligue 1 où bons nombres de pintades se sont illustrées.

Dijon 3 – 2 Bordeaux

On avait quitté Bordeaux guéri après sa superbe victoire contre Saint Etienne (3-0) en milieu de semaine mais apparemment un nouveau virus est apparu. Alors que les Girondins ont mené deux fois au score grâce à Cafu puis à Malcom sur une magnifique frappe aux 35 mètres, les Dijonnais ont réussi à chaque fois à revenir à la marque pour finalement s’imposer dans les toutes dernières minutes sur un but de Saïd. Bordeaux perd encore des points en fin de match, c’est devenu une habitude. En même temps, défensivement, c’est catastrophique, la charnière Toulalan-Jovanovic fait plus penser à une passoire qu’à un mur. C’est facile de marquer quand t’as des plots en face de toi. Pour couronner le tout, le gardien Costil est en dessous de tout. Sur chaque frappe de l’adversaire, les supporters bordelais ont des frissons même quand celles-ci passent huit mètres au dessus. Dijon enchaîne une quatrième victoire consécutive à domicile et double son adversaire du soir au classement.

Strasbourg 2 – 1 Paris Saint-Germain

Vous ne rêvez pas mesdames et messieurs ! Le Paris Saint Germain a perdu son premier match de la saison à la Meinau de Strasbourg, promu en Ligue 1 cette saison. 18 matchs que le Paris Saint-Germain n’avait plus connu la défaite en Ligue 1, autant dire une éternité puisqu’à un match près, ça correspondait à une phase aller ou retour sans perdre un match, c’est très fort. Ca aurait pu être plus fort mais les Strasbourgeois ont réalisé un véritable exploit, d’abord en s’imposant et surtout en ne frappant que deux fois sur les cages d’Areola et en convertissant chacune de ces frappes. 2 buts en 2 tirs. Efficacité maximale. Strasbourg enchaine un quatrième match sans défaite et se replace au classement. Coup d’arrêt pour Paris qui ne se rassure pas vraiment avant le choc face au Bayern Munich mardi soir en direct et en exclusivité sur BeIN Sports.

Lille 1 – 0 Toulouse

Duel entre deux équipes qui avaient clairement besoin de points. Au coup d’envoi, Lille pointe à la 18ème place tandis que Toulouse est 15ème. Grâce à Pepe à l’heure de jeu, les Lillois enchainent une deuxième victoire consécutive, la troisième en cinq matchs et quittent leur place de barragiste laissée au profit de… Toulouse ! Evidemment, pour les hommes de Pascal Dupraz, c’est la soupe à la grimace. Quatrième défaite en cinq matchs. La ville rose n’est plus très rose, elle est plutôt grise, presque en train de virer au noir. En parlant de virer, à cette allure on voit mal comment Pascal pourrait rester trois matchs de plus à la tête de son équipe. Le Père Noël devrait faire un beau cadeau aux supporters toulousains en mettant Dupraz au chômage pour les fêtes.

Nice 3 – 1 Metz

Clairement cette année, jouer Metz garantit 3 points, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Quatorzième défaite en seize matchs pour les joueurs de Frederic Hantz qui restent à la dernière place du classement. Les Messins peuvent se consoler en se disant qu’ils ne sont pas encore la pire équipe européenne. Benevento dans le championnat italien vient de glaner son premier point après 15 journées. Il va être très long ce championnat pour les joueurs lorrains. En face, Nice n’en finit plus d’avancer. Dix-huitièmes il y a quelques matchs, les hommes de Lucien Favre enchainent une troisième victoire en cinq matchs et se replacent dans le ventre mou du classement à égalité de points avec Bordeaux.

Rennes 2 – 0 Amiens

On en finit plus de dire du bien du Rennes de Sabri Lamouchi qui enchaine une troisième victoire consécutive ainsi qu’une quatrième victoire d’affilée à domicile. Un homme est à l’origine de ce redressement : Wahbi Khazri qui a encore inscrit samedi soir un nouveau but, son cinquième de la saison. Rennes est sixième tandis qu’Amiens reste neuvième. Les Amiénois qui restaient sur huit matchs consécutifs sans défaite ne peuvent pas avoir de regrets puisqu’ils ont été largement dominés (25 tirs contre 6, 55% de possession pour les Rennais).

Monaco 1 – 0 Angers

Il ne fallait pas arriver en retard à Louis-II pour voir l’ouverture du score ultra-précoce de Falcao dès la deuxième minute de jeu. En même temps, réussir à arriver en retard dans un stade où il n’y a que 6545 spectateurs, il faut le faire exprès. À part ça, on s’est clairement ennuyé. Seulement 5 tirs pour l’AS Monaco en 90 minutes, autant dire qu’il y a eu quelques supporters qui ont eu le temps de piquer un somme, faute de pouvoir s’enflammer. Angers est avant-dernier avec 4 défaites sur les 5 derniers matchs. Monaco remonte à la troisième place, intercalé entre les deux Olympiques.

Troyes 0 – 1 Guingamp

Match particulièrement tendu au stade de l’Aube entre Troyens et Guingampais puisque celui-ci a débouché sur l’exclusion de deux joueurs, un de chaque côté, en première période pour Troyes et en seconde pour Guingamp. Hormis ça, Jimmy Briand y est allé de son petit but en début de match. Guingamp a ensuite géré en contrôlant les offensives troyennes. Deuxième défaite consécutive pour Troyes tandis que Guingamp s’impose pour la première fois en cinq matchs. Les soldats de Kombouaré remontent à la 14ème place tandis que Troyes est doublé par son adversaire du soir (15ème).

Saint Etienne 1 – 1 Nantes

Saint Etienne n’avance toujours pas dans cette Ligue 1 Conforama. À croire que la pizza de chez Domino’s excite plus les Verts que le canapé d’angle. Pourtant, les hommes du duo Sablé-Gasset, qui n’ont toujours pas connu la victoire avec l’ASSE, avaient plutôt bien démarré la rencontre en ouvrant la marque sur une superbe frappe de Pajot en pleine lucarne. L’araignée et sa toile qui dormaient toutes les deux-là depuis plus de dix ans ont été délogées. En deuxième période, Emiliano Sala, l’ancien Bordelais, a égalisé. Les joueurs nantais auraient pu s’imposer en fin de match si l’attaquant nantais dont on ne connait pas le nom n’avait pas vendangé une tête plongeante à 5 mètres des buts de Ruffier. Nantes continue d’impressionner par sa solidité, sans forcement produire énormément de jeu, tandis que Saint Etienne inquiète encore et toujours. Les Stéphanois sont à égalité avec les Bordelais et les Niçois. Nantes reste cinquième de Ligue 1.

Caen 1 – 2 Lyon

L’Olympique Lyonnais renoue avec le succès après sa défaite à domicile contre Lille en milieu de semaine. Grâce à Cornet qui a ouvert le score dès la dixième minute de jeu et Mariano Diaz qui a inscrit son douzième but en seize matchs, Lyon s’empare de la deuxième place du classement devant Monaco et Marseille grâce à une meilleure différence de buts. Comme quoi, ça sert toujours à quelque chose de mettre des taules 5-0 trois fois consécutivement à l’extérieur. Caen n’a pourtant pas démérité en touchant deux fois les montants mais n’a réussi à réduire l’écart que trop tardivement par l’intermédiaire de Santini. Caen perd une place et se retrouve septième du classement.

Montpellier 1 – 1 Marseille

Dans une rencontre plutôt animée, Montpellier et Marseille se quittent dos à dos après un match nul qui n’arrange personne. Giovanni Sio a inscrit un superbe but avant que Thauvin n’égalise sur un pénalty discutable en première période. C’est le huitième but de l’attaquant marseillais en 16 matchs. En fin de match, les hommes de Michel Der Zakarian auraient dû l’emporter sur un but refusé à Camara qui était pourtant valable mais l’arbitre a signalé une position de hors-jeu qu’il a imaginé dans des rêves faits la veille. Marseille redescend à la quatrième place du classement mais enchaîne un onzième match sans défaite. Montpellier perd une place et se retrouve huitième du classement.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter