Paris plonge dans la crise !
Photo Panoramic

Paris plonge dans la crise !

Battu à Guingamp au Roudourou hier après-midi (2/1), le PSG est désormais sur une série de trois matchs sans victoire en Ligue 1. Ce dimanche, l'AS Monaco et l'OGC Nice ont l'occasion de distancer encore un peu plus les Parisiens. C'est la crise...

Disputer trois rencontres de championnat sans remporter le moindre match, cela n’était plus arrivé depuis la saison 2014-2015 pour le PSG. Presque 2 ans, une éternité. Personne ne saura si la peur de rééditer cette triste performance a paralysé les joueurs de la capitale, défaits par une solide équipe de Guingamp (2/1) cet après-midi.

Ce qui est sûr, c’est que les Parisiens nous ont fait croire, l’espace du premier quart d’heure de jeu, qu’ils surfaient sur la vague du succès contre Lille (3/1) en coupe de la ligue, mercredi dernier. Appliqués, sereins et dominateurs, les joueurs d’Unai Emery ont vite pris le match à leur compte face à des Bretons beaucoup trop passifs… avant de retomber dans leurs travers. Ceux qui leur avaient coûté l’humiliation à Montpellier (3/0) puis le match nul face au leader niçois (2/2).

D’abord, les Parisiens ont souffert d’un grand manque de créativité sur le plan offensif : seul Di Maria (16e) et Cavani sur la réduction du score sont parvenus à inquiéter le portier guingampais. Une réduction du score beaucoup trop tardive pour espérer l’emporter, alors que cela aurait permis aux Parisiens de revenir provisoirement à un petit point du leader.

Ensuite, il y a eu cette fébrilité défensive qui ne cesse de croitre au fil des matchs. Trop prévisibles, sûrement pas assez rapides, les Parisiens ont semblé incapables de rentrer dans les 30 derniers mètres adverses, malgré un positionnement très haut sur le terrain qui les a exposés à de nombreux contres sur lesquelles les Bretons ont su se montrer efficaces. C’est d’ailleurs à la suite d’une perte de balle de Kurzawa, préféré à Maxwell, que l’ancien Nantais Lucas Deaux a servi Salibur qui a ajusté Areola pour plonger le PSG dans le doute à une demi-heure de la fin de la rencontre.

A peine cinq minutes plus tard, c’est sur un corner très mal tiré par Lucas, entré en jeu à la place d’un Di Maria décevant, que l’En Avant a récupéré le ballon pour orchestrer un contre d’école, conclu par Lucas Deaux qui a terrassé les coéquipiers de Cavani. Au cours de cinq dernières minutes à couper le souffle, les champions de France ont poussé pour arracher l’égalisation mais la tête de l’inévitable Cavani est venu heurter la barre transversale.

Même la réussite fuit les Parisiens. Cette nouvelle déroute plonge le club dans la crise. Et la perspective d’affronter très prochainement le Barça, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, ne risque pas de détendre l’atmosphère…

  1. avatar
    19 décembre 2016 a 4 h 56 min
    Par Nicolas

    Comme quoi même si le Qatar a transformé Paris, il reste toujours une trace de leur passé qui était de toujours être dans la crise en fin d’année.

    Cela rend ce club un peu plus humain

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter