Ligue 1, Journée 20 : le débrief du Vestiaire
Photo Panoramic

Ligue 1, Journée 20 : le débrief du Vestiaire

Trois semaines sans Ligue 1, c’est bien, ça permet de déconnecter un peu avec le ballon rond mais à un moment donné, il faut que ça cesse. Les 32èmes de finale de Coupe de France sont venus nous rappeler que certaines équipes de Ligue 1 avaient plus leur place dans les divisions inférieures que dans l’élite. On pense évidemment à cette admirable équipe des Girondins de Bordeaux, sortie par Granville qui végète dans l’ancienne CFA. Bref, après un repos bien mérité, le Vestiaire du Sport est de retour, non pas pour vous jouer un mauvais tour, mais pour continuer de vous faire vibrer avec ses petits débriefs dont lui seul a le secret.

Strasbourg 0 – 2 Guingamp

On avait quitté les Strasbourgeois en perdition lors de la 19ème journée, à Metz, où ils avaient pris trois buts en pleine tronche avant de remonter dans le bus. On les a retrouvés à domicile dans la même configuration. Un début de match catastrophique avec deux buts encaissés dans le premier quart d’heure ont anéanti les chances de victoire pour l’équipe d’Alsace. Avec deux défaites consécutives, Strasbourg est 11ème avec 24 points alors que les soldats du colonel Kombouaré impressionnent et grimpent à la 7ème place du classement avec 29 points. Guingamp, depuis 5 matchs, c’est 4 victoires et un nul. Autant dire qu’à ce rythme-là, le Roudourou connaitra l’Europe la saison prochaine.

Rennes 0 – 3 Marseille

L’année 2018 avait tellement bien débuté pour les Rennais, qui avaient pris un score de tennis par le PSG en 32ème de finale de Coupe de France, qu’ils ont remis le couvert une semaine plus tard en prenant trois pions dans la musette face à l’Olympique de Marseille. En même temps, au niveau du calendrier, c’est costaud. Tu t’envoies un gros réveillon où tu finis en croix et derrière, tu reviens de vacances pour t’envoyer deux des plus grosses équipes de notre championnat. Costaud. Germain, l’homme qui zozote autant que Christophe Lemaitre, y est allé de son petit but, tout comme Morgan Sanson et Florian Thauvin qui inscrit là son neuvième but de la saison en 20 matchs. Au classement, Marseille est 4ème avec 41 points tandis que Rennes, qui reste sur trois défaites et un nul en Ligue 1, est bien posé dans le ventre mou à la dixième place avec 25 points.

Caen 0 – 1 Lille

Après une première réussie sur le banc lillois pour Christophe Galtier en Coupe de France le week-end dernier face au Mans, le natif de Marseille a remis ça, une nouvelle fois à l’extérieur, face à Caen grâce à un but de Nicolas Pepe. Le plus drôle reste quand même l’expulsion de Rémy Vercoutre qui, sur la célébration du but lillois, n’a pas apprécié que le buteur la réalise devant le kop normand. Résultat des courses, l’arbitre a dégainé plus vite que Zorro une biscotte à la framboise. Au classement, Lille se donne un peu d’air en quittant sa place préférée de barragiste et pointe à la 15ème place du classement avec 22 points. Caen, de son côté, c’est 4 défaites et un nul sur les cinq derniers matchs et ça glisse à la 12ème place avec 24 points.

Montpellier 0 – 0 Monaco

La nouvelle année n’y changera rien les amis. On espérait que 2018 nous laisse un peu tranquille avec les purges mais non. Dès la première journée de la phase retour, on s’en tape une belle. À la Mosson, Montpelliérains et Monégasques n’ont pu se départager dans un match pauvre en occasions. Du coup, le Vestiaire du Spor n’a plus envie de s’attarder sur ces matchs sans saveur. Montpellier est huitième au classement avec 27 points, et une seule victoire sur les cinq derniers matchs, tandis que Monaco reste dauphin du PSG avec 42 points mais voit les Parisiens s’éloigner encore un peu plus.

Dijon 1 – 1 Metz

Il fallait éviter de commander une pinte sur le buzzer dans le bar juste à coté du stade de Dijon, sous peine de ne pas voir l’ouverture du score de Tavares après 30 secondes de jeu. Un début de match catastrophique pour des Messins qui restaient sur trois matchs sans défaite… mais une fin de match heureuse grâce à l’égalisation de l’inévitable Nolan Roux. Au lendemain de la journée mondiale des roux, Nolan a voulu rendre hommage, à sa manière, à tous ces êtres humains à la couleur capillaire peu banale. Au classement, les joueurs de Frédéric Hantz sont toujours derniers, mais reviennent à seulement 3 victoires (9 points) du 17ème, Troyes. Dijon, de son côté, reste tranquillement dans le ventre mou, à la 9ème place avec 25 points.

Nice 1 – 0 Amiens

Plus rien n’arrête les Niçois qui enchainent une quatrième victoire en cinq matchs en Ligue 1. Les hommes de Lucien Favre, éliminés quelques jours plus tôt en quart de finale de la Coupe de la Ligue face à Monaco à domicile, se sont remis à l’endroit face au promu amiénois grâce à but après l’heure de jeu de Pierre Lees-Melou. Au classement, Nice est 6ème avec 30 points tandis qu’Amiens reste sur cinq défaites consécutives et se place à la 16ème place du classement avec 21 points. On n’est pas vraiment sur la même longueur d’ondes pour ces deux équipes.

Troyes 0 – 1 Bordeaux

Euh, c’est une caméra cachée ? Allez, arrêtez, réveillez-nous, c’est une blague, elle est où ? Bordeaux s’est imposé en Ligue 1 ? Non, c’est pas possible. Et si, les Girondins ont retrouvé le chemin de la victoire après six défaites consécutives en Ligue 1. Après une défaite cruelle en 32ème de finale de Coupe de France face à Granville, où les Bordelais avaient fini le match à 8, les hommes de Jocelyn Gourvennec, qui a sauvé un peu sa place grâce à cette victoire, se sont imposés face à des Troyens qui auraient dû ouvrir le score sur penalty sans un arrêt magnifique de Costil. Trois minutes après cet arrêt, Bordeaux ouvrait le score par Laborde. Le tournant du match. Au classement, les Girondins respirent un peu mieux et sont 13èmes avec 23 points. Troyes, de son côté, est 17ème avec 21 points à seulement deux points d’Angers et Toulouse.

Saint Etienne 2 – 0 Toulouse

Grâce à un excellent gardien, décisif à plusieurs reprises, mais aussi à Beric, Diousse et Bamba qui ont apporté énormément, l’AS Saint Etienne renoue avec la victoire après trois défaites consécutives. Les fins de périodes ont été cruelles pour les Toulousains qui ont encaissé un pénalty de Beric juste avant la mi-temps puis un autre but en toute fin de match pour en sceller l’issue. Au classement, Saint Etienne se donne un peu d’air et pointe à la 14ème place avec 23 points tandis que Toulouse s’enfonce un peu plus dans la crise et est avant-dernier du classement avec 19 points. Si Pascal Dupraz tient bon jusqu’à la fin de la saison, il va encore devoir s’envoyer une mission maintien dont lui seul a le secret.

Lyon 1 – 1 Angers

Les Lyonnais marquent un léger coup d’arrêt après 4 victoires consécutives en Ligue 1 en ne pouvant faire mieux que match nul face à Angers. Les Angevins ont ouvert le score sur pénalty à la 14ème minute de jeu par l’inévitable Toko Ekambi. Mais en deuxième période, Lyon s’est réveillé dès le coup d’envoi grâce à son buteur fétiche, Nabil Fékir, qui inscrit son 14ème but de la saison. Angers a fini le match à 10 pour les cinq dernières minutes mais les hommes de Bruno Genesio n’ont pu en profiter. Au classement, Lyon est toujours troisième avec 42 points tandis qu’Angers gagne une place et devient le nouveau barragiste de notre Ligue 1 avec 19 points.

Nantes 0 – 1 Paris Saint Germain

Sans Neymar, Paris continue son petit bonhomme de chemin en tête de la Ligue 1 après sa victoire face au FC Nantes de Claudio Ranieri qui n’a pas démérité. Les Parisiens ont ouvert le score assez rapidement (12ème minute) par l’intermédiaire de Di Maria. À l’heure de jeu, Nantes aurait dû égaliser sur un coup-franc repris par Sala mais une position de hors-jeu inexistante a été sifflée par l’homme du match, Tony Chapron, qui nous a gratifiés d’un superbe tacle sur Diego Carlos en fin de match. On vous explique. Le défenseur nantais se repliait défensivement sur une contre-attaque parisienne quand l’arbitre est venu lui faire une queue de poisson. L’arbitre tombe et tente d’asséner un coup de pied au défenseur nantais. Bilan : Diego Carlos est expulsé. Dans cette situation, l’arbitre est complètement en tort. Pour ce genre de geste, les joueurs auraient pris au moins 10 matchs. En tout cas, le constat a été fait, on verra ce que les assurances en pensent. Au classement, Paris est toujours solide leader avec 53 points et enchaine une quatrième victoire consécutive en Ligue 1. Coup d’arrêt pour Nantes qui marque le pas après deux victoires consécutives, mais reste cinquième de Ligue 1 avec 33 points.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter