L’Olympique Lyonnais a réussi sa rentrée
Photo Panoramic

L’Olympique Lyonnais a réussi sa rentrée

À l'occasion de la première journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais, porté par ses recrues, s'est imposé face au promu strasbourgeois (4-0). Une victoire et des premiers enseignements.

Pour son premier match officiel de la saison, Pep Génésio avait décidé de sortir l’artillerie lourde avec une composition qui devrait être l’équipe-type de l’OL tout au long de la saison. Exit la rotation entre les différents systèmes de l’année dernière, place à un 4-2-3-1 bien rôdé, au sein duquel le nouveau capitaine Nabil Fekir devrait jouer un rôle déterminant.

En défense, Rafael part devant Kenny Tete, sûrement encore un peu court pour débuter en championnat. La charnière Marcelo-Morel devrait évoluer, peut-être avec Diakhaby, voire avec une nouvelle recrue, après le prêt de Nkoulou au Torino et le probable départ de Yanga-MBiwa. Le reste de l’équipe, au milieu et en attaque, ne devrait pas changer au cours de la saison, à part pour faire souffler les titulaires.

Avec quatre recrues sur le terrain (Marcelo, Marçal, Traoré et Mariano), l’OL entame la partie tambour battant. Traoré met dans le vent deux Strasbourgeois, avant que Depay ne rate l’immanquable. Une minute de jeu et le promu prend déjà l’eau. On s’attend alors à une soirée de gala du côté du Groupama Stadium.

Les cinq premières minutes sont aussi intéressantes côté lyonnais avant que le rythme ne redescende. Bruno Génésio l’a expliqué lors de la préparation : les attaques lyonnaises devraient être rapides et directes cette saison grâce à l’explosivité des ailiers et des latéraux.

Face au bloc strasbourgeois, qui ne refuse pas pour autant le jeu en se projetant vers l’avant, les attaques placées de l’OL sont fébriles et les centres de Rafael et Marçal ne trouvent pas preneur.

Il faut finalement attendre la 23ème minute pour que l’OL ouvre le score, sur une passe de Depay pour Mariano, qui déclenche à l’entrée de la surface une frappe sur laquelle Kamara, le gardien strasbourgeois, n’est pas exempt de tout reproche. À noter d’ailleurs sur ce but le bon appel de Fekir dans la profondeur, qui libère de l’espace pour l’ancien attaquant du Real, qui en profite parfaitement.

Après la première bonne impression de Traoré, Mariano marque déjà. Et c’est d’ailleurs tout ce qu’on attend de lui. L’attaquant dominicain est un renard des surfaces, un bon joueur de tête comme on a pu le voir, et peut déclencher des frappes dans n’importe quelle position. Son jeu balle au pied n’est pas forcément transcendant, mais ses décrochages ont été utiles tout au long de la rencontre.

Après le but, l’OL continue de presser haut son adversaire. Une autre satisfaction donc, après la saison dernière où les Lyonnais avaient pour habitude de laisser tourner le chrono sans pour autant prendre d’autres initiatives. Malheureusement, ces bonnes intentions ne durent pas et la fin de la première mi-temps est plutôt terne.

Au retour des vestiaires, Thierry Laurey, l’entraîneur strasbourgeois, semble avoir bien expliqué que les Lyonnais ont pour habitude de se relâcher. C’est donc remontés que les Alsaciens reviennent sur la pelouse et les Lyonnais ne voient pas le jour pendant près de dix minutes.

C’est à ce moment que Traoré décide d’enclencher son deuxième éclair de la soirée, avec un dribble qui déstabilise Pablo Martinez, obligé de faire faute sur la recrue lyonnaise. Fekir, peu en vue jusque-là, se charge d’inscrire le penalty, pour le 2-0.

Les Strasbourgeois sont assommés après avoir pris des risques pour revenir au score. Les Lyonnais sont à nouveau à l’initiative et Mariano profite d’une mésentente entre les défenseurs du promu pour ajuster Kamara et inscrire un doublé. Une belle première pour l’attaquant dominicain, dont le match aura parfaitement révélé les qualités, les faiblesses et ce que l’on pourra attendre de lui cette saison.

Une nouvelle fois, les Lyonnais s’assagissent, font tourner le ballon et, comme l’année dernière, en subissent le contrecoup. Les promus finissent fort le match et se procurent de franches occasions lors des cinq dernières minutes. Mais l’OL peut compter sur une défense solide avec Marcelo et Marçal, deux autres recrues ayant donné satisfaction.

Et pour rendre la soirée encore plus belle, les Lyonnais inscrivent un dernier but après un beau travail de Cornet, mauvais la saison dernière et qui aura eu le mérite d’être remuant après son entrée. Nabil Fekir s’offre un doublé malgré une prestation en demi-teinte, où on ne l’aura pas vu toucher énormément de ballons. Il est certain que l’OL aura besoin de son capitaine en meilleure forme pour réaliser une bonne saison. Mais avec un doublé pour son premier match, une bonne forme physique et des bonnes prestations lors de la préparation, les signaux sont encourageants.

Une bonne première pour l’OL donc, face à un promu qui redécouvre la Ligue 1 après neuf ans d’absence et qui aura joué le jeu en se projetant vers l’avant dès que possible. Avec des recrues dont les prestations sont prometteuses, l’OL devra tout de même s’améliorer dans le jeu, notamment face à des équipes qui l’attendront derrière. On attendra également plus de Depay, de Rafael ou encore de Darder, les moins bons côté lyonnais.

Les prochaines journées feront office de tests, avec un déplacement à Rennes la semaine prochaine, la réception de Bordeaux, puis un match à La Beaujoire face au FC Nantes de Claudio Ranieri.

  1. Pingback: Ligue 1 (J1) : le débrief du Vestiaire - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter